Un rover japonais sur la Lune en 2015 ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Le Japon prévoit de poser un véhicule sur la Lune en 2015

TOKYO - Le Japon, qui vient d'envoyer trois satellites autour de la Lune, prévoit d'envoyer un véhicule étudier le sol de la Lune en 2015, affirme samedi la presse japonaise.

La commission des affaires spatiales du ministère de l'Education et des Sciences a décidé de donner son accord à l'envoi d'une mission SELENE-2 sur la surface de la Lune en 2015, rapportent les quotidien "Asashi" et "Mainichi".

Ce lancement fera suite à la mission SELENE, partie le 14 septembre et qui est, selon les autorités japonaises, le programme lunaire le plus ambitieux depuis les missions américaines Apollo. Une sonde a été placée en orbite autour de la Lune et doit placer trois satellites en orbite.

En 2015, la seconde phase du projet SELENE doit permettre d'envoyer un petit robot sur la Lune ainsi qu'un satellite pour transmettre vers la Terre les données qu'il récoltera sur la surface de notre satellite. Le coût de ce programme est estimé à 50 milliards de yen (300 millions d'euros).

L'agence spatiale japonaise n'a pas pu être jointe dans l'immédiat pour commenter ces informations.

L'annonce intervient alors que la Chine vient de lancer avec succès sa propre sonde lunaire et que l'Inde s'apprête à entrer dans cette nouvelle course vers la Lune. AP
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Je suis assez surpris de ces annonces de missions robotisés sur la lune de ces derniers temps. A ma connaissance il y a eu l'Inde, la Chine et le Japon.
A quoi bon envoyer un rover sur la lune quand 3 à 5 ans après l'homme y (re)posera les pieds pour l'étudier durant de longues années, y établir une base, et ramenera une quantité interessante de pierres judicieusement choisie ?

Ne serait-il pas plus judicieux d'envoyer à présent ces robots sur des sols qui sont hors d'atteinte de l'homme comme Mars et ses lunes, des astéroides, des comêtes, les lunes de Jupiter et de Saturne, ou encore Mercure ?
Est ce que ce défit lunaire de ces pays "spatialement émergeants" n'est pas un prétexte pour montrer les compétences technologies de ces pays sur un astre facile d'accès ? parceque scientifiquement les résultats seront limités et bien maigres comparés à ce qu'apportera le programme Orion.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 30790
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Comme toi Mustard je ne comprends pas trop l'idée de dépenser autant d'argent pour des rovers ou un retour d'échantillon lunaire qui ne nous en apprendra pas vraiment plus sur la lune. Je crois que c'est plutôt un effet de mode et d'orgueil national qu'autre chose. Il serait plus préférable d'utiliser cette argent pour des sondes qui iraient étudier les lunes de Jupiter par exemple. :D
Anubis
Anubis

Messages : 963
Inscrit le : 02/08/2007
Age : 35 Masculin
Localisation : canada

Revenir en haut Aller en bas


Mustard a écrit:Est ce que ce défit lunaire de ces pays "spatialement émergeants" n'est pas un prétexte pour montrer les compétences technologies de ces pays sur un astre facile d'accès ? parceque scientifiquement les résultats seront limités et bien maigres comparés à ce qu'apportera le programme Orion.

Une puissance spatiale émergente n'a pas d'autres possibilités que d'oeuvrer en orbite terrestre et lunaire. Des technologies et un certain capital "savoir" doit être validé avant de franchir un cap.
Le Japon sera présent sur la mission Bepi Colombo (Mercure) car elle profite du lancement de l'ESA. La Chine sera présent sur Phobos car elle profite du lancement Russe.
A son échelle, l'ESA a fait de même sur la mission Cassini car en 1997, elle ne pouvait financièrement et techniquement aboutir à une exploration de Titan, seule. En 2008, elle ne pourrait pas non plus.

Malheureusement, le Japon et la Chine n'ont pas la possibilité d'explorer d'autres corps qu'un astéroide passant à proximité de la Terre ou la Lune. Nozomi est un exemple de la difficulté d'établir une mission même modeste en valeur ajoutée scientifique, vers Mars.
Je trouve dans la nature des choses de relever le défi lunaire avant de s'attaquer à Mars ou Venus. Ces deux dernières planètes sont d'ailleurs convoitées désormais par le Japon qui s'apprète à visiter Venus, seul.

Je serais ému le jour ou un rover japonais chinois, ou même européen, évoluera sur la Lune.
Fabien
Fabien

Messages : 6537
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 44 Masculin
Localisation : Paris (75)

Revenir en haut Aller en bas


Steph a écrit:En 2015, la seconde phase du projet SELENE doit permettre d'envoyer un petit robot sur la Lune ainsi qu'un satellite pour transmettre vers la Terre les données qu'il récoltera sur la surface de notre satellite. Le coût de ce programme est estimé à 50 milliards de yen (300 millions d'euros)
Voici un petit aperçu, en image, de ce qui pourrait être le projet de la mission SELENE 2 prévu pour 2015 :

Selene 2 (?)
Un rover japonais sur la Lune en 2015 ? Selene201502lk5 Un rover japonais sur la Lune en 2015 ? Selene2015ww4

Autre photo
Un rover japonais sur la Lune en 2015 ? Selene201503vs4 Un rover japonais sur la Lune en 2015 ? Selene201504nl9

Voir les pages 9 et 14 de: JAXA’s Lunar and Planetary Exploration Initiatives

Voir les pages 22 et 23 de: Robotic Lunar Exploration Scenario JAXA Plan

Voir les articles:
- Japan sets up team for moon mission. Unmanned lunar landing planned, possibly within a decade
- Selene 2 (From Wikipedia, the free encyclopedia)
Le Toulonnais
Le Toulonnais

Messages : 239
Inscrit le : 23/09/2007
Age : 40 Masculin
Localisation : Toulon (83 VAR) France

Revenir en haut Aller en bas


Ca c'est de la précision, merci à toi pour les infos !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum