Vol ''touristique'' autour de la Lune / Space Adventures vient de vendre le 1er ticket

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


@Space Opera a écrit:Je suis assez d'accord avec Sidjay: envoyer des milliardaires autour de la Lune ne fera rêver personne, ça sera au contraire donner le bâton pour se faire battre sur l'utilité et la raison d'être des vols spatiaux.

Tout dépend de ce qui sera retenu ou vendu au médias : l'envoi de milliardaires autour de la Lune, ou bien une mission privée qui doit parvenir à atteindre la Lune ?
Si un millionaire décide de s'embarquer dans une aventure qui consiste à faire le tour du monde en ballon et sans escale ( et ce projet coûte des millions ), est ce qu'on dit qu'un millionnaire s'est simplement payé le tour du monde en ballon, ou bien qu'un entrepreneur/mescene a réussi l'exploit d'accomplir cette entreprise ? ( entreprise pourtant inutile, mais qui peut être passionnante ).

J'en connais qui vont me dire qu'on a deja fait le tour de la Lune, soit. Mais pas avec un soyouz habité... donc ce sera une première :)

Bien entendu, la science n'a rien a voir avec cela. Ce que nous attendons tous ici c'est de visionner le futur documentaire, en HD, pour voir des humains flottant depuis un petit hublot derrière lequel défileront des cratères lunaires ...

VONFELD


Vonfeld

Messages : 2599
Inscrit le : 07/03/2007

Revenir en haut Aller en bas


@Vonfeld a écrit:
@Space Opera a écrit:Je suis assez d'accord avec Sidjay: envoyer des milliardaires autour de la Lune ne fera rêver personne, ça sera au contraire donner le bâton pour se faire battre sur l'utilité et la raison d'être des vols spatiaux.
Tout dépend de ce qui sera retenu ou vendu au médias : l'envoi de milliardaires autour de la Lune, ou bien une mission privée qui doit parvenir à atteindre la Lune ?

Soyons clair ... pour ce qui concerne ce projet .... la société privée vend des tickets. Je ne vois pas trop ce qu'on pourrait vendre d'autres aux médias (sauf à vouloir bourrer le mou aux téléspectateurs ?)
Toute la technologie du vol, l'infrastructure permettant le suivi du vol, l'entrainement des "touristes" .... ce seront les russes qui le fourniront. C'était bien le cas pour les séjours ISS, bien que dans ce cas, c'était un siège vendu dans un Soyouz qui sinon aurait volé à deux, et une place dans l'ISS qui était aussi encore à l'époque sous-occupée.
Donc la différence c'est qu'il s'agit d'une mission dédiée au tourisme (comme les vols suborbitaux) mais où le privé se verra réduit au rôle de concocter les menus (et encore !).
S'il y a des milliardaires pour se payer un voyage circum-lunaire, et si les russes peuvent vendre cela (rien de sûr AMHA, Roscosmos a son mot à dire et derrière lui l'Etat russe) why not ? Je crois que cela ne choquera pas plus les gens que s'il se paye peut-être plus cher un yacht ou un chateau.

Pour la science touristique ... je pense aussi que c'est soit tout simplement un moyen de meubler l'emploi du temps (les journées sont longues), soit un alibi qui vaut ce qu'il vaut pour les partenaires del'ISS (notamment les USA) qui ne voyaient pas les vols touristiques d'un bon oeil. Le touriste a travaillé à bord.
Si en plus on peut établir sur le "certificat final" de l'explorateur la mention "a mené telle expérience à bord", le "diplôme de l'espace" dûment encadré et accroché en bonne place dans son bureau fera plus d'effet sur les visiteurs 🤡

PS 1 : pour évaluer les réactions des gens, c'est difficile en Europe car il n'y a pas eu de grand patron d'industrie ou de banquier pour se payer un voyage spatial touristique très cher. Après .. si c'est le même qui vient de fermer quelques usines ou de réaliser un joli pactole avec des stock-options ... qui nargue avec son envol .... qui peut dire les réactions ?

PS 2 : pour l'utilité de l'ISS .... certes la station existe et on ne peut pas envisager de faire autre chose que de l'utiliser et de faire au mieux de la science avec (on attend l'AMS à bord notamment). Mais méditons quand même le fait qu'aucune industrie ne tienne à ce qu'un de ses ingénieurs fasse le voyage, et il n'y a pas foule pour ne serait-ce que faire héberger des expériences à bord.
Les expériences sont principalement de la recherche, proposées par des labos universitaires et le plus souvent financées sur fonds publics.
montmein69
montmein69

Messages : 17903
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas



Absolument.

On a comparé plus haut ce vol lunaire (très hypothétique avant très longtemps, AMHA) aux premiers pas de l'aviation. Comparaison n'est pas raison... Nous ne sommes plus au début du XX e siècle, époque d'explorations dans tous les sens du terme. Aujourd'hui, on cherche surtout à préserver la planète et on s'interroge sur l'accès aux ressources, eau, énergie, etc.

Le contexte a radicalement changé, je persiste à penser que ce vol autour de la Lune serait considéré comme une véritable obscénité par 90 % de la population, a minima...

S

PS : L'argument de la Lune derrière les hubblots est irrecevable : les astronomes amateurs photographient tous les jours la Lune avec une résolution inouïe, souvent meilleures que celles prises par les satellites lunaires pré Apollo, parfois pas très lointaine des images prises en orbite par Apollo.

Dans tous les cas de figure, personne de sérieux ne prendra ce vol pour de "l'exploration"...
SB
SB

Messages : 417
Inscrit le : 14/05/2010
Age : 62 Masculin
Localisation : Hauts de Seine

Revenir en haut Aller en bas


Bon, admettons alors que tout est en place pour ce vol.
Y’aura-t-il eut des différences notoires, dans la préparation physique au vol circumlunaire, pour les deux individus concernés comparativement avec ce qu'auront dus bosser simonny et laliberté par exemple pour ISS ?
avatar
Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 40 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas


Une news de Roscosmos publiée et commentée: http://www.parabolicarc.com/2011/01/25/roscosmos-contracts-signed-space-adventures-billionaut-flights/#more-20403

Aucun contrat n'est signé et les discussion pourrait commencer en Mai pour augmenter la production des Soyuz à 5...

Ma question: les Russes n'ont ils pas annoncé la production d'un 5ème soyuz dès 2013 pour des vols à destinations?

Je pense les Russes capablent de "monter" un Breez-M et un Soyuz ensemble pour faire un vol circumlunaire si des gens sont prêt à payer. Je doute quand même de la date de 2015. D'un autre côté, cela leur permetrait de prouver qu'ils ont encore du potentiel malgrès de difficultés budgetaires depuis les années 60. Affaire à suivre...
Outan
Outan

Messages : 1030
Inscrit le : 30/08/2007
Age : 37 Masculin
Localisation : Allemagne

Revenir en haut Aller en bas


@Outan a écrit:Une news de Roscosmos publiée et commentée: http://www.parabolicarc.com/2011/01/25/roscosmos-contracts-signed-space-adventures-billionaut-flights/#more-20403

Aucun contrat n'est signé et les discussion pourrait commencer en Mai pour augmenter la production des Soyuz à 5...

Ma question: les Russes n'ont ils pas annoncé la production d'un 5ème soyuz dès 2013 pour des vols à destinations?

Je pense les Russes capablent de "monter" un Breez-M et un Soyuz ensemble pour faire un vol circumlunaire si des gens sont prêt à payer. Je doute quand même de la date de 2015. D'un autre côté, cela leur permetrait de prouver qu'ils ont encore du potentiel malgrès de difficultés budgetaires depuis les années 60. Affaire à suivre...

j'avais écrit un résumé d'article, a ce propos sur un autre fil, a priori ce serais destiné aux vrais astros/cosmo-nautes pour aller travailler sur ISS, et dés 2013, ils seront dédiés au tourisme.

L'agence spatiale russe et la « Rocket Space Corporation-Energia » ont convenu de construire d'autres vaisseaux Soyouz pour transporter de potentiels clients vers la Station spatiale internationale à partir de 2013 dans un accord annoncé mercredi par Space Adventures Ltd.

«C'est une bonne indication relative au marché, qui démontre que nous sommes en mesure de redémarrer l’activité avec les Russes" déclare Eric Anderson, président de Space Adventures, à CBS News. "Je pense que cela est remarquable, c’est la première fois que la capacité, concernant des lancements supplémentaire a précisément été augmentés selon la demande du marché." Nous avons un certain nombre de personnes qui ont manifesté leur intérêt au cours des dernières années et qui attendent avec impatience ces nouvelles opportunités. Donc beaucoup de choses vont commencer à se passer à partir d'aujourd'hui. " poursuit-il.

Space Adventures a organisé huit vols commerciaux vers la station spatiale, avec six hommes et une femme, en commençant par Dennis Tito en 2001 et plus récemment avec Guy Laliberté, le fondateur du Cirque du Soleil, qui a visité ISS en 2009. Charles Simonyi, un développeur de logiciels et entrepreneur à payé pour deux vols. Mais l'avenir des vols touristiques à destination d’ISS ont été mis de côté, si je puis dire du fait du retrait prochain de la flotte navettes après les trois missions restantes, ce qui affectera, pour un moment, le trafic vers Iss. La NASA a des contrats en place pour bénéficier des lancements russe envoyant des astronautes US, européens, japonais et canadiens vers la station spatiale d'ici à 2014 à bord d’une Soyouz russes jusqu'à ce qu’une fusée commerciales avec capsules soit validé par l'administration Obama, laissant donc places disponibles aux touristes. Touristes richissime tout de même.

Les Russes avaient optés pour un planning initiale faisant opérer deux vaisseaux Soyouz dotés de trois places chacun par an pour réaliser les vols la station pour les astro/cosmonautes. En raison des contrats signés avec la NASA, la planification des vols a été augmentée faisant opérer quatre véhicules par an, permettant aux partenaires de la station de maintenir une équipe à plein temps composé de 6 membres d’équipage. En raison de cela, aucuns sièges supplémentaires n’ont été rendus disponibles pour les touristes de l'espace, durant cette période. Toutefois, Space Adventures espère reprendre les visites touristiques vers la station spatiale à partir de 2013. La société ne discute pas les coûts, mais un siège sur un Soyouz est tarifé entre 30 millions et 40 millions de dollars.
http://spaceflightnow.com/news/n1101/12soyuz/



Dernière édition par Sidjay le Mar 25 Jan 2011 - 22:57, édité 1 fois
avatar
Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 40 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Passionnant débat, je ne pensais pas qu'il y aurait autant d'opposition ... (je suis en gros d'accord avec spacemen1969).

Ce que je me demande, c'est s'il est raisonnable de partir pour un vol circumlunaire avec un seul professionnel à bord, d'un point de vue de la charge de travail.
En particulier, y aurait-il des corrections de trajectoire à faire dans le cas d'un simple tour de Lune sans mise en orbite ?
Je suppose que oui, pour assurer le bon angle de rentrée.
avatar
cosmochris

Messages : 1612
Inscrit le : 01/01/2011
Age : 55 Masculin
Localisation : 31

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@spacemansan a écrit:
Ce que je me demande, c'est s'il est raisonnable de partir pour un vol circumlunaire avec un seul professionnel à bord

C'est un risque effectivement. Je pense qu'il serais nécessaire de faire un vol test automatiser d'abord sans personne à bord. Déjà t'imagine l'ampleur de la manœuvre. Une telle projection est géante en terme d'expérience et d'avancement des programmes spatiaux. Ce test confirmerais la validité des ordinateurs de bord à maintenir et calculer les correctifs de trajectoire en fonction des imprévus mineurs. Le majeurs étant gérer par l'ingénieur de bord et les touristes qui auront et devrons subir une formation de base... Mais là ont entre dans le vif du sujet car tout ceci n'est que pure hypothèses !

N'exagérons rien, Zond est passé par là. On sait que c'est faisable et effectivement ils ne vont certainement pas attaquer directement avec une mission habitée. Mais ça n'enlève rien au fait que pour un vol habité, il vaudrait peut-être mieux avoir 2 pros à bord. Même pour les vols en orbite terrestre, les vols avec un seul cosmonaute pro ont été très rares.

(Pure hypothèse : pour 2015, oui, mais tôt ou tard ça se fera).
avatar
cosmochris

Messages : 1612
Inscrit le : 01/01/2011
Age : 55 Masculin
Localisation : 31

Revenir en haut Aller en bas


@cosmochris a écrit:...
N'exagérons rien, Zond est passé par là. On sait que c'est faisable et effectivement ils ne vont certainement pas attaquer directement avec une mission habitée. Mais ça n'enlève rien au fait que pour un vol habité, il vaudrait peut-être mieux avoir 2 pros à bord. Même pour les vols en orbite terrestre, les vols avec un seul cosmonaute pro ont été très rares.

(Pure hypothèse : pour 2015, oui, mais tôt ou tard ça se fera).
Pour mémoire, les tortues, insectes et autres n'avaient rien payés et n'étaient d'ailleurs pas assurées en cas de pépin...
Kostya
Kostya

Messages : 3807
Inscrit le : 09/07/2009
Masculin
Localisation : Kalouga

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas


@Kostya a écrit:
@cosmochris a écrit:...
N'exagérons rien, Zond est passé par là. On sait que c'est faisable et effectivement ils ne vont certainement pas attaquer directement avec une mission habitée. Mais ça n'enlève rien au fait que pour un vol habité, il vaudrait peut-être mieux avoir 2 pros à bord. Même pour les vols en orbite terrestre, les vols avec un seul cosmonaute pro ont été très rares.

(Pure hypothèse : pour 2015, oui, mais tôt ou tard ça se fera).
Pour mémoire, les tortues, insectes et autres n'avaient rien payés et n'étaient d'ailleurs pas assurées en cas de pépin...

C'est vrai bien sûr, les retours de Zond se sont mal passés. Ce que je veux dire c'est que la mission est faisable, par opposition à une mission habitée sur Mars par exemple. On peut penser que les progrès depuis 40 ans, et le fait que rien ne pousse à bruler les étapes, peuvent permettre une réalisation sans rien de radicalement nouveau.
avatar
cosmochris

Messages : 1612
Inscrit le : 01/01/2011
Age : 55 Masculin
Localisation : 31

Revenir en haut Aller en bas


@cosmochris a écrit:...
C'est vrai bien sûr, les retours de Zond se sont mal passés. Ce que je veux dire c'est que la mission est faisable, par opposition à une mission habitée sur Mars par exemple. On peut penser que les progrès depuis 40 ans,...
Les progrès ? Lesquels en matière d'exploration lunaire ? Le TLI reste toujours la meilleure solution pour les missions habitées parce que les autres modes de transfert nécessiteraient des missions de plus longue durée et sans grand intérêt pendant cette phase (non obstant le risque accru que cela ferait courir à l'équipage de rester encore plus longtemps en dehors de la magnétosphère).

@cosmochris a écrit:...et le fait que rien ne pousse à bruler les étapes, peuvent permettre une réalisation sans rien de radicalement nouveau.
Rien ne pousse non plus à faire les progrès supposés ci-dessus. En fait de progrès, les faits sont plutôt têtus: aucun être humain n'est retourné en orbite circumlunaire depuis décembre 1972... C'est dire le progrès ! 8-)

D'autres "progrès" notoires: Apollo 17 en une seule mission a parcouru 30 km sur la Lune en seulement 3 jours (en moyenne 10 km par jour) alors que les MER sur lesquels tout le monde s'extasie n'a même pas encore atteint les 22 km (quand il ne sont pas enlisés, ils mettent 3 mois pour parcourir un kilomètre) en plusieurs années de présence sur Mars. Ils ont ramené 110 kg de roches lunaires alors que les échantillons d'Hayabusa se comptent en micro-grammes et on analyse chaque particule minutieusement alors que des quantités de roche lunaire n'ont toujours pas été analysées.


Dernière édition par Kostya le Mer 26 Jan 2011 - 0:13, édité 1 fois
Kostya
Kostya

Messages : 3807
Inscrit le : 09/07/2009
Masculin
Localisation : Kalouga

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas


@Kostya a écrit:
@cosmochris a écrit:...
C'est vrai bien sûr, les retours de Zond se sont mal passés. Ce que je veux dire c'est que la mission est faisable, par opposition à une mission habitée sur Mars par exemple. On peut penser que les progrès depuis 40 ans,...
Les progrès ? Lesquels en matière d'exploration lunaire ? Le TLI reste toujours la meilleure solution pour les missions habitées parce que les autres modes de transfert nécessiteraient des missions de plus longue durée et sans grand intérêt pendant cette phase (non obstant le risque accru que cela ferait courir à l'équipage de rester encore plus longtemps en dehors de la magnétosphère).

@cosmochris a écrit:...et le fait que rien ne pousse à bruler les étapes, peuvent permettre une réalisation sans rien de radicalement nouveau.
Rien ne pousse non plus à faire les progrès supposés ci-dessus. En fait de progrès, les faits sont plutôt têtus: aucun être humain n'est retourné en orbite circumlunaire depuis décembre 1972... C'est dire le progrès ! 8-)

Je pensais bien au TLI. Je pensais à des progrès sur la façon de corriger les trajectoires, de contrôler des orientations, etc, qui peuvent découler des nouveaux "hardware" et "software" développés sur les différentes versions de Soyuz (ou pour des sondes interplanétaires).

Ce qui peut pousser, c'est qu'apparemment des gens sont prêts à payer pour ça ...
avatar
cosmochris

Messages : 1612
Inscrit le : 01/01/2011
Age : 55 Masculin
Localisation : 31

Revenir en haut Aller en bas



Kostya, pardon pour le hors sujet, mais je peux pas laisser passer çà sans réagir :

"Les progrès ? Lesquels en matière d'exploration lunaire ? (...) Apollo 17 en une seule mission a parcouru 30 km sur la Lune en seulement 3 jours (en moyenne 10 km par jour) alors que les MER sur lesquels tout le monde s'extasie n'a même pas encore atteint les 22 km (...) en plusieurs années de présence sur Mars. Ils ont ramené 110 kg de roches lunaires alors que les échantillons d'Hayabusa se comptent en micro-grammes et on analyse chaque particule minutieusement alors que des quantités de roche lunaire n'ont toujours pas été analysées."

Les MER, c'est 500 millions de dollars, Apollo, c'est 100 milliards.

Les MER, c'est sur Mars, à une distance 1000 fois supérieure à celle de la Lune.

"alors que des quantités de roche lunaire n'ont toujours pas été analysées" : et oui, parce que c'était inutile de ramener 400 kg de cailloux lunaires.


S
SB
SB

Messages : 417
Inscrit le : 14/05/2010
Age : 62 Masculin
Localisation : Hauts de Seine

Revenir en haut Aller en bas


@Sidjay a écrit:[j'avais écrit un résumé d'article, a ce propos sur un autre fil, a priori ce serais destiné aux vrais astros/cosmo-nautes pour aller travailler sur ISS, et dés 2013, ils seront dédiés au tourisme.

[justify]L'agence spatiale russe et la « Rocket Space Corporation-Energia » ont convenu de construire d'autres vaisseaux Soyouz pour transporter de potentiels clients vers la Station spatiale internationale à partir de 2013 dans un accord annoncé mercredi par Space Adventures Ltd.

pour les futurs touristes sur l'ISS le débat avait été ouvert ci-après
https://www.forum-conquete-spatiale.fr/t11474-iss-tourismes-spatiaux-en-2013

cette "manne financière" était perçue comme bien venue alors comme le dit Spacemen1969 pourquoi n'y aurait-il pas des mècenes?

avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 71 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas


@SB a écrit: :shock:

Explorer, je vais m'expliquer plus clairement : je ne te parles pas de visiter le LHC, le VLT, n'importe quel laboratoire scientifique, je te parle d'y faire de la science... Tu dis que, à bord de l'ISS, des "touristes" ont fait de la science : c'est cela qui me fait tiquer, évidemment. Si des touristes millionnaires font de la science dans l'ISS, c'est que cette science ne vaut rien, qu'il s'agit de "presse boutons", si tu visites une semaine le LHC ou le VLT tu ne feras rien avec, car tu seras incapable de l'utiliser, et ne saura d'ailleurs pas quoi faire d'utile avec.

C'est en cela que j'expliquais plus haut que les touristes dans l'ISS dévalorisaient celle-ci... Si la place à bord de l'ISS avait vraiment une valeur quelconque, ce seraient les labos qui payeraient leurs ingénieurs et leurs scientifiques pour aller y bosser. Eh bien non, quand des places se libèrent, elles sont prises par des touristes... Ca me conforte évidemment dans le constat que l'ISS ne sert à rien, ou, pour être plus subtil, que ce laboratoire scientifique ne vaut pas les 100 milliards qu'il a coûté.



S

Il est évident qu'il ne s'agit pas de transformer l'ISS en hôtel volant. Nous sommes d'accord. Mais si l'on peut, et on doit, rentabiliser la présence d'un Spaceflight Participant en le faisant bosser sur certaines expériences, Cela est parfaitement justifié et normal. L'ISS est un investissement énorme et il se doit d'être rentabilisé de plusieurs manières. La science est bien sur le domaine principal, l'éducation aussi. Le programme Educator in Space en est d'ailleurs un parfait exemple. La présence de non-astronautes en est un autre.
Concernant les Spaceflight participant, il n'y en a eu que huit en dix ans. Je devrai même dire sept puisque Charles Simonyi a volé deux fois... Sur combien d'astronautes ayant pris part à une mission depuis la mise en service de l'ISS ?
Honnêtement, je ne crois pas que l'on puisse dire que la science s'en trouve dévalorisée. Bien au contraire, c'est permettre au public d'avoir un autre point de vue sur le spatial.
Je citais le programme Educator in Space. Sur ce point, Barbara Morgan m'a livré son expérience personnelle en 2008 et c'est tout à fait passionnant.

Autre point, tu oublies que l'ISS doit servir à l'étude du climat. C'était annoncé par JJ Dordain l'an dernier. Encore un autre moyen de faire de la science dans la station.

Concernant le VLT et le LHC, je ne parle pas de les utiliser mais d'observer pour comprendre.
Explorer
Explorer

Messages : 1167
Inscrit le : 10/10/2007
Age : 49 Masculin
Localisation : L'Océan des Tempêtes

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr

Revenir en haut Aller en bas



"Autre point, tu oublies que l'ISS doit servir à l'étude du climat. C'était annoncé par JJ Dordain l'an dernier."

Pardon pour le HS, mais c'est juste du "green washing", une telle annonce, quand une armada de chercheurs et de capteurs, sur Terre, sur mer, dans le ciel et surtout dans l'espace avec des satellites dédiés étudient le climat.

La contribution de l'ISS à l'étude du climat et/ou du réchauffement climatique doit être à peu près égale à zéro.

S

SB
SB

Messages : 417
Inscrit le : 14/05/2010
Age : 62 Masculin
Localisation : Hauts de Seine

Revenir en haut Aller en bas


@SB a écrit:
"Autre point, tu oublies que l'ISS doit servir à l'étude du climat. C'était annoncé par JJ Dordain l'an dernier."

Pardon pour le HS, mais c'est juste du "green washing", une telle annonce, quand une armada de chercheurs et de capteurs, sur Terre, sur mer, dans le ciel et surtout dans l'espace avec des satellites dédiés étudient le climat.

La contribution de l'ISS à l'étude du climat et/ou du réchauffement climatique doit être à peu près égale à zéro.

S


Les appels d'offres auront lieu cette année.
Explorer
Explorer

Messages : 1167
Inscrit le : 10/10/2007
Age : 49 Masculin
Localisation : L'Océan des Tempêtes

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr

Revenir en haut Aller en bas


@SB a écrit:
Kostya, pardon pour le hors sujet, mais je peux pas laisser passer çà sans réagir :

"Les progrès ? Lesquels en matière d'exploration lunaire ? (...) Apollo 17 en une seule mission a parcouru 30 km sur la Lune en seulement 3 jours (en moyenne 10 km par jour) alors que les MER sur lesquels tout le monde s'extasie n'a même pas encore atteint les 22 km (...) en plusieurs années de présence sur Mars. Ils ont ramené 110 kg de roches lunaires alors que les échantillons d'Hayabusa se comptent en micro-grammes et on analyse chaque particule minutieusement alors que des quantités de roche lunaire n'ont toujours pas été analysées."

Les MER, c'est 500 millions de dollars, Apollo, c'est 100 milliards.

Les MER, c'est sur Mars, à une distance 1000 fois supérieure à celle de la Lune.

"alors que des quantités de roche lunaire n'ont toujours pas été analysées" : et oui, parce que c'était inutile de ramener 400 kg de cailloux lunaires.
Ta réponse est effectivement HS: la comparaison était purement quantitative sur les progrès des technologies (puisque la contribution à laquelle je répondais prétendait que ces soit-disant progrès technologiques nous permettraient aujourd'hui de faire mieux qu'Apollo ou Zond, ce dont je doute encore jusqu'à ce qu'on me prouve le contraire...) et bien entendu ni financière (quand on investira 100 MM$ dans l'exploration de Mars, on aura peut-être des échantillons à ramener y compris par des explorateurs eux-mêmes) ni sur la base des résultats scientifiques (qui n'ont jamais été la priorité d'Apollo puisqu'il avait fallu attendre la dernière mission pour voir un scientifique fouler le sol lunaire).
Cela dit, la comparaison ne s'arrête pas là puisque tu évoques l'inutilité scientifique de ces expéditions (dont, encore une fois, ce n'était pas l'objectif principal dans le contexte de l'époque => ça serait comme dire que l'OTAN est en Afghanistan pour favoriser le développement économique du pays), on peut réellement évoquer aussi dans ce fil l'inutilité à la fois technologique (compte-tenu de l'absence de progrès significatif depuis 40 ans) et scientifique (faire faire des expériences par des touristes, c'est décupler les chances de les rater, ce qui est déjà assez courant dans le domaine même pour du personnel sur-qualifié et très bien entrainé) des vols de Space Aventure. L'utilité financière (et éventuellement médiatique bien qu'on soit loin d'une première) est évidente et certains s'en frottent déjà les mains mais au-delà, désolé, je ne vois pas...
@SB a écrit:
...
Pardon pour le HS, mais c'est juste du "green washing", une telle annonce, quand une armada de chercheurs et de capteurs, sur Terre, sur mer, dans le ciel et surtout dans l'espace avec des satellites dédiés étudient le climat.
...
Oui et même là, tout cela coûte bien trop cher et apporte des données bien moins précises que des sondages directement dans l'atmosphère ou dans les eaux des océans (qui ne relèvent pas, selon ma définition, de l'astronautique). Qu'on se servent de l'Espace comme relais de communications des données récoltées, fort bien mais affirmer qu'un thermomètre ou une caméra situés à 400 km d'altitude (donc hors de l'atmosphère) est plus précis que des instruments plongés dans le milieu, c'est une hérésie scientifique. Des films comme Home, malgré leurs défauts et le côté un peu trop people, font plus (et bien moins cher) pour la prise de conscience du problème que le moindre cliché depuis l'espace fût-il de moins d'un mètre de résolution...
Kostya
Kostya

Messages : 3807
Inscrit le : 09/07/2009
Masculin
Localisation : Kalouga

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas


Bien que ce type de mission (trajectoire en "huit" genre Apollo-13 ou Zond-4 à 8) a du déjà subir pas mal d'études préliminaires (l'info n'est pas vraiment nouvelle), je pense qu'il existe des raisons de douter de la date de 2015, avancée ou plutôt des questions encore sans réponses comme :

- La dernière expérience soviéto-russe en la matière remonte à plus de 40 ans ! Zond-8 (1970) :sage:

- Sur les 5 Zond 7K-L1 qui avaient réussi à s'élancer vers la Lune, un seul avait accompli un retour satisfaisant (Zond-7) :
retour très imprécis (dans l'océan !), brutal (20 g sur Zond-5), crash (Zond-6) et destruction volontaire (Zond-4) pour les autres.

- Encore récemment, des retours en Soyouz se sont déroulés dans un style très rock'n roll pour ne pas dire dangereux : TMA-1, TMA-10, TMA-11 :pale:

- Si un retour à 8 km/s demeure encore une épreuve physique et risquée sur Soyouz , quand est-il d'un autre à 11 km/s ?

- Pas de lanceur lunaire russe dispo. "man-rated" ou démontré (Proton, Angara, Rus-M), il faudrait une fiabilité prouvée d'au moins 99,xx % !

Donc, pour ces raisons, je ne vois pas comment les russes et Spaces Adventure pourraient disposer d'ici 2015 d'un lanceur lunaire éprouvé et d'une grande maîtrise du retour à 11 km/s sans compter le temps supplémentaire de développment et de test du vaisseau lunaire :scratch:

Le tout avec La certification nécessaire pour le proposer aux vols commerciaux, c'est à dire avoir au moins accompli au préalable une bonne dizaine de missions sans soucis majeur !!!

Ou alors c'est du genre vol suicide, roulette russe et sans assurance :affraid:
...


Dernière édition par Gasgano le Mer 26 Jan 2011 - 15:37, édité 3 fois
Gasgano
Gasgano

Messages : 1588
Inscrit le : 07/03/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : 91 & 44

Revenir en haut Aller en bas



Voilà.

L'expérience montre qu'en matière d'astronautique, il faut beaucoup se méfier des "effets d'annonce" beaucoup trop souvent loufoques, même de la part de sociétés dites "sérieuses".

Rappelez-vous, entre autres, de l'annonce d'un engin touristique par EADS... qui n'a jamais dépassé le stade de la planche à dessin...

Il y a tellement d'exemples...

S
SB
SB

Messages : 417
Inscrit le : 14/05/2010
Age : 62 Masculin
Localisation : Hauts de Seine

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


finalement Jules Verne avec son roman d'anticipation paru en 1865 « De la Terre à la Lune », comportant un trajet direct en 97 heures 20 minutes et tous les pionners du spatial ( tels Tsiolkovsky, Goddard, , etc...) ne rêvaient-ils que d'Utopie..... sans parler de Von Braun ou de Korolev avec leur voyage vers Mars

Le financement : en consacrant un chapitre à cette question, Jules Verne faisait d'une pierre deux coups. Il montrait que ses héros, loin d'être des rêveurs, avaient le souci des détails matériels, et en faisant appel à un financement bénévole et international, il soustrayait le projet du cadre purement américain pour en faire une utopie planétaire et désintéressée.
" C’était à la fois le droit et le devoir de toute la Terre d’intervenir dans les affaires de son satellite. La souscription ouverte dans ce but s’étendit de Baltimore au monde entier, urbi et orbi.
Cette souscription devait réussir au-delà de toute espérance. Il s’agissait cependant de sommes à donner, non à prêter. L’opération était purement désintéressée dans le sens littéral du mot, et n’offrait aucune chance de bénéfice. " (chapitre 12)

avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 71 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas


Tatiana,

Le voyage vers la Lune n'est pas un rêve ou une utopie : il a été réalisé entre 1968 et 1972.

Dans ce fil, la question est : des touristes feront-ils le tour de la Lune en 2015 ?

La réponse est non. Par ailleurs, ce fil pose la question de l'intérêt d'un tel vol et surtout de son ressenti chez les gens, et là, les réponses divergent...

S
SB
SB

Messages : 417
Inscrit le : 14/05/2010
Age : 62 Masculin
Localisation : Hauts de Seine

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum