PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 L'avenir d'Ariane : propositions de l'ANAE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pif




Masculin Nombre de messages : 2140
Age : 47
Localisation : 48°53'N - 2°30'E
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: L'avenir d'Ariane : propositions de l'ANAE   Jeu 6 Jan 2011 - 14:43

Chronique de Pierre Sparaco sur AeroMorning ce 6 janvier 2001

Filles d’Ariane
Des propositions académiques pleines d’impatience


Le credo de l’Académie de l’air et de l’espace tient en quelques lignes : «l’Europe doit conserver une capacité autonome pour lancer tout type de véhicule spatial –petit, moyen ou lourd- nécessaire à la sauvegarde de sa sécurité vitale et de ses intérêts commerciaux. En conséquence, la disponibilité de lanceurs pleinement européens pour répondre à cet objectif doit être maintenue et renforcée».
Bien sûr, cela coule de source mais la dure réalité quotidienne est autrement plus complexe. Il s’agit en effet de procéder à de nouveaux choix techniques complexes et coûteux qui engagent l’avenir à l’horizon 2025 et au-delà. Et, simultanément, il convient de s’interroger sur la manière dont est organisé l’effort spatial européen, les bases actuelles remontant aux années soixante-dix. Depuis lors, le monde a changé, notamment pour cause d’intérêts divergents entre responsables de l’Agence spatiale européenne, de la Commission européenne, du Centre national d’études spatiales et d’industriels très puissants et soucieux de rentabilité.
Un groupe de travail de l’Académie consacre un nouveau rapport très dense à ce thème, celui d’une souveraineté que le Vieux Continent se doit de préserver jalousement, face au développement d’une concurrence de plus en plus dynamique et ambitieuse (1). Ce n’est pas chose facile et la manière de s’y prendre, au cours de ces dernières années, n’a pas toujours bénéficié d’un consensus, notamment en fonction de l’analyse qui en est faite par Arianespace, société de commercialisation dont la structure financière mi-privée, mi-étatique, est tout à la fois compliquée et vieillissante (elle sera réexaminée en mars).
Les dirigeants d’Arianespace rappellent sans cesse que l’entreprise fait la course en tête. En 30 ans, elle a lancé très exactement 289 satellites pour 78 clients, soit plus de 50% des satellites commerciaux. Le lanceur Ariane 5 est réputé pour sa maturité technique et sa fiabilité. De plus, et c’est là son principal atout, Ariane 5 est capable de lancements doubles, deux charges utiles accolées pour un maximum de 10 tonnes. Mais la masse des satellites tend à augmenter, il faudrait aller à 12 tonnes et disposer d’une capacité de rallumage du troisième étage, ce qui suppose de gros investissements.
L’Académie estime qu’il conviendrait de développer sans plus tarder cette nouvelle version et, parallèlement, d’européaniser le petit lanceur italien Vega. Et, surtout, de lancer en 2015 le développement d’un nouveau moteur de grande puissance puis, deux ans plus tard, d’entreprendre l’étude d’une nouvelle génération de lanceurs à qualifier en 2025. Par ailleurs, le même rapport propose la mise en place d’un Centre européen des lanceurs, résultat de l’intégration des équipes du CNES et de l’ESA, étant entendu que serait aussi formulée «une proposition nouvelle pour le management industriel de la production».
Le langage académique, tout en précautions oratoires, ne dit pas quel a été l’impact d’un rapport demandé en 2009 par le Premier ministre français François Fillon et ayant pour thème principal la «relative inadaptation» d’Ariane 5 au lancement de satellites de taille moyenne. Une situation aggravée à l’installation au Centre spatial guyanais de Kourou de moyens de lancement dédiés à la fusée russe Soyouz, cela «pour des raisons politiques compréhensibles». On dit, l’Académie dit qu’il aurait mieux valu concevoir un lanceur moyen européen utilisant des éléments d’Ariane 5.
On confirme ainsi que tout n’est pas rose au sein de l’Europe spatiale. D’autant que «la situation financière d’Arianespace est devenue intenable», le marché n’étant pas vraiment «commercial». La nécessité de révisions déchirantes apparaît d’autant plus clairement. De grands anciens s’en inquiétaient depuis de nombreux mois, à commencer par le premier président d’Arianespace, Frédéric d’Allest, qui avait poussé un cri d’alarme sous forme de lettre ouverte à la Commission européenne et à l’ESA. Une initiative inhabituelle, appuyée par d’autres poids lourds de la profession, notamment Roger Vignelles, ancien chef de projet Ariane et Yves Sillard, ancien directeur des lanceurs du CNES. L’équipe actuelle d’Arianespace n’avait pas apprécié…
De toute évidence, d’autres échanges nerveux se précisent, l’heure de grandes décisions approche à grands pas.

Pierre Sparaco - AeroMorning

(1) «Une Stratégie à long terme pour les lanceurs spatiaux européens», un rapport de 120 pages, bilingue français-anglais, 15 euros, Académie de l’air et de l’espace, B.P. 75825, 31505 Toulouse Cedex 5.

Retrouvez la fin de cette chronique ainsi que toutes les anciennes chroniques de Pierre Sparaco sur www.aeromorning.com/chroniques.php?ch_id=869
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cosmopif.com
Exocet




Masculin Nombre de messages : 623
Age : 44
Localisation : Fra/De/FL/TX
Date d'inscription : 03/12/2010

MessageSujet: Re: L'avenir d'Ariane : propositions de l'ANAE   Sam 8 Jan 2011 - 10:58

Pif a écrit:
L’Académie estime qu’il conviendrait de développer sans plus tarder cette nouvelle version et, parallèlement, d’européaniser le petit lanceur italien Vega. Et, surtout, de lancer en 2015 le développement d’un nouveau moteur de grande puissance puis, deux ans plus tard, d’entreprendre l’étude d’une nouvelle génération de lanceurs à qualifier en 2025. Par ailleurs, le même rapport propose la mise en place d’un Centre européen des lanceurs, résultat de l’intégration des équipes du CNES et de l’ESA, étant entendu que serait aussi formulée «une proposition nouvelle pour le management industriel de la production».
Amen !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cosmos99




Masculin Nombre de messages : 1375
Age : 44
Localisation : Normandie, St-Lô
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: L'avenir d'Ariane : propositions de l'ANAE   Sam 8 Jan 2011 - 11:50

Pif a écrit:
Des propositions académiques pleines d’impatience
un appel de plus...
continuer la course pour lancer 2 satellites en même temps, j'y crois plus. les projets à long terme ne sont plus de ce monde.
Pour plus de "flexibilité", vive ariane6... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13616
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: L'avenir d'Ariane : propositions de l'ANAE   Sam 8 Jan 2011 - 12:30

cosmos99 a écrit:

Pour plus de "flexibilité", vive ariane6... Laughing

Il semblerait que dans le milieu spatial européen on évite d'utiliser la terminologie "Ariane 6". Le terme "diplomatique" et apparemment consensuel c'est NGL (New Generation Launcher)
Il doit falloir ménager des susceptibilités diverses et variées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aspic




Masculin Nombre de messages : 1037
Age : 51
Localisation : Eauze
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: L'avenir d'Ariane : propositions de l'ANAE   Sam 8 Jan 2011 - 13:14

On pourrait croire que depuis le temps, on aurait appris à ne jamais lâcher la proie pour l'ombre...

Ça ne fait jamais qu'une quinzaine d'années que de brillants esprits veulent la peau du lancement double, parce qu'il est difficile à gérer et qu'il nécessite de garder une part de marché importante. Aujourd'hui, c'est toujours lui qui nous sauve la mise, car en lancement simple il nous est impossible ne serait-ce que d'approcher les coûts russes.

Un lanceur moyen ? On en parle depuis 20 ans, mais sans budget pour le développer on n'ira pas au-delà de jolies images. Et si on renonce au Soyouz, nous devrons être compétitifs face à lui...

Le rapport Fillon préconisait une politique de lanceurs européens qui abandonnerait le lancement lourd (donc plus d'ATV, ARV et d'infrastructure orbitale, vous pouvez tirer un trait sur tous les projets passionnants dont vous avez rêvé un jour, ils n'arriveront jamais en Europe) et se concentrerait sur les charges institutionnelles (télécoms gouvernementales, satellites espions, quelques rares charges scientifiques), un EELV à l'européenne, en somme, mais sans le quart du marché offert par le Pentagone. Qu'on ne se leurre pas, les lancements commerciaux iront ailleurs, comme avec les EELV. Survivrons-nous avec deux lancements par an ? J'en doute. Même pas dit qu'on fasse des économies car les coûts fixes demeureront et le prix des lancement atteindra des niveaux qui feront même pâlir les Japonais. Notre industrie des satellites, sans accès libre à l'orbite, devrait également en souffrir. On peut compter sur nos concurrents pour ça.

Ariane 6 version Fillon c'est un plaisant suicide.

Le NGL version FLPP ne rejette pas l'idée d'une évolution vers une capacité lourde, du moins dans son architecture cryo/liquide, car la version à 1er étage solide est une impasse dont le seul intérêt est de maintenir une activité industrielles de gros propulseurs solides pour entretenir l'industrie au-delà de la production du M51, sans doute en prévision d'un éventuel M6... Vega et ses dérivés devraient suffire pour ce rôle, pas la peine de sacrifier nos capacités spatiales pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cosmos99




Masculin Nombre de messages : 1375
Age : 44
Localisation : Normandie, St-Lô
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: L'avenir d'Ariane : propositions de l'ANAE   Sam 8 Jan 2011 - 14:54

Aspic a écrit:
les coûts fixes demeureront et le prix des lancement atteindra des niveaux qui feront même pâlir les Japonais. Notre industrie des satellites, sans accès libre à l'orbite, devrait également en souffrir. On peut compter sur nos concurrents pour ça. Ariane 6 version Fillon c'est un plaisant suicide.
C'est vrai. mais on revient au même point : quel est notre stratégie ? on veut un accès indépendant vers l'espace d'accord mais pour faire quoi ?
- Pour lancer des satellites de com, autres : il nous faut une ariance6 ( qui ne demande pas de nouvelles technologies ) qui sera subventionnée, prix de notre indépendance.
- Ou alors on investi dans un lanceur lourd ( A5 ECB+ ): lancement double, ATV, autres projets "passionnants" à long terme pas forcément bien défini mais qui rentre dans le faisable, on explore de nouvelles voies mais bon, demande plus de sous...

Je caricature un peu mais je dois pas être loin des choix que l'on doit faire et ce que ça implique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: L'avenir d'Ariane : propositions de l'ANAE   Sam 8 Jan 2011 - 17:51

cosmos99 a écrit:
- Ou alors on investi dans un lanceur lourd ( A5 ECB+ ): lancement double, ATV, autres projets "passionnants" à long terme pas forcément bien défini mais qui rentre dans le faisable, on explore de nouvelles voies mais bon, demande plus de sous...

Excusez-moi, je ne comprends pas. Pourquoi parlez-vous d'un lanceur lourd pour l'ATV ? L'ATV, ça fonctionne déjà, pas besoin d'augmenter les capacités d'Ariane 5 ?

Personnellement, quand je pense à "projets passionnants" et à "lanceur lourd", c'est à Saturn V que je pense et là, on n'est plus sur les mêmes ordres de grandeur il me semble.
En clair, ce n'est plus Ariane 5 ECB+ ou Ariane 6, c'est Ariane H (comprenne qui pourra ... Wink ) !

A+,
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana13




Féminin Nombre de messages : 6223
Age : 66
Localisation : galaxie
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: L'avenir d'Ariane : propositions de l'ANAE   Sam 8 Jan 2011 - 21:31

Argyre a écrit:

En clair, ce n'est plus Ariane 5 ECB+ ou Ariane 6, c'est Ariane H (comprenne qui pourra ... Wink ) !

A+,
Argyre

H=Hermes Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoann




Masculin Nombre de messages : 5186
Age : 31
Localisation : indre et loire
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: L'avenir d'Ariane : propositions de l'ANAE   Sam 8 Jan 2011 - 21:53

Heavy :?:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exocet




Masculin Nombre de messages : 623
Age : 44
Localisation : Fra/De/FL/TX
Date d'inscription : 03/12/2010

MessageSujet: Re: L'avenir d'Ariane : propositions de l'ANAE   Dim 9 Jan 2011 - 9:54

Ariane H cela n'existe pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: L'avenir d'Ariane : propositions de l'ANAE   Dim 9 Jan 2011 - 11:01

Ariane H = Ariane pour les Humains ou Ariane Habitée !!!
Ariane for Humans en Anglais, ça marche aussi
Je sais ça n'existe pas, mais ça le devrait !
Quand on pense que dans le rapport demandé par Fillon, il était demandé que faut-il faire pour avoir un accès totalement autonome à l'espace et que dans la réponse (CEA + CNES notamment), ce qui concerne le spatial habité tenait en quelques lignes "cela ne peut se faire qu'en coopération avec d'autres", quelle ambition mes amis ! troll
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13616
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: L'avenir d'Ariane : propositions de l'ANAE   Dim 9 Jan 2011 - 11:23

Argyre a écrit:
dans la réponse (CEA + CNES notamment), ce qui concerne le spatial habité tenait en quelques lignes "cela ne peut se faire qu'en coopération avec d'autres", quelle ambition mes amis ! troll

Ceci n'a rien de bien nouveau .... et dans le contexte actuel où on ne sait déjà pas qui va financer les évolutions comme Ariane 5 ME ... et encore moins la génération suivante de NGL .... il y a une chance sur quelques trillions que cela change au niveau du vol habité (cependant on continuera à avoir un corps d'astronautes et à utiliser les taxis russes Soyouz - avant d'autres moyens encore en développement - pour aller dans l'ISS, ce qui n'est finalement pas rien -au sens propre -).

Donc inutile de se faire du mal (notamment des aigreurs d'estomac) à ressasser ... pour ceux que cela exaspère. Vu le délai prévisible avant que cela change ... on risquerait l'ulcère irréversible. affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: L'avenir d'Ariane : propositions de l'ANAE   Dim 9 Jan 2011 - 11:48

montmein69 a écrit:
Donc inutile de se faire du mal (notamment des aigreurs d'estomac) à ressasser ... pour ceux que cela exaspère. Vu le délai prévisible avant que cela change ... on risquerait l'ulcère irréversible. affraid

Concernant les délais, je pense qu'il y a tout de même un peu d'espoir, car il s'agit d'un processus stochastique pratiquement imprévisible. Mettons par exemple que le prochain président de la république soit lié d'amitié avec un des passionnés du forum et que celui-ci parvienne à le convaincre de l'importance d'un programme spatial habité. Ou, de façon plus réaliste, que le prochain ministre de la recherche soit convaincu de l'intérêt d'investir dans ce domaine et convainque à son tour le président.
Peu de chance à vrai dire, mais sait-on jamais, comme je le disais sur un autre fil, il suffit d'un Kennedy associé à un Von Braun et ça fait des miracles en moins de 10 ans !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SB




Masculin Nombre de messages : 417
Age : 58
Localisation : Hauts de Seine
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: L'avenir d'Ariane : propositions de l'ANAE   Dim 9 Jan 2011 - 13:49


Argyre :

"comme je le disais sur un autre fil, il suffit d'un Kennedy associé à un Von Braun et ça fait des miracles en moins de 10 ans ! "

Tu oublies le contexte, Argyre, la vraie équation, c'est : Kennedy + Guerre Froide + von Braun = Apollo.


S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13616
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: L'avenir d'Ariane : propositions de l'ANAE   Dim 9 Jan 2011 - 18:36

Et n'oublions pas que cela se fait dans le contexte de l'ESA, et pour une telle décision probablement au niveau de l'Europe.
Cela devient un problème à n présidents clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre




Masculin Nombre de messages : 2992
Age : 50
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: L'avenir d'Ariane : propositions de l'ANAE   Dim 9 Jan 2011 - 19:14

SB a écrit:

Tu oublies le contexte, Argyre, la vraie équation, c'est : Kennedy + Guerre Froide + von Braun = Apollo.
Il est facile après coup de donner les raisons qui ont fait que, mais, disons en 1955, et même encore en 1960, combien de personnes auraient jugé que le contexte était favorable à une mission habitée vers la Lune avant 1970 ?
De même, je pense qu'il est difficile de dire aujourd'hui si le contexte est favorable ou défavorable. Il y a quelques temps, Valérie Pécresse semblait favorable au spatial habité et des discussions avaient eu lieu avec M. Griffin. Ensuite, on a programmé des rencontres au niveau européen pour en discuter (la dernière en novembre dernier je crois), mais le résultat a été pitoyable (avis perso), sans doute à cause de la crise et de quelques freins forts au niveau politique (autre que ministère). Quoi qu'il en soit, ces réunions ont tout de même eu lieu, ce qui veut dire qu'il existe des forces qui vont dans le sens du spatial habité et que le contexte n'est pas aussi défavorable qu'on pourrait le penser. Bien sûr, il n'y a plus de guerre froide, mais à mon avis, la guerre froide n'a fait qu'accélérer le processus, fondamentalement, elle n'est pas une condition nécessaire à la motivation des décideurs, il y en a d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'avenir d'Ariane : propositions de l'ANAE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Europe-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit