Cosmic Vision : les missions scientifiques de l'ESA

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Voici la liste des missions proposées dans le cadre de la "Cosmic Vision" définissant la politique européenne pour la période 2015-2025
Comme précisé déjà dans plusieurs discussions, 3 missions de classe moyenne (300 millions d'Euros) et 3 missions de classe élevée (650 millions d'Euros) seront choisis pour une étude de faisabilité parmi les candidats proposés.

http://sci.esa.int/science-e/www/object/index.cfm?fobjectid=41177


Dernière édition par Steph le Sam 24 Mai 2008 - 15:10, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Si je devais en choisir 6 dans la liste, ça serait :

Luciola: Hyper telescope Space Observatory
Darwin (depuis le temps qu'on l'attend !!)
GAUGE (GrAnd Unification and Gravity Explorer)
A Mission to Europa and the Jupiter System
NEO Sample Return Mission (MARCO-POLO)
Kant Mission

2 de physique fondamentale, 2 d'exploration du système solaire et 2 hyper-téléscopes... Pour moi la balance est correcte.

Voili voilou, ya plus qu'à croiser les doigts ! :P
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12331
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Space Opera a écrit:Si je devais en choisir 6 dans la liste, ça serait :

Luciola: Hyper telescope Space Observatory
Darwin (depuis le temps qu'on l'attend !!)
GAUGE (GrAnd Unification and Gravity Explorer)
A Mission to Europa and the Jupiter System
NEO Sample Return Mission (MARCO-POLO)
Kant Mission

2 de physique fondamentale, 2 d'exploration du système solaire et 2 hyper-téléscopes... Pour moi la balance est correcte.

Voili voilou, ya plus qu'à croiser les doigts ! :P

Jolie sélection :)
Je donnerais ma liste entre deux cols du tour de France :)
Mais pour la mission XEUS, il sembletait que ce soit une priorité de l'ESA depuis longtemps, au gd bonheur des astronomes.
Fabien
Fabien

Messages : 6143
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 43 Masculin
Localisation : Paris (75)

Revenir en haut Aller en bas


C'est intéressant. Par contre, je me demande comment il vont alimenter les missions lointaines. Va-t-on enfin se décider à construire nos propres RTG ? Avant de penser à de telles missions, il me semble que c'est bien la première chose à faire.
Blink / Pamplemousse
Blink / Pamplemousse

Messages : 1208
Inscrit le : 30/09/2005
Age : 37 Masculin
Localisation : Troyes (10)

Revenir en haut Aller en bas


Moi, je mets en tête de liste la mission en TANDEM Titan-Encelade. Mais tout ça demande...voir ci-dessus ! :???:
avatar
Ripley

Messages : 1999
Inscrit le : 07/09/2006
Age : 66 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Je veux bien etre pendue si on développe des RTG. L'acceptabilité ici en Allemagne auprès des politiques est nulle.

Je crois plutôt que ce sera des schémas comme Ulysses ou Huygens ou les américains fournissent le RTG (et le lancement) ou la sonde porteuse.
jassifun
jassifun

Messages : 2218
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 34 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


@jassifun a écrit:Je veux bien etre pendue si on développe des RTG. L'acceptabilité ici en Allemagne auprès des politiques est nulle.

Je crois plutôt que ce sera des schémas comme Ulysses ou Huygens ou les américains fournissent le RTG (et le lancement) ou la sonde porteuse.

En ce qui concerne Titan, aucune sonde porteuse américaine ne sera disponible puisque leurs prochaines missions vers nos géantes gazeuses pourraient cibler Neptune et Jupiter. Mais bon...il faut que l'Europe apprenne à y aller seule.
Fabien
Fabien

Messages : 6143
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 43 Masculin
Localisation : Paris (75)

Revenir en haut Aller en bas


@jassifun a écrit:Je veux bien etre pendue si on développe des RTG. L'acceptabilité ici en Allemagne auprès des politiques est nulle.

Je crois plutôt que ce sera des schémas comme Ulysses ou Huygens ou les américains fournissent le RTG (et le lancement) ou la sonde porteuse.

@Fabien a écrit:En ce qui concerne Titan, aucune sonde porteuse américaine ne sera disponible puisque leurs prochaines missions vers nos géantes gazeuses pourraient cibler Neptune et Jupiter. Mais bon...il faut que l'Europe apprenne à y aller seule.

Des RTG, des réacteurs nucléaires, ou autre chose peu importe. Mais il est certain qu'on ne sera pas crédible dans l'exploration spatiale tant qu'on sera limités aux panneaux solaires.
Blink / Pamplemousse
Blink / Pamplemousse

Messages : 1208
Inscrit le : 30/09/2005
Age : 37 Masculin
Localisation : Troyes (10)

Revenir en haut Aller en bas


Je "rebondis" sur les RTG pour citer le compte-rendu des questions-réponses à ce sujet :

http://sci.esa.int/science-e/www/object/index.cfm?fobjectid=40911

Q: Concerning the availability of radio-isotope power generators (RTGs) and implications for a mission to launch late in the 2015-2025 time frame
A:

* The ESA Science programme has no plans to support a development in Europe as it would exceed the financial capabilities of the programme
* The current efficiency of RTG's (such as US MMRTG around 2.5 W/kg (End of Life (EOL), Russian RTG technology in the same order) is rather limited
* A discussion on the impact of replacing solar power with RTG's technology can be found at: JME status report (page 77 to 95) available in the "Jovian Studies Overview" at

http://sci.esa.int/jump.cfm?oid=40866


Q: Launch from Kourou of an ESA mission with NASA contributing RTGs.
A:

* US-department of Energy (DOE) and ITAR regulations would most likely prohibit such a scenario
* Use of NASA contributed RTG's would require a launch from US, use of Russian RTG's would require a launch from Russian territory in the framework of international collaborations
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Moralite : pas de RTG, Jupiter peut etre, Saturne, vous pouvez toujours rever
jassifun
jassifun

Messages : 2218
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 34 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


@jassifun a écrit:Moralite : pas de RTG, Jupiter peut etre, Saturne, vous pouvez toujours rever

Bien résumé.

Si on relit attentivement la conclusion, (RPS-8, page 94 et suivantes), ils reconnaissent que cette technologie est indispensable au delà de Jupiter, et ils ne sont même pas absolument certains de pouvoir s'en sortir avec des panneaux solaires au niveau de Jupiter.
It can be concluded that the development of the RPS technology is mandatory for scientific missions beyond Jupiter, and, if for some reason the solar power option would not be feasible for Jupiter, also for missions to the Jovian system itself.
If it is deemed necessary, european RPS development will be a long term development for JME, it should be started as soon as possible. Even if this is started now, it is unlikely to be available to be lauched around 2020

Autrement dit, si on ne s'en sort pas avec les panneaux solaires, il est aussi possible qu'on ait tous des cheveux blancs avant de voir un engin européen explorer le système de Jupiter. Sans compter toutes les autres missions qui sont automatiquement éliminées tant qu'on n'a pas ce composant sur étagère (Saturne, Neptune, etc.)
Espérons qu'on se rattrapera avec d'autres belles missions parmi celles qui sont proposées.
lambda0
lambda0

Messages : 4710
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


On est donc condamnés à emporter des modules sur les sondes des autres, comme Huygens... C'est bien dommage :|
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12331
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


If it is deemed necessary, european RPS development will be a long term development for JME, it should be started as soon as possible. Even if this is started now, it is unlikely to be available to be lauched around 2020

Comme on ne voit venir aucune esquisse de prise de décision pour un tel développement ...
On n'est pas prêt de voir l'Europe jouer un rôle moteur dans l'exploration du système solaire au delà de Mars 🇳🇴
La cosmic vision ... s'arrête à la proche banlieue :hermes:
montmein69
montmein69

Messages : 18604
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


bas c'est pas cosmic alors ca, comme vision.
yoann
yoann

Messages : 5724
Inscrit le : 31/01/2007
Age : 36 Masculin
Localisation : indre et loire

Revenir en haut Aller en bas


Pour Jupiter, regardez quand même Juno...

Il n'y a pas de RTG. Donc c'est quand même possible. Mais enfin pas plus loin...
jassifun
jassifun

Messages : 2218
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 34 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


@jassifun a écrit:Pour Jupiter, regardez quand même Juno...
Il n'y a pas de RTG. Donc c'est quand même possible. Mais enfin pas plus loin...

Oui, avec les progrès récents des panneaux solaires, c'est possible sous certaines conditions.
Cependant, la mission est assez différente et Juno n'est pas censée s'approcher aussi près de Jupiter, pour éviter des niveaux de radiations élevés qui détérioreraient trop les panneaux solaires.
Un des buts de la mission européenne serait d'étudier les satellites de près (surtout Europe), ce qui implique de traverser des zones de radiations élevées. Une bonne partie de l'étude référencée plus haut est consacrée à la comptabilisation des doses de radiations.
Même en dehors du chapitre sur le RTG, il y a d'autres remarques dans le rapport indiquant que la faisabilité de la mission en version panneaux solaires n'est pas totalement acquise.
Je comprends que le choix de la bonne stratégie soit assez difficile s'il ne s'agissait que d'une seule mission, le développement du RTG étant assez coûteux. C'est déjà un peu moins compréhensible dans une vision à plus long terme, car on aurait alors ce composant disponible pour d'autres missions.

A+
lambda0
lambda0

Messages : 4710
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


jassifun a écrit:
Pour Jupiter, regardez quand même Juno...
Il n'y a pas de RTG. Donc c'est quand même possible. Mais enfin pas plus loin...

Pour cette mission qui est proposée dans la Cosmic Vision :

In-depth, quantitative study of the Jupiter system and its moons, which focuses on the formation of the Jupiter System, the way how the Jupiter system works, and whether Europa is habitable.

Cela parait difficilemnet envisageable sans RTG.
A moins de larguer un module sur Europe (ou d'autres satellites) qui ne fonctionnerait que quelques heures jusqu'à épuisement des batteries. (comme Huygens)
Pas totalement impossible .... mais une mission d'exploration étriquée.

Question : cette mission est-elle celle décrite ici ?

http://sci.esa.int/science-e/www/object/index.cfm?fobjectid=35982
montmein69
montmein69

Messages : 18604
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:
Question : cette mission est-elle celle décrite ici ?
http://sci.esa.int/science-e/www/object/index.cfm?fobjectid=35982

Oui, c'est ça.
Au passage, il me semble bien que l'étude conclut à la non-faisabilité de la micro-sonde impacteur de 1 kg : étant donné qu'il n'y a pas d'atmosphère pour freiner sur Europe, elle devrait théoriquement encaisser un choc de 100000 "g". Et si on rajoute un système de propulsion pour freiner, on dépasse trop le budget de masse.
En page 37 :
"To conclude, a controlled landing is difficult and expensive. This would require a large and expensive mission, far beyond the JME concept"

L'ombre de feu JIMO plane sur ce projet...
lambda0
lambda0

Messages : 4710
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


@lambda0 a écrit:
Au passage, il me semble bien que l'étude conclut à la non-faisabilité de la micro-sonde impacteur de 1 kg : étant donné qu'il n'y a pas d'atmosphère pour freiner sur Europe, elle devrait théoriquement encaisser un choc de 100000 "g". Et si on rajoute un système de propulsion pour freiner, on dépasse trop le budget de masse.

Si on est limité par la capacité d'une Soyouz .... pas de miracle à attendre (cf la discussion sur ExoMars)


En page 37 :
"To conclude, a controlled landing is difficult and expensive. This would require a large and expensive mission, far beyond the JME concept"
L'ombre de feu JIMO plane sur ce projet...

On se rend compte de plus en plus que des missions ambitieuses nécessiteraient un financement international (au delà de l'Europe).
Elargir les ambitions de la mission ... et solliciter une collaboration ? Ce n'est pas malheureusement pas à l'ordre du jour des G8 🇳🇴
montmein69
montmein69

Messages : 18604
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


L'ESA a sélectionné les 8 missions qui seront étudiées plus en détails.
A ces 8 missions s'ajoute en plus LISA qui avait été repoussé.

Darwin n'en fait pas partie :|

http://sci.esa.int/science-e/www/object/index.cfm?fobjectid=41438
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Steph a écrit:Darwin n'en fait pas partie :|

http://sci.esa.int/science-e/www/object/index.cfm?fobjectid=41438

bien triste :( :( :(
Anubis
Anubis

Messages : 963
Inscrit le : 02/08/2007
Age : 34 Masculin
Localisation : canada

Revenir en haut Aller en bas


Steph a écrit:L'ESA a sélectionné les 8 missions qui seront étudiées plus en détails.
A ces 8 missions s'ajoute en plus LISA qui avait été repoussé.

Darwin n'en fait pas partie :|

http://sci.esa.int/science-e/www/object/index.cfm?fobjectid=41438

Sauf erreur de ma part, DARWIN est déjà en status "assessment" donc il est normal qu'il n'apparaisse pas dans cette liste.
Cette liste concerne visiblement les lancements 2017-2018, or DARWIN est prévu pour 2015 (lancement). Quelqu'un peut il confirmer ?
Fabien
Fabien

Messages : 6143
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 43 Masculin
Localisation : Paris (75)

Revenir en haut Aller en bas


@Fabien a écrit:Sauf erreur de ma part, DARWIN est déjà en status "assessment" donc il est normal qu'il n'apparaisse pas dans cette liste.
Cette liste concerne visiblement les lancements 2017-2018, or DARWIN est prévu pour 2015 (lancement). Quelqu'un peut il confirmer ?
OK j'espère que c'est ça alors, je pensais que c'était une short-list.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


@lambda0 a écrit:
@jassifun a écrit:Pour Jupiter, regardez quand même Juno...
Il n'y a pas de RTG. Donc c'est quand même possible. Mais enfin pas plus loin...

Oui, avec les progrès récents des panneaux solaires, c'est possible sous certaines conditions.
Cependant, la mission est assez différente et Juno n'est pas censée s'approcher aussi près de Jupiter, pour éviter des niveaux de radiations élevés qui détérioreraient trop les panneaux solaires.
Un des buts de la mission européenne serait d'étudier les satellites de près (surtout Europe), ce qui implique de traverser des zones de radiations élevées. Une bonne partie de l'étude référencée plus haut est consacrée à la comptabilisation des doses de radiations.
Même en dehors du chapitre sur le RTG, il y a d'autres remarques dans le rapport indiquant que la faisabilité de la mission en version panneaux solaires n'est pas totalement acquise.
Je comprends que le choix de la bonne stratégie soit assez difficile s'il ne s'agissait que d'une seule mission, le développement du RTG étant assez coûteux. C'est déjà un peu moins compréhensible dans une vision à plus long terme, car on aurait alors ce composant disponible pour d'autres missions.

A+

Bon, on est bien tous d'accord il y a ce que l'on raconte dans
les déclarations, et la simple réalité que les faits nous assènent
Pas de générateur d'électricité initiée par le nucléaire ; on reste
au mieux sur Mars. Attendons donc la mise en chantier de
générateurs de cette sorte et pour le moment rêvons au projet
Américain JIMO.

Quand on a la maturité on a la maturité.

Sans compter que sur ce sujet il ne s'agit pas d'hommes dans
l'espace, on ne souhaite ici que des robots ; même pas mature
pour ça.

Bon, haut les coeurs, il y a toujours une suite inattendue à
l'histoire.

J'ai apprécié l'intervention sur ce sujet de : Steph, Jassifun,
Lambda0, Space Opera, etc.

A vous lire avec intérêt. :study:
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 14454
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas

Cosmic Vision : les missions scientifiques de l'ESA Empty Un ballon sur titan

Message Sam 20 Oct 2007 - 12:51


source : bbc

http://news.bbc.co.uk/2/hi/science/nature/7053057.stm


Visiblement ils ont beaucoup d'idée, envoye un ballon pour explorer titan.
affaire à suivre.
Est ce applicable pour Mars ?

Dsl, en anglais.

Europe floats future space ideas

Titan balloon (Nasa)
Scientists in the US have also been studying a Titan balloon concept
A mission could be launched before the end of the next decade to put a balloon on Titan, the hazy Saturnian moon.

The balloon is one of several ideas being considered by the European Space Agency as it sketches out where its science should be focussed in future.

Other proposals include an X-ray telescope that flies in two parts; and a sample-return mission to an asteroid.

All the ideas will be subjected to further study; and are likely to evolve as international partners get involved.

Eventually, two missions will be selected, one to fly no earlier than 2017 and the other no earlier than 2018.

Esa's future-scoping project is known as Cosmic Vision. It assesses the big questions currently in space science and then tries to find mission architectures that can best deliver the answers.

Xeus (Esa)
Xeus would fly two elements in formation
There are two categories: large (L-Class), which will cost Esa something in the region of 650m euros; and medium (M-Class), which is projected to cost the agency about 300m euros.

For the big missions, international partnerships are necessary because the costs involved are so great. A recent US space agency (Nasa) report found that no meaningful mission to the Saturnian system could be undertaken for less than $1bn (700m euros) and would in all events cost considerably more.

The Cosmic Vision 2015-2025 candidates will undergo an internal review in Esa before contracts are awarded to industry to carry out feasibility studies.

The L-Class candidates include:

* Laplace: This mission would go to Jupiter and its moons. A key target of interest would be the icy moon Europa which is thought to harbour an ocean under its icy crust. The mission would deploy three orbiting platforms to perform coordinated observations of Europa, the other Jovian satellites, Jupiter's magnetosphere and its atmosphere and interior.
* Tandem: The mission would explore both Titan and Enceladus, the other Saturnian moon currently fascinating scientists. The mission would carry two spacecraft - an orbiter and a carrier to deliver an instrument-carrying balloon and three probes on to Titan.
* Xeus: This next-generation telescope would study the X-ray Universe. It comes in two parts: a mirror satellite and a detector satellite which have to be flown in formation with extreme precision.
* Spica: The Japanese are proposing an L-Class mission which would launch a telescope to study the cosmos at far infrared wavelengths. If Europe became involved, it would bring expertise and technology developed for its own Herschel telescope due to launch next year.

The M-Class candidates include:

* Cross-scale: A swarm of 12 spacecraft to make simultaneous measurements of plasma (charged gas) surrounding Earth.
* Marco Polo: A sample-return mission to a near-Earth object. It would consist of a mother satellite which would carry a lander, sampling devices, re-entry capsule as well as instruments.
* Dune and Space: These are two mission ideas before Esa that would tell us more about the mysterious "dark matter" and even stranger "dark energy" that seem to dominate our Universe but which have proven frustratingly difficult to explain with current observation technologies.
* Plato: A mission to find and study planets beyond our Solar System. It would be capable of observing rocky (similar to Earth) exoplanets around brighter and better characterised stars than its predecessors, such as the recently launched Corot mission.

At the end of the assessment process, it is likely Esa will select just one L-Class and one M-Class to take forward to full development and launch.


GRAVITATIONAL WAVES
Gravitational waves are an inevitable consequence of the Theory of General Relativity
They describe the gravity force as distortions made by matter in the fabric of space-time
Any moving mass will produce waves; they are expected to propagate at the speed of light
Detectable sources to include exploding stars, merging black holes and neutron stars
If Lisa is made to work, it would see remnant radiation from the Big Bang itself

Path to a new astronomy
One complicating factor is the desire to loft an observatory into space that can test a key prediction of Albert Einstein's Theory of General Relativity - by making a detection of gravitational waves.

Europe and the US are together developing a mission known as Lisa which would detect these "ripples" in the fabric of space-time - but it is proving an immense challenge from a technological standpoint.

Whether or not one of the L-Class missions listed above gets to be developed may depend on how well, or not, progress is made on Lisa (Laser Interferometer Space Antenna).
zx
zx

Messages : 2650
Inscrit le : 02/12/2005
Age : 60 Masculin
Localisation : Loir et Cher

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum