PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Philae: atterrissage et mission (partie 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
vador59




Nombre de messages : 506
Date d'inscription : 21/07/2009

MessageSujet: Re: Philae: atterrissage et mission (partie 2)   Jeu 13 Nov 2014 - 19:58

Le taux d'ensoleillement optimal était de 50% (source: http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/actu/d/rosetta-rosetta-choix-site-atterrissage-philae-comete-55239/).

Là, on travaillera avec un taux de 12,5% donc quatre fois plus faible. C'est pas génial mais c'est toujours ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prof_Saesee


avatar

Masculin Nombre de messages : 1094
Age : 28
Localisation : Etréchy ( 91)
Date d'inscription : 02/06/2013

MessageSujet: Re: Philae: atterrissage et mission (partie 2)   Jeu 13 Nov 2014 - 19:59

Citation :
Le pénétrateur de l'instrument Mupus de #Philae va être déployé. La commande va être envoyée au prochain contact radio.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Griffon


avatar

Masculin Nombre de messages : 909
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/10/2012

MessageSujet: Re: Philae: atterrissage et mission (partie 2)   Jeu 13 Nov 2014 - 20:00

J'ai lu sur NSF (mais ça demande à être confirmé) qu'il existe la possibilité de déplacer Philae en bougeant les pieds.
Mais je ne pense pas que ce soit à l'ordre du jour, du moins tant que les premières analyses n'auront pas été faites. Faudrait pas faire empirer la situation, peut-être en dernier recours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
spacedreamer


avatar

Masculin Nombre de messages : 281
Age : 47
Localisation : 49,3N-4,03E
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Philae: atterrissage et mission (partie 2)   Jeu 13 Nov 2014 - 20:03

Nirgal a écrit:
Je trouve en tout cas que l'ESA s'est bien améliorée sur la communication avec le public. Cela ferait presque oublier le vide qui avait entouré l'atterrissage de Huygens (je me rappelle que les premières images potables de la surface de la lune saturnienne disponibles sur le net avaient été retravaillées et retouchées par un amateur passionné avant d'être publiées officiellement !), sans parler du fiasco de Mars Express. A l'époque, l'ESA avait très sérieusement estimé que le seul moyen d'intéresser le public à sa mission était de la "vendre" avec un pot de peinture rouge estampillé Ferrari ! Quelques scientifiques impliqués dans la mission avaient d'ailleurs été très choqués de l'approche choisie.

Certes, au boulot, je n'ai entendu aucune conversation liée à Rosetta autour de la machine à café, et mes efforts pour intéresser les gens n'ont rencontré au mieux qu'un intérêt mitigé plus dicté par la politesse que l'émerveillement, au pire un mur d'incrédulité (complot, quand tu nous tiens), mais au moins, pour ceux qui rêvent la tête dans les étoiles, il y a désormais de quoi trouver son bonheur.

Oui, il y a longtemps que je n'avais pas entendu des "profanes" parler autant de spatial (notre machine à café semble à cet égard mieux située que la tienne Wink ).

Et je salue aussi l'effort pédagogique qui a été fait : je connais des enfants à qui j'ai montré les dessins animés faits pour la mission et qui ont appris/compris beaucoup de choses (il y en a même qui demandaient à leurs parents des nouvelles de la comète, après ça !). Comme ça a surement déjà été posté sur le forum, je ne vous donne ici que le lien :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soa




Masculin Nombre de messages : 644
Age : 97
Localisation : *
Date d'inscription : 12/05/2009

MessageSujet: Re: Philae: atterrissage et mission (partie 2)   Jeu 13 Nov 2014 - 20:05

La fraiseuse ne peut prendre qu'un unique échantillon ?
Respectivement l'analyseur n'accepte qu'un seul échantillon en tout?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominique B.


avatar

Masculin Nombre de messages : 484
Age : 49
Localisation : Pantin
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Philae: atterrissage et mission (partie 2)   Jeu 13 Nov 2014 - 20:10

Nirgal a écrit:
Certes, au boulot, je n'ai entendu aucune conversation liée à Rosetta autour de la machine à café, et mes efforts pour intéresser les gens n'ont rencontré au mieux qu'un intérêt mitigé plus dicté par la politesse que l'émerveillement, au pire un mur d'incrédulité (complot, quand tu nous tiens), mais au moins, pour ceux qui rêvent la tête dans les étoiles, il y a désormais de quoi trouver son bonheur.
Hier comme aujourd'hui, ça a été quasiment le seul sujet de discussion entre collègues à la cantine.
Bon, c'est peut-être pas significatif vu l'établissement pour lequel je travaille... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vonfeld
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 2564
Age : 50
Localisation : Achern ( Allemagne )
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Philae: atterrissage et mission (partie 2)   Jeu 13 Nov 2014 - 20:11

Ce serait bien de pouvoir redresser la sonde, car dans ce cas là on verrait ce qu'il y a face à la paroi, c'est à dire cette grande surface circulaire qui se trouve entre la paroi rocheuse et le premier site d'atterrissage... et peut être même Agilkia à l'horizon :)
Sinon le panorama va se limiter à ce qu'on y voit jusqu'à présent, c'est à dire pas grand chose, mais avec ensoleillement différent.

Mais on est loin d'un pano à la Huygens, ou Luna 9, Surveyor, pour rester dans le gris...

Tiens, ça me fait penser qu'il va falloir baptiser ce nouveau site...

Vonfeld
PS : heureusement que la paroi était là , sinon il est possible que Philae se soit retrouvé sur l'autre lobe, voir en train de s'éloigner définitivement de Chury ... batterie full 100% :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stikeurz


avatar

Masculin Nombre de messages : 739
Age : 20
Localisation : Saint-Quentin, Aisne
Date d'inscription : 29/05/2014

MessageSujet: Re: Philae: atterrissage et mission (partie 2)   Jeu 13 Nov 2014 - 20:18

Dominique B. a écrit:
Hier comme aujourd'hui, ça a été quasiment le seul sujet de discussion entre collègues à la cantine.
Bon, c'est peut-être pas significatif vu l'établissement pour lequel je travaille... Very Happy

Au lycée, j'ai 2 amis qui m'ont posés des questions car ils ne comprenaient pas l'intérêt de la mission. Sinon, je n'en ai pas entendu parler de la journée.
Et non, on a pas de machine à café nous... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gergovi


avatar

Masculin Nombre de messages : 4580
Age : 60
Localisation : ISERE
Date d'inscription : 29/03/2014

MessageSujet: Re: Philae: atterrissage et mission (partie 2)   Jeu 13 Nov 2014 - 20:20

Griffon a écrit:
J'ai lu sur NSF (mais ça demande à être confirmé) qu'il existe la possibilité de déplacer Philae en bougeant les pieds.
Mais je ne pense pas que ce soit à l'ordre du jour, du moins tant que les premières analyses n'auront pas été faites. Faudrait pas faire empirer la situation, peut-être en dernier recours.

bouger les pieds : je ne pense pas que l'on puisse agir directement sur les pieds (mais c'est peut-être possible : ils se sont déployés après le largage, alors ils peuvent peut-être se replier un peu si on donne une impulsion de commande ?) ; par contre ils peuvent bouger sans doute un peu en réaction de la mise en marche d'un appareil (foreuse, mupus, ...?) ; ce qui est possible, mais qui ne changera pas grand chose c'est de faire pivoter le "buste" de Philae car il est capable de tourner, indépendamment des pieds ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Station-Spatiale-Internationale-ISS-la-
Dominique B.


avatar

Masculin Nombre de messages : 484
Age : 49
Localisation : Pantin
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Philae: atterrissage et mission (partie 2)   Jeu 13 Nov 2014 - 20:25

Stikeurz a écrit:
Au lycée, j'ai 2 amis qui m'ont posés des questions car ils ne comprenaient pas l'intérêt de la mission.
Je ne comprendrai jamais qu'on se pose la question de l'intérêt de la recherche fondamentale, en particulier de la part de lycéens... surprise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gergovi


avatar

Masculin Nombre de messages : 4580
Age : 60
Localisation : ISERE
Date d'inscription : 29/03/2014

MessageSujet: Re: Philae: atterrissage et mission (partie 2)   Jeu 13 Nov 2014 - 20:32

Tezio a écrit:
Désolé de casser l'ambiance, mais vendredi soir - voire samedi midi, l'affaire sera réglée. 
Avec 1h30 de lumière sur un panneau solaire 1/2, pas assez pour le minimum de survie. 
Quand la batterie sera vide, on passera au mode hivernage en attendant des jours meilleurs.
A moins que l'ESA ou le CNES trouve une astuce pour trouver de l'énergie. 
Cette mission est pleine de rebondissement :)

non je pense que c'est exagéré, car ils ont dit plusieurs fois qu'avec seulement 1h30 d'ensoleillement quotidien (quotidien de ChouryGéra) ça allait permettre de continuer à travailler un peu pendant des mois ; ils auront à gérer le truc par contre ...
(mais c'est sûr que si l'on parle de la pile qui est en action actuellement -et qui est totalement indépendante des panneaux - et bien samedi elle sera sans doute vide, mais c'est ce qui était prévu ; après c'est une batterie reliée aux panneaux qui prend le relais ; alors effectivement si au lieu de 6h d'ensoleillement prévu il n'y en a plus que 1h30 ça complique sérieusement la gestion des tâches ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Station-Spatiale-Internationale-ISS-la-
Dominique B.


avatar

Masculin Nombre de messages : 484
Age : 49
Localisation : Pantin
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Philae: atterrissage et mission (partie 2)   Jeu 13 Nov 2014 - 20:35

Tezio a écrit:
Mais malheureusement, c'est plus qu'évoqué, j'aimerais bien que celui qui m'a dit ça se trompe. On sera vite fixé.
Je suppose que "celui qui [t]'a dit ça" est quelqu'un de fiable et de confiance... Mais comme tu dis, même sans harpon, on sera vite fixé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vador59


avatar

Masculin Nombre de messages : 506
Age : 39
Localisation : Etoile Noire
Date d'inscription : 21/07/2009

MessageSujet: Re: Philae: atterrissage et mission (partie 2)   Jeu 13 Nov 2014 - 20:35

Vonfeld a écrit:


Tiens, ça me fait penser qu'il va falloir baptiser ce nouveau site...

Je propose Kadesh, parce qu'il a bataillé ce petit robot pour se poser! Ou alors Berlin, vu qu'il est au pied du mur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stikeurz


avatar

Masculin Nombre de messages : 739
Age : 20
Localisation : Saint-Quentin, Aisne
Date d'inscription : 29/05/2014

MessageSujet: Re: Philae: atterrissage et mission (partie 2)   Jeu 13 Nov 2014 - 20:37

Dominique B. a écrit:
Je ne comprendrai jamais qu'on se pose la question de l'intérêt de la recherche fondamentale, en particulier de la part de lycéens... surprise

Ici, ce n'était pas le questionnement sur l'interêt de la recherche fondamentale dont il était question. Ils se demandaient qu'est ce qu'apporterait le fait de se poser sur une comète.
Sinon, évidemment, il y a beaucoup de gens qui se pose "la question de l'intérêt de la recherche fondamentale". Et, tout comme toi, je ne comprends pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Griffon


avatar

Masculin Nombre de messages : 909
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/10/2012

MessageSujet: Re: Philae: atterrissage et mission (partie 2)   Jeu 13 Nov 2014 - 20:42

Gergovie a écrit:
bouger les pieds : je ne pense pas que l'on puisse agir directement sur les pieds (mais c'est peut-être possible : ils se sont déployés après le largage, alors ils peuvent peut-être se replier un peu si on donne une impulsion de commande ?)
Apparemment si c'est possible, à ce sujet :

"No, this was quite clearly indicated in the presser. It's active. By extending it small hops can be made. Plan was NOT to do this, but feature is still there. Now under examination to assess whether or not this feature can get Philae out of it's current 'tight spot'."

Le design rendait possible de réaliser de petits sauts, mais ce n'était pas au programme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gergovi


avatar

Masculin Nombre de messages : 4580
Age : 60
Localisation : ISERE
Date d'inscription : 29/03/2014

MessageSujet: Re: Philae: atterrissage et mission (partie 2)   Jeu 13 Nov 2014 - 20:47

Griffon a écrit:
Gergovie a écrit:
bouger les pieds : je ne pense pas que l'on puisse agir directement sur les pieds (mais c'est peut-être possible : ils se sont déployés après le largage, alors ils peuvent peut-être se replier un peu si on donne une impulsion de commande ?)
Apparemment si c'est possible, à ce sujet :

"No, this was quite clearly indicated in the presser. It's active. By extending it small hops can be made. Plan was NOT to do this, but feature is still there. Now under examination to assess whether or not this feature can get Philae out of it's current 'tight spot'."

Le design rendait possible de réaliser de petits sauts, mais ce n'était pas au programme.

ok ! alors ils ont du boulot sur la planche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Station-Spatiale-Internationale-ISS-la-
Atlantis


avatar

Masculin Nombre de messages : 851
Age : 48
Localisation : Ourém-Portugal
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: Philae: atterrissage et mission (partie 2)   Jeu 13 Nov 2014 - 20:51

Dominique B. a écrit:
Stikeurz a écrit:
Au lycée, j'ai 2 amis qui m'ont posés des questions car ils ne comprenaient pas l'intérêt de la mission.
Je ne comprendrai jamais qu'on se pose la question de l'intérêt de la recherche fondamentale, en particulier de la part de lycéens... surprise
Oui, cette journée qui est un jour historique pour l'exploration spatiale, mais surtout Historique pour notre espèce puisque nous devrions ainsi pouvoir determiner une partie de nos origines comme vie organique que nous sommes, semble laisser de marbre l'écrasante majorité de la population. On pourra toujours dire que les gens ont d'autres chats à fouetter dans leur vie de tous les jours (entre crise, insécurité, etc...), mais cette explication me parrait trop indulgente, plus comme une excuse que comme une vraie justification.
La vérité nue et crue est que les magazines de vulgarisation scientifique sont rares chez votre marchand de journaux, alors que les rayons sont remplis de magazines "people", de revues donnant les résumés de ce qui va se passer dans les prochains épisodes des "novelas" (ici au Portugal tout du moins), et le pire, d'une demi-douzaine de revues d'astrologie!
Les gens ne s'interressent pas, n'ont pas de curiosité scientifique, seul la vie d'autrui les interesse, c'est ainsi.
Alors ne boudont pas notre plaisir devant l'exploit des ingénieurs qui font ces missions, des scientifiques et techniciens et de tous ceux qui ont permis que cette mission se réalise. Profitons du momment, goutons le plaisir de l'exaltation à l'arriver des images de ce nouveau (trés petit) monde, et espérons des découvertes qui nous fairont vibrer, sans nous démonter parce que la grande majorité ne trouve comme seule question à poser que celle de savoir "combien ça coute?", comme je l'ai vu hier sur le JT de 20h sur Fr2.


Dernière édition par Atlantis le Jeu 13 Nov 2014 - 21:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
spacedreamer


avatar

Masculin Nombre de messages : 281
Age : 47
Localisation : 49,3N-4,03E
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Philae: atterrissage et mission (partie 2)   Jeu 13 Nov 2014 - 20:56

Même si les scientifiques n'ont pas encore vraiment pris la parole, un détail de la photo du caillou qui a "stoppé" Philae a attiré mon attention. On y voit un "bloc" qui semble brisé laissant voir sous la surface un aspect différent de l'intérieur :
..
Si c'est bien le cas, ça veut dire qu'il existe à la surface du noyau cométaire des phénomènes d'encroutement de surface, laquelle serait alors plus cohérente, plus "solide" que l'intérieur. Ceci semble d'ailleurs confirmé par l'existence de fissures (seul quelque chose de relativement solide, au moins cimenté, peut se fissurer. Je ne sais pas si Philae en a les moyens mais ce serait bigrement intéressant de voir ce qui distingue la croute du matériau sous-jacent : ça permettrait de savoir si cette cimentation de surface est récente (formation in situ sur la comète) ou ancienne (encroûtement avant agglomération sur le noyau). Une autre question que je me pose à propose de ce bloc est celui de sa cohérence : est-il plus solide que ce qui l'environne ou bien s'effrite-t-il au moindre choc ? Car sur terre, pour qu'un rocher ne s'effondre pas sous son propre poids, il doit être solide. En l'absence de cette contrainte de la gravité, une faible différence dans la cohésion des matériaux peut suffire à créer un relief...
J'espère que Philae aura l'occasion de reprendre longtemps des images de ce "caillou" afin de mieux le comprendre et de voir s'il subit des changements à l'échelle de la durée de vie de la sonde.
Que d'énigmes passionnantes nous avons-là, au bout de quelques heures, à simple portée de clic Shocked .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prof_Saesee


avatar

Masculin Nombre de messages : 1094
Age : 28
Localisation : Etréchy ( 91)
Date d'inscription : 02/06/2013

MessageSujet: Re: Philae: atterrissage et mission (partie 2)   Jeu 13 Nov 2014 - 20:58

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tezio


avatar

Nombre de messages : 1874
Age : 63
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: Philae: atterrissage et mission (partie 2)   Jeu 13 Nov 2014 - 21:06

Ma source ! Ce n’est pas secret. 
C’est Philippe Gaudon lui-même, après la conférence de presse de ce midi à la Cité. 
J’étais avec une journaliste arrivée légèrement en retard qui a pu reposer les questions au Chef de projet et qui lui a donné les infos de la conférence. Après nous avons discuté à plusieurs, dont des journalistes et il a bien été dit qu’après épuisement de la batterie – moi je pensais samedi midi et Ph. Gaudon a parlé de vendredi midi voir soir – et bien l’énergie récupérée par 1 panneau et a-t-il rectifié, 1,5 panneau, il n’y avait pas assez d’énergie pour faire quoi que ce soit.
Le reste il faudra attendre plusieurs mois, pour que la ‘’saison’’ locale change (axe de rotation de la comète) et que l’heure et demi se transforme en plusieurs heures, laissant l’espoir d’un réveil.
Mais comme je l’ai dit, espérons qu’il se trompe et cela était dit avec les infos de jeudi midi. Tout change vite et il faut faire vite.
Mais l’essentiel est que 8 des 10 instruments aient fonctionné. 70% de la ‘’science’’ a fonctionné.
Il faut être patient mais les données récupérées vont donner du travail à nos scientifiques pour quelques temps

N’espérez pas que quelqu’un au sol imagine faire bouger Philaé. Le moindre mécanisme peut entraîner une réaction et donc rompre l’instabilité du bébé. Wait and see.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laïka




Masculin Nombre de messages : 469
Age : 37
Localisation : .
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: Philae: atterrissage et mission (partie 2)   Jeu 13 Nov 2014 - 21:12

Je crois que cela avait déjà été évoqué mais le scenario d'un déplacement requiert trop d’énergie.

Globalement étant donné l'absence du thruster sa position actuelle est un petit miracle.
Espérons quelques nouvelles du ratio D/H et félicitation aux équipes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunokhod 2


avatar

Masculin Nombre de messages : 774
Age : 59
Localisation : St Orens de Gameville
Date d'inscription : 12/03/2006

MessageSujet: Re: Philae: atterrissage et mission (partie 2)   Jeu 13 Nov 2014 - 21:19

A la limite on utilise la foreuse à la fin des 60 heures et au pire on redécolle pour trouver un site plus ensoleillé. gardons espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spacemodels.nuxit.net/
Gergovi


avatar

Masculin Nombre de messages : 4580
Age : 60
Localisation : ISERE
Date d'inscription : 29/03/2014

MessageSujet: Re: Philae: atterrissage et mission (partie 2)   Jeu 13 Nov 2014 - 21:35

Lunokhod 2 a écrit:
A la limite on utilise la foreuse à la fin des 60 heures et au pire on redécolle pour trouver un site plus ensoleillé. gardons espoir.

Laughing ce n'est pas un petit hélicoptère ! et si par malheur ou par chance ils le font redécoller un peu, ça sera au petit bonheur la chance pour l'atterrissage ! il n'y a aucun moyen d'agir sur la direction à prendre ni sur l'horizontalité du module !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Station-Spatiale-Internationale-ISS-la-
Griffon


avatar

Masculin Nombre de messages : 909
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/10/2012

MessageSujet: Re: Philae: atterrissage et mission (partie 2)   Jeu 13 Nov 2014 - 21:36

Gergovie a écrit:
il n'y a aucun moyen d'agir sur la direction à prendre ni sur l'horizontalité du module !
Direction oui ça serait difficile à maitriser, mais pour l'attitude il y a les gyros, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gergovi


avatar

Masculin Nombre de messages : 4580
Age : 60
Localisation : ISERE
Date d'inscription : 29/03/2014

MessageSujet: Re: Philae: atterrissage et mission (partie 2)   Jeu 13 Nov 2014 - 21:41

Griffon a écrit:
Gergovie a écrit:
il n'y a aucun moyen d'agir sur la direction à prendre ni sur l'horizontalité du module !
Direction oui ça serait difficile à maitriser, mais pour l'attitude il y a les gyros, non ?

il y a une roue à inertie ; alors peut-être peuvent-ils la relancer, mais dans quel plan ?!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Station-Spatiale-Internationale-ISS-la-
spacemodel13


avatar

Masculin Nombre de messages : 354
Age : 38
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Philae: atterrissage et mission (partie 2)   Jeu 13 Nov 2014 - 21:44

Philae n'est équipé que d'une roue giroscopique à inertie lui permettant de rester dans la position horizontale dans laquelle Rosetta l'avait largué lors de l'atterrissage.
Aucun autre système n'est présent pour maîtriser le tangage ou l'orientation.
Donc le refaire décoller serait une opération risquée maximale.
Il vaut mieux le mettre en hibernation comme l'a dit Tezio(enfin Gaudon).
Lorsque la comète arrivera à son périhélie, ce sera peut être plus propice à l'ensoleillement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.spacemodel13.fr
 
Philae: atterrissage et mission (partie 2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Exploration du système solaire, et au delà ... :: Comètes, astéroïdes, planètes naines-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com