Politique spatiale de Donald Trump, 45e président des Etats-Unis

Page 19 sur 41 Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20 ... 30 ... 41  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


@peronik a écrit:petite question annexe
en lisant les livres sur le programme Apollo, j'ai appris que le processus de définition du budget de la NASA de l’époque était plutôt complexe et s’étalait sur quasi 2 ans.


est-ce toujours le cas ??

Malheureusement non, les budgets sont définis annuellement. J'ai entendu plusieurs fois qu'une visibilité à plus long terme serait vraiment utile...

David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 21483
Inscrit le : 16/08/2009

Revenir en haut Aller en bas


On attend toujours la nomination d'un nouvel administrateur de la NASA? C'est bien en attendant Robert M. Lightfoot, Jr  qui tient l’intérim?
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11025
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@Giwa a écrit:On attend toujours la nomination d'un nouvel administrateur de la NASA? C'est bien en attendant Robert M. Lightfoot, Jr  qui tient l’intérim?

C'est bien ça. D'après nasawatch et les rumeurs en provenance de Washington, la nomination de Bridenstine serait proche...
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 21483
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@David L. a écrit:
@peronik a écrit:petite question annexe
en lisant les livres sur le programme Apollo, j'ai appris que le processus de définition du budget de la NASA de l’époque était plutôt complexe et s’étalait sur quasi 2 ans.


est-ce toujours le cas ??

Malheureusement non, les budgets sont définis annuellement. J'ai entendu plusieurs fois qu'une visibilité à plus long terme serait vraiment utile...

Je me demande s'il n'y a pas une confusion. L'un parle du processus d'élaboration du budget, qui s'étale effectivement sur deux ans, l'autre d'un budget portant sur deux exercices...
BBspace
BBspace
Rédacteur
Rédacteur

Messages : 2409
Inscrit le : 21/11/2009
Age : 72 Masculin
Localisation : Seine-et-Marne

Revenir en haut Aller en bas


@David L. a écrit:
Ah, c'est beau la communication...

En n'investissant pas plus, on pourrait tout aussi bien dire que l'objectif est une mission habitée vers Titan au cours de la décennie 2050 ou vers Pluton au cours de la décennie 2070... Et pourquoi pas Proxima du Centaure au cours du prochain millénaire... De toute façon, il ne peut pas y avoir moins de programme que pas de programme (martien) du tout...

Tout ce que fait ce budget, c'est arrêter le financement de certains programmes et maintenir les autres. C'est tout...

Je pense tout autrement ...
Il y a un budget annuel important pour le développement d'Orion et du SLS. Je n'ai plus les chiffres, mais ça doit être de l'ordre de 3 milliards (annuel). Or, une fois Orion et le SLS développés, à budget constant, même si une partie des 3 milliards sert à des missions ponctuelles avec Orion et le SLS pour maintenir ces éléments en production, on peut commencer autre chose, notamment le deep space habitat et puis surtout l'atterrisseur martien avec l'EDL à qualifier, par exemple lors d'une mission de retour d'échantillons. Il y a encore quelques éléments que je n'ai pas cités, mais ils sont presque marginaux en terme de besoin budgétaire (il y a le SLS version lourde tout de même).

3 milliards par an pendant 15 ans, ça fait 45 milliards, c'est pratiquement les coûts de développement d'une mission martienne light en tout chimique.
Bien entendu, si on fait des missions vers la Lune ou si on veut 6 astronautes sur Mars avec plein de rovers, ou si on veut y aller en nucléaire électrique, ce budget est très insuffisant.
Mais ce budget peut potentiellement permettre la mission martienne, ou nous en rapprocher fortement, c'est ce que je voulais clairement exprimer.
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@katalpa a écrit:On pourrait aussi annoncer la terraformation de Pluton en 2261, non ?

Plus sérieusement, je la sens délicate la conquête de Mars, à vrai dire. Plus les programmes avancent, plus certains problèmes (eau, vie, minerais) deviennent insolubles.
???
Tu peux préciser ta pensée ?
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


@Argyre a écrit:3 milliards par an pendant 15 ans, ça fait 45 milliards, c'est pratiquement les coûts de développement d'une mission martienne light en tout chimique.
Bien entendu, si on fait des missions vers la Lune ou si on veut 6 astronautes sur Mars avec plein de rovers, ou si on veut y aller en nucléaire électrique, ce budget est très insuffisant.
Mais ce budget peut potentiellement permettre la mission martienne, ou nous en rapprocher fortement, c'est ce que je voulais clairement exprimer.

Peut-être, bien que j'en doute. Mais ce budget n'est pas un budget d'installation sur Mars, encore moins de colonisation. On risque de répéter Apollo: trois petits tours et puis adieu. Si c'est pour cela, mieux vaut miser sur des missions automatiques.
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 2935
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 67 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas


@Lunarjojo a écrit:
@Argyre a écrit:3 milliards par an pendant 15 ans, ça fait 45 milliards, c'est pratiquement les coûts de développement d'une mission martienne light en tout chimique.
Bien entendu, si on fait des missions vers la Lune ou si on veut 6 astronautes sur Mars avec plein de rovers, ou si on veut y aller en nucléaire électrique, ce budget est très insuffisant.
Mais ce budget peut potentiellement permettre la mission martienne, ou nous en rapprocher fortement, c'est ce que je voulais clairement exprimer.

Peut-être, bien que j'en doute. Mais ce budget n'est pas un budget d'installation sur Mars, encore moins de colonisation. On risque de répéter Apollo: trois petits tours et puis adieu. Si c'est pour cela, mieux vaut miser sur des missions automatiques.

On n'est plus à l'époque d'Apollo et la Lune n'est pas Mars. Il existe de par le monde plusieurs organisations privées (Mars 1, Space X, Mars society ....) qui sont prêtes à établir des bases sur Mars, à condition que la techno pour y aller existe. A l'époque d'Apollo, de telles organisations n'existaient pas, il n'y avait aucun candidat à la colonisation de la Lune. Même la NASA a clairement dans ses objectifs long terme affichés l'établissement de bases permanentes. Je ne vois donc aucune raison qu'il y ait 1 mission, puis que tout s'arrête, sauf si les Etats-Unis venaient à subir une dislocation complète. Et encore ...
Je pense que ça pourrait même prendre la tournure d'une compétition internationale féroce avec les Américains, les Chinois, les Russes, et peut-être même des pays européens pour prendre possession et revendiquer au plus vite de vastes territoires martiens. Mais la condition préliminaire est que les technos existent et soient qualifiées. Si 1 seule mission venait à réussir, l'horizon de la colonisation serait très proche.

Quoiqu'il en soit, aucun pays ne se lancera dans quoi que ce soit d'ambitieux avant la 1ère mission. Donc je ne vois pas bien ce que tu suggères. Serais-tu en train de suggérer qu'il faut abandonner l'exploration spatiale habitée parce que soit ça ne démarrera jamais, soit ça va s'arrêter très vite ?
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@katalpa a écrit:
@Argyre a écrit:
???
Tu peux préciser ta pensée ?

Sans eau sur Mars, il va falloir la fabriquer ?

La présence d'eau sur Mars a pourtant été plusieurs fois prouvée, et même photographiée par Mars Phoenix Lander...

M'enfin...

Sérieusement...
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 21483
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


A propos du budget 2017, je ne sais pas si ça a été abordé ici, mais le bulletin de l'ambassade de France mentionne que le sénat demande que le véhicule Orion puisse constituer un backup pour les équipages commerciaux, y compris avec un lanceur différent du SLS.

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6766
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


@shinyblade a écrit:[...] il va clairement en profiter surtout que les républicains malgré certaines réticences surmédiatisées vont le suivre dans son action. Trump n'a pas gagné grâce à eux et s'ils veulent se faire réélire mieux vaut pas se le mettre à dos. [...]

[HS]

Donc si Trump présente un projet de loi, les républicains vont suivre Trump et voter ce projet, c'est ça, j'ai bien compris ?

Ah ton instinct... Quelle perspicacité... 

In Major Defeat for Trump, Push to Repeal Health Law Fails
https://www.nytimes.com/2017/03/24/us/politics/health-care-affordable-care-act.html

Fact Check: Trump’s Misleading Claims on the Health Bill Failure
https://www.nytimes.com/2017/03/24/us/politics/fact-check-trumps-misleading-claims-in-health-bill-failure.html

[/HS]
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 21483
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


En tout cas avec le budget de la NASA et les programmes qui sont en parfaite continuité avec l'ère Bolden, j'ai du mal où Trump veut aller. Il me semble surtout qu'ils n'ont pas vraiment d'opinion sur le spatial et qu'en attendant d'avoir un avis, ils continuent sans se poser de questions.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


AMHA, encore moins fan d'aventure spatiale que ses prédécesseurs, le Président Trump est un pragmatique ultra libéral. Si ça rapporte du "pognon" on y va, si cela en coûte, cela attendra des jours meilleurs (qui ne viendront sans doute jamais du point de vue économique). Je ne pense pas qu'il y ait des bouleversements à attendre sauf ceux des boîtes privées, mais qui sont déjà sur le papier ou dans les ateliers de montage.
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13614
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Un milliardaire ultralibéral et surtout pragmatique évite de devenir président  du moins dans un pays démocratique, place qui n'est pas la plus confortable pour faire ses affaires en toute discrétion.
Non, c'est un égo surdimensionné qui pousse à briguer un tel poste. .. ou une abnégation poussée à l'extrême.  ;)

Bon, soyons positifs , il a tout de même signé pour le débarquement sur Mars pour les années 2030 .
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11025
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@Giwa a écrit:...  ;)

Bon, soyons positifs , il a tout de même signé pour le débarquement sur Mars pour les années 2030 .
Décidément notre collègue Giwa est un optimiste impénitent. Débarquement des premiers hommes sur Mars dans les années 30 (selon Trump) ! Boff, je vais mettre cette déclaration sur le compte de l'impétuosité due à son jeune âge et le fait qu'il est beaucoup plus jeune que moi au FCS ...  :megalol:
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13614
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


La preuve s'il en est que tout est relatif !

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6766
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


@Astro-notes a écrit:
@Giwa a écrit:...  ;)

Bon, soyons positifs , il a tout de même signé pour le débarquement sur Mars pour les années 2030 .
Décidément notre collègue Giwa est un optimiste impénitent. Débarquement des premiers hommes sur Mars dans les années 30 (selon Trump) ! Boff, je vais mettre cette déclaration sur le compte de l'impétuosité due à son jeune âge et le fait qu'il est beaucoup plus jeune que moi au FCS ...  :megalol:
;)
Parait-il qu'à partir d'un certain âge , on retourne en enfance : ma naïveté en serait le prémisse ?  Bon, je n'ai pas dit qu'on y sera ... j'ai dit qu'il a signé ce qui est une condition nécessaire, mais non suffisante . Comme on dit en  English pour faire In : Wait and See...and no in sea ! D'accord pour nous il va falloir se préserver car çà risque d'être un peu Just pour y assister !
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11025
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@Giwa  :up8: ben oui, tu as raison.  :sage:
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13614
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


@Astro-notes a écrit:AMHA, encore moins fan d'aventure spatiale que ses prédécesseurs, le Président Trump est un pragmatique ultra libéral. Si ça rapporte du "pognon" on y va, si cela en coûte, cela attendra des jours meilleurs (qui ne viendront sans doute jamais du point de vue économique). Je ne pense pas qu'il y ait des bouleversements à attendre sauf ceux des boîtes privées, mais qui sont déjà sur le papier ou dans les ateliers de montage.

Le Trump homme d'affaire (et star de télé-réalité...) était un ultra-libéral. Mais lorsqu'on regarde la campagne qui a été menée par Trump en 2016, on se rend compte que l'essentiel de son programme économique, outre l'aspect protectionniste, se base sur une politique de relance par des grands travaux. L'objectif des grands travaux justement, c'est d'alimenter en capitaux les industries du pays, pas tellement de construire des choses rentables en tant que tel. En fait, sans que l'on s'en rende compte, Trump a promu un programme bien plus néo-Keynésien qu'ultra-libéral. 

Autrement dit, concernant le spatial, tout dépendra si la politique de grands travaux aura pour but d'irriguer le complexe de l'industrie aérospatiale américaine ou si elle passe à côté des subventions investissements. (au profits d'autres projets, pour l'armée par exemple). Le tout résultant d'un calcul recherchant l'équilibre entre le poids politique des travaux réalisé et l'influence des lobbys.

Si cela peut vous rassurer, les républicains ont traditionnellement davantage tendance à laisser filer le déficit que les démocrates (et oui, ça surprend toujours en France). Pour l'heure, Trump et son équipe sont bien plus occupés à manoeuvrer avec les juges fédéraux et les élus républicains pour passer d'autres réformes. Outre le mur avec le Mexique, le reste des investissements ne semble pas encore vraiment décidé.
Vadrouille
Vadrouille

Messages : 1729
Inscrit le : 04/10/2007
Age : 25 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


@Vadrouille a écrit:Si cela peut vous rassurer, les républicains ont traditionnellement davantage tendance à laisser filer le déficit que les démocrates (et oui, ça surprend toujours en France).

Je ne comprends pas trop en quoi ça peut nous surprendre, en France il n'y a pas vraiment de bon élève sur le sujet.

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6766
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Non mais on entend régulièrement dans la bouche de certains journalistes que les républicains sont des ultra-libéraux attachés à réduire l'influence de l'état fédéral et son budget. En réalité c'est une vision à double tranchant car cela caricature les républicains à travers seulement le prisme libertarien, qui n'en recouvre qu'une partie, minoritaire même. Car concrètement la déréglementation et la réduction de budget des programmes fédéraux ne diminue le déficit que peu. En revanche, l'augmentation des budgets militaires, sans compter les deux dernières interventions en Irak des deux Bush (plus l'Afghanistan pour le second) ont fait flamber ledit déficit.
Vadrouille
Vadrouille

Messages : 1729
Inscrit le : 04/10/2007
Age : 25 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Oui, s'ils avaient investi l'argent dépensé dans les guerres du pétrole dans le domaine des énergies propres et autonomes, les USA seraient aujourd'hui largement indépendants et en pointe au niveau énergétique.
Mais bon il faut bien donner à bouffer au complexe militaro-industriel.

Vu le budget de la NASA, on voit bien que l'espace est avant tout pour eux une question de vitrine afin de conserver un leadership tous ces domaines d'application, pas plus, et surtout un moyen de garder leurs cerveaux sur le territoire.
aRes
aRes

Messages : 884
Inscrit le : 24/10/2005
Age : 41 Masculin
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas


Pour ceux qui voulaient se bercer d'illusions en pensant que l'administration Trump allait relancer le programme spatial américain... Il faut s'attendre à des budgets constants, inflation non compensée, pour les 5 prochaines années. Ce qui se traduira par une perte de budget en valeur de 3,4 Md$ (sur l'ensemble des 5 ans je suppose)...
https://twitter.com/jeff_foust/status/854677821612068864
"Make America great again"  :megalol:
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 21483
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas

Page 19 sur 41 Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20 ... 30 ... 41  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum