Falcon-9 (Formosat-5) - 24.08.2017

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Tu as mis un ? sur le num de l'étage.
Ne serait-ce pas 1038 ?

https://twitter.com/NASASpaceflight/status/900790461010497537

Wakka
Admin
Admin

Messages : 22000
Inscrit le : 10/07/2008

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas



_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22000
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas



_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22000
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Bonjour,

a-t-on des nouvelles éventuelles des essais avec les coiffes et le deuxième étage?
Outan
Outan

Messages : 954
Inscrit le : 30/08/2007
Age : 37 Masculin
Localisation : Allemagne

Revenir en haut Aller en bas


Les questions/réponses avec Musk sur les tweets sont intéressantes. En atteignant une précision au retour de 0,7 mètre, ceci laisse présager à terme la possibilité de se poser sur l'aire de lancement directement, ce qui est un des enjeux clefs de l'ITS mais aussi de la réutilisabilité en général. 

Affaire à suivre.

ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 38 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Comment interpréter les signes algébriques moins devant les vitesses ? Pour la composante verticale,on peut l'interpréter peut-être comme une vitesse de chute...mais pour la composante latérale , est-ce une vitesse de rebroussement , c'est à dire d'approche vers le centre de la cible? En tout cas ce n'est pas évident sans légende.

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10743
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@Outan a écrit:Bonjour,

a-t-on des nouvelles éventuelles des essais avec les coiffes et le deuxième étage?

Pas à ma connaissance. Si on a zéro news dans les heures et jours qui viennent, c'est probablement que ça n'a pas été tenté ou que ça a pas marché.

ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 38 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


@Giwa a écrit:Comment interpréter les signes algébriques moins devant les vitesses ? Pour la composante verticale,on peut l'interpréter peut-être comme une vitesse de chute...mais pour la composante latérale , est-ce une vitesse de rebroussement , c'est à dire d'approche vers le centre de la cible? En tout cas ce n'est pas évident sans légende.

Ne serait-ce pas la distance entre le centre de la cible et l'axe vertical du lanceur qui diminue lors de l'approche? D'où le signe négatif ?

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22000
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


@Wakka a écrit:
@Giwa a écrit:Comment interpréter les signes algébriques moins devant les vitesses ? Pour la composante verticale,on peut l'interpréter peut-être comme une vitesse de chute...mais pour la composante latérale , est-ce une vitesse de rebroussement , c'est à dire d'approche vers le centre de la cible? En tout cas ce n'est pas évident sans légende.

Ne serait-ce pas la distance entre le centre de la cible et l'axe vertical du lanceur qui diminue lors de l'approche? D'où le signe négatif ?
Effectivement ça doit être ça et c'est plus simple comme tu l'exprimes que mes suppositions...qui reviennent au même  ;)

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10743
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@Wakka a écrit:Tu as mis un ? sur le num de l'étage.
Ne serait-ce pas 1038 ?

https://twitter.com/NASASpaceflight/status/900790461010497537

Merci, c'était la confirmation que je cherchais.  Super
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19342
Inscrit le : 15/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19342
Inscrit le : 15/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Le pas de tir SLC-4E, une minute avant le décollage, vu par le satellite Deimos-2 :

David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19342
Inscrit le : 15/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19342
Inscrit le : 15/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas



Passage intéressant de l'article, qui parle de la trajectoire parabolique longue (247km) et de la coiffe (sans donner de détails) :
"Arising from the mission’s lofted trajectory, the first stage had the longest ‘hang time’ to date, climbing to 247 Kilometers before falling back toward Earth, successfully touching down on its four fold-out landing legs just shy of eleven minutes after liftoff.


The lofted trajectory of Thursday’s mission also afforded a favorable opportunity for returning the rocket’s payload fairing halves – a feat SpaceX aims to master by the end of this year to further reduce the cost of its launch vehicles."

Quelles conclusions peut-on tirer de cette trajectoire ? Quelles en sont les raisons ? (cf. aussi le débat hier sur les ergols non brûlés)

ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 38 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


@ReusableFan a écrit:Les questions/réponses avec Musk sur les tweets sont intéressantes. En atteignant une précision au retour de 0,7 mètre, ceci laisse présager à terme la possibilité de se poser sur l'aire de lancement directement, ce qui est un des enjeux clefs de l'ITS mais aussi de la réutilisabilité en général. 

Affaire à suivre.

En quoi c'est si important ? Le coût pour déplacer le premier étage du pad d'atterrissage (je ne parle pas de la barge) vers le pad de lancement, ne doit pas être si important.
Puis de toute manière ils le démontent pas un peu pour vérification ?
lionel
lionel

Messages : 2195
Inscrit le : 11/11/2009
Age : 34 Masculin
Localisation : Herault

Revenir en haut Aller en bas


@lionel a écrit:
@ReusableFan a écrit:Les questions/réponses avec Musk sur les tweets sont intéressantes. En atteignant une précision au retour de 0,7 mètre, ceci laisse présager à terme la possibilité de se poser sur l'aire de lancement directement, ce qui est un des enjeux clefs de l'ITS mais aussi de la réutilisabilité en général. 

Affaire à suivre.

En quoi c'est si important ? Le coût pour déplacer le premier étage du pad d'atterrissage (je ne parle pas de la barge) vers le pad de lancement, ne doit pas être si important.
Puis de toute manière ils le démontent pas un peu pour vérification ?


Remarque assez incompréhensible. Insister sur le fait que le retour s'est effectué à 70 cm de l'objectif; j'ai du mal à trouver les arguments, mais clairement oui, cela me parait trés important ! Cela démontre la maturité, la fiabilité et la précision des systèmes de guidage / pilotage de la rentrée atmosphérique. Je crois que l'on ne peut que saluer l'exploit d'une telle précision.
Hadéen
Hadéen
Donateur
Donateur

Messages : 2342
Inscrit le : 03/09/2016
Age : 20 Masculin
Localisation : Terra

Revenir en haut Aller en bas


@Hadéen a écrit:
@lionel a écrit:

En quoi c'est si important ? Le coût pour déplacer le premier étage du pad d'atterrissage (je ne parle pas de la barge) vers le pad de lancement, ne doit pas être si important.
Puis de toute manière ils le démontent pas un peu pour vérification ?


Remarque assez incompréhensible. Insister sur le fait que le retour s'est effectué à 70 cm de l'objectif; j'ai du mal à trouver les arguments, mais clairement oui, cela me parait trés important ! Cela démontre la maturité, la fiabilité et la précision des systèmes de guidage / pilotage de la rentrée atmosphérique. Je crois que l'on ne peut que saluer l'exploit d'une telle précision.
On peut ajouter aussi que dans le projet ITS les lancements doivent se succéder rapidement après chaque retour et que c'est mieux que l'engin se retrouve directement sur le pad de lancement...ce qui se passe ainsi dans les simulations.

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10743
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


S'agissant, dans le futur, d'un éventuel enchaînement plus rapide des opérations, ne pourrait-on pas envisager que le premier étage de la Falcon ou de l'ITS atterrisse sur une sorte de crawler-transporter permettant un acheminement relativement rapide dans un hangar pour vidange des carburants résiduels et maintenance, puis dans un deuxième temps, toujours sur le crawler-transporter vers le pad de lancement en vue d'un nouveau vol ? Je n'ai certes rien lu de tel nulle part et pour l'instant la réutilisation du premier étage de la Flacon a nécessité plusieurs mois de vérifications, mais si le pari de la réutilisation rapide se concrétise un jour, une solution technique de ce genre a-t-elle ou non un sens ? Quelles en seraient les conditions ?
PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 1551
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 61 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas


@Hadéen a écrit:
@lionel a écrit:

En quoi c'est si important ? Le coût pour déplacer le premier étage du pad d'atterrissage (je ne parle pas de la barge) vers le pad de lancement, ne doit pas être si important.
Puis de toute manière ils le démontent pas un peu pour vérification ?


Remarque assez incompréhensible. Insister sur le fait que le retour s'est effectué à 70 cm de l'objectif; j'ai du mal à trouver les arguments, mais clairement oui, cela me parait trés important ! Cela démontre la maturité, la fiabilité et la précision des systèmes de guidage / pilotage de la rentrée atmosphérique. Je crois que l'on ne peut que saluer l'exploit d'une telle précision.

Je parlais du point précis de revenir sur le pad.
"à terme la possibilité de se poser sur l'aire de lancement directement"
En quoi c'est incompréhensible de se demander les avantages réel eu égard de la difficulté et des risques pour la tour de lancement que cela représente, plutôt que de se poser 500m plus loin ?
lionel
lionel

Messages : 2195
Inscrit le : 11/11/2009
Age : 34 Masculin
Localisation : Herault

Revenir en haut Aller en bas


@lionel a écrit:
@Hadéen a écrit:


Remarque assez incompréhensible. Insister sur le fait que le retour s'est effectué à 70 cm de l'objectif; j'ai du mal à trouver les arguments, mais clairement oui, cela me parait trés important ! Cela démontre la maturité, la fiabilité et la précision des systèmes de guidage / pilotage de la rentrée atmosphérique. Je crois que l'on ne peut que saluer l'exploit d'une telle précision.

Je parlais du point précis de revenir sur le pad.
"à terme la possibilité de se poser sur l'aire de lancement directement"
En quoi c'est incompréhensible de se demander les avantages réel eu égard de la difficulté et des risques pour la tour de lancement que cela représente, plutôt que de se poser 500m plus loin ?

Je pense que tu as un point sur Falcon 9, qui est plutôt facile à transporter (d'ailleurs le lanceur a été conçu dans ses dimensions pour pouvoir être transporté par route) : ce n'est pas très cher à déplacer.

Pour l'ITS en revanche, à mon sens un transport serait presque infaisable sans démonter la lanceur, et là cela augmenterait significativement la complexité et les coûts. 

Donc de ce point de vue, la précision à 0,7 mètres est indispensable et c'est en effet un sacré exploit. D'ailleurs, j'arrive toujours pas à comprendre comment avec les grids fins, les jets et le système de guidage, ils arrivent à une telle précision. "Et pourtant, elle se pose..."

ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 38 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


La précision de 70cm pour ce retour là me parait un peu hasardeux car on a bien vu que ça n'a pas toujours été le cas, précédemment les lanceurs était souvent quelques mètres à côté du centre. il faut aussi noter la houle qui peut faire un peu bouger le point centrale.
On pourrait parler de 70cm de précision si on atteignait à chaque fois cette valeur mais j'ai plutot l'impression que la précision c'est 0 à 4m environ, et que cette fois ci la chance a fait qu'on a été très proche du centre. De là à en faire une généralité sur la précision ...
Normalement il faudrait faire une moyenne sur plusieurs vols pour juger vraiment la précision du lanceur. Un lanceur peut etre précis à 20m et avoir la chance de taper une fois pile à 0cm, ça ne veut pas dire qu'il est précis à 0 cm.


Dernière édition par Mustard le Ven 25 Aoû - 19:27, édité 1 fois
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 28696
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit:La précision de 70cm pour ce retour là me parait un peu hasardeux car on a bien vu que ça n'a pas toujours été le cas, précédemment les lanceurs était souvent quelques mètres à côté du centre. il faut aussi noter la houle qui peut faire un peu bouger le point centrale.
On pourrait parler de 70cm de précision si on atteignait à chaque fois cette valeur mais j'ai plutot l'impression que la précision c'est 0 à 4m environ, et que cette fois ci la chance a fait qu'on a été très proche du centre.

Oui c'est tout à fait vrai. Ma Falconophilie brouille mon sens critique. Laissons les statistiques évoluer au fur et à mesure des vols. Ce qui est bien avec SpaceX, c'est qu'il y en a souvent. (voilà ça me reprend)

ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 38 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


@ReusableFan a écrit:
Oui c'est tout à fait vrai. Ma Falconophilie brouille mon sens critique. Laissons les statistiques évoluer au fur et à mesure des vols. Ce qui est bien avec SpaceX, c'est qu'il y en a souvent. (voilà ça me reprend)

Oui c'est sur qu'avec cette cadence ça va etre rapide à voir la précision. Mais globalement on a visiblement une impressionnante précision, suffisante, et de l'ordre de quelques metres, moins de 4 ou 5m je dirais à vue d'oeil jusque là. Et comme le dit Hadéen c'est révélateur de la qualité du travail des ingénieurs.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 28696
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@ReusableFan a écrit:

Passage intéressant de l'article, qui parle de la trajectoire parabolique longue (247km) et de la coiffe (sans donner de détails) :
"Arising from the mission’s lofted trajectory, the first stage had the longest ‘hang time’ to date, climbing to 247 Kilometers before falling back toward Earth, successfully touching down on its four fold-out landing legs just shy of eleven minutes after liftoff.


The lofted trajectory of Thursday’s mission also afforded a favorable opportunity for returning the rocket’s payload fairing halves – a feat SpaceX aims to master by the end of this year to further reduce the cost of its launch vehicles."

Quelles conclusions peut-on tirer de cette trajectoire ? Quelles en sont les raisons ? (cf. aussi le débat hier sur les ergols non brûlés)
L'apogée de la trajectoire, la plus élevée atteinte s'explique par l'altitude la plus élevée atteinte lors de la séparation (85,7 km) et d'une vitesse lors de cette séparation qui , sans être la plus élevée , était grande (1895m/s); en conséquence l'énergie mécanique du premier étage était la plus grande, ce qui sur la lancée a permis d'atteindre cette apogée record.
On en déduit que lors de la retombée, la rentrée juste avant le premier freinage s'est effectuée à la vitesse la plus grande jamais atteinte !

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10743
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Un autre badge pour ce lancement, soit pour la charge utile, soit pour la base de Vandenberg :

David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19342
Inscrit le : 15/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@ReusableFan a écrit:
@Mustard a écrit:La précision de 70cm pour ce retour là me parait un peu hasardeux car on a bien vu que ça n'a pas toujours été le cas, précédemment les lanceurs était souvent quelques mètres à côté du centre. il faut aussi noter la houle qui peut faire un peu bouger le point centrale.
On pourrait parler de 70cm de précision si on atteignait à chaque fois cette valeur mais j'ai plutot l'impression que la précision c'est 0 à 4m environ, et que cette fois ci la chance a fait qu'on a été très proche du centre.

Oui c'est tout à fait vrai. Ma Falconophilie brouille mon sens critique. Laissons les statistiques évoluer au fur et à mesure des vols. Ce qui est bien avec SpaceX, c'est qu'il y en a souvent. (voilà ça me reprend)
On ne doit en effet pas tirer de conclusion prématurée d'un niveau de précision sur un seul atterrissage, pour lequel la chance a pu jouer.
Il y a plusieurs paramètres et en particulier la météorologie et la houle. Mais il est à observer que ce résultat plutôt meilleur que d'habitude est intervenu alors que la charge utile à satelliser était faible au regard de la puissance du lanceur.
Si la même observation pouvait être faite plusieurs fois dans des circonstances comparables (encore que l'on puisse souhaiter à SpaceX de ne pas se retrouver à nouveau obligé de lancer une si petite charge isolée), alors on pourrait commencer à en déduire a contrario que la précision  s'amoindrit si la charge augmente et si le lanceur s'approche des limites de ses capacités. Autrement dit, que la technologie de récupération de l'étage de SpaceX est en général précise, mais que cette précision peut décroître quand les objectifs de charge à satelliser ont été ambitieux.
PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 1551
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 61 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum