Questions que je me pose...

Page 4 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Ah oui d'accord je comprends !

Donc tout est à l'état gazeux quoi ?

Predator@Alien

Messages : 117
Inscrit le : 04/09/2016

Revenir en haut Aller en bas


Non, seulement là où la pression est faible (quelques millions de bars). Dessous, la matière devient une sorte de plasma exotique, appelé hydrogène métallique.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Mais dans l'État plasma, on voit quoi concrètement ? Parce que si c'est ni solide, ni liquide, ni gazeux, qu'est ce que c'est ? 
Et alors cela veut dire qu'il ne peut y avoir de vestige dans Jupiter ? Par exemple des restes de comète ou d'autres choses solides ?
avatar
Predator@Alien

Messages : 117
Inscrit le : 04/09/2016
Age : 34 Masculin
Localisation : Avesnes-en-bray

Revenir en haut Aller en bas


Déjà on ne "voit" rien puisque ça fait bien longtemps qu'il fait nuit à ce niveau-là. Si tu arrives avec une lampe de poche, elle se dissociera en éléments simples instantanément. Et le libre-parcours moyen des photons étant extrêmement faible, même si tu arrivais à allumer ta lumière là-bas tu n'y verrais probablement pas grand chose. Sous l'hydrogène métallique, les éléments les plus lourds sont tombés au centre (néon, carbon, silicium, etc) sous une température de plus de 30.000°C et une pression de plus de 45 millions de bars. Personne ne sait vraiment sous quel état est la matière dans ces conditions, et les scientifiques ne savent tout simplement pas à quoi peu ressembler le noyau, on ne connait pour l'instant au mieux que sa masse et sa composition, et encore. Si vestige il y a, ça n'est que en comptant le nombre d'atomes probablement, ça n'est pas sous forme de morceaux visibles. La matière est certainement très exotique à cet endroit, et ça dépasse en partie nos connaissances physiques.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Merci beaucoup pour ces explications ! C'est bien plus clair dans mon esprit :)
avatar
Predator@Alien

Messages : 117
Inscrit le : 04/09/2016
Age : 34 Masculin
Localisation : Avesnes-en-bray

Revenir en haut Aller en bas


Salut !

Je me poses deux autres questions :

Quel est l'avenir de la Lune ? On sait qu'elle s'éloigne petit à petit de la Terre, et qu'un jour, elle ne sera plus dans la sphère d'influence gravitationnelle. Mais alors elle sera toujours en orbite autour du Soleil ? Donc cela voudra dire qu'elle deviendra une planète à part entière ? J'ai dû voir quelque part que de toute façon la question ne se posait pas puisque le Soleil aura déjà tout englouti, mais admettons que ça nese produit pas, quel est l'avenir pour la Lune ?

Et les anneaux de Saturne, ils sont là à cause d'un satellite qui s'est fragmenté sous l'effet des forces de marée des deux corps. Mais, avec les frottements de l'atmosphère, les anneaux des planètes doivent finir par disparaitre n'est ce pas ? Chaque fragment finira dans la planète, je me trompe ?


Merci :)
avatar
Predator@Alien

Messages : 117
Inscrit le : 04/09/2016
Age : 34 Masculin
Localisation : Avesnes-en-bray

Revenir en haut Aller en bas


@Predator@Alien a écrit:Quel est l'avenir de la Lune ? On sait qu'elle s'éloigne petit à petit de la Terre, et qu'un jour, elle ne sera plus dans la sphère d'influence gravitationnelle. Mais alors elle sera toujours en orbite autour du Soleil ? Donc cela voudra dire qu'elle deviendra une planète à part entière ? J'ai dû voir quelque part que de toute façon la question ne se posait pas puisque le Soleil aura déjà tout englouti, mais admettons que ça nese produit pas, quel est l'avenir pour la Lune ?
Une autre planète en résonance avec la Terre.

@Predator@Alien a écrit:Et les anneaux de Saturne, ils sont là à cause d'un satellite qui s'est fragmenté sous l'effet des forces de marée des deux corps. Mais, avec les frottements de l'atmosphère, les anneaux des planètes doivent finir par disparaitre n'est ce pas ? Chaque fragment finira dans la planète, je me trompe ?
Les anneaux ne sont pas issus d'une lune fragmentée, ils sont alimentés par les lunes existantes par contre. Les anneaux ont une durée de vie très courte (quelques dizaines ou centaines de millions d'années), donc il leur faut toujours une source de renouvellement pour subsister. Sur Saturne, les geysers d'Encelade en font partie, d'autres sources sont à confirmer.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Ah oui d'accord merci ;) mais alors dans le cas d'un satellite fragmenté ? Par exemple l'un des satellites de Mars ? Ils redescenderont dans l'atmosphère de Mars ou pas ?
avatar
Predator@Alien

Messages : 117
Inscrit le : 04/09/2016
Age : 34 Masculin
Localisation : Avesnes-en-bray

Revenir en haut Aller en bas


Phobos oui, Deimos non.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Merci beaucoup ;)
avatar
Predator@Alien

Messages : 117
Inscrit le : 04/09/2016
Age : 34 Masculin
Localisation : Avesnes-en-bray

Revenir en haut Aller en bas


Bonjour,

Admettons qu'il y ait une gravité artificielle sur une station spatiale. Celle-ci produit alors 1g. Mais alors, cela voudrait-il dire que la vitesse de libération de cette station est la même que sur la Terre ? Ou alors je me trompe et ça n'a rien à voir ^^'

Merci :)
avatar
Predator@Alien

Messages : 117
Inscrit le : 04/09/2016
Age : 34 Masculin
Localisation : Avesnes-en-bray

Revenir en haut Aller en bas


@Predator@Alien a écrit:Bonjour,

Admettons qu'il y ait une gravité artificielle sur une station spatiale. Celle-ci produit alors 1g. Mais alors, cela voudrait-il dire que la vitesse de libération de cette station est la même que sur la Terre ? Ou alors je me trompe et ça n'a rien à voir ^^'

Merci :)

Rien à voir, vu que cette gravité artificielle serait produite par la rotation, donc une force centrifuge, alors que le poids sur Terre (comme tout autre corps céleste) est quasi centripète (le petit écart étant dû à la rotation du corps céleste). Une station en rotation n'attirerait un objet distant que par leurs masses respectives, avec une force d'intensité négligeable.
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22334
Inscrit le : 15/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Ah oui mais j'ai oublié de préciser : pas forcément une gravité artificielle produite par la force centrifuge, mais une autre. Je sais qu'il s'agit de fiction, mais il y a quelques autres moyens qui supposent que la gravité provient du coeur de la station. Don admettons que ce soit possible, alors ma question précédente convient-elle ?
avatar
Predator@Alien

Messages : 117
Inscrit le : 04/09/2016
Age : 34 Masculin
Localisation : Avesnes-en-bray

Revenir en haut Aller en bas


@Predator@Alien a écrit:Ah oui mais j'ai oublié de préciser : pas forcément une gravité artificielle produite par la force centrifuge, mais une autre. Je sais qu'il s'agit de fiction, mais il y a quelques autres moyens qui supposent que la gravité provient du coeur de la station. Don admettons que ce soit possible, alors ma question précédente convient-elle ?

Quels moyens ?
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22334
Inscrit le : 15/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


le seul moyen que je vois,  c'est de mettre un nano morceau de trou noir au milieu de ta station.

pour avoir nos 1g=9,81m/s² on a cette formule  Questions que je me pose... - Page 4 86c8de9ec9cad4d15b909e4c8ecc3e8cef3eea95 m·s−2


la vitesse de liberation se calcule ainsi Questions que je me pose... - Page 4 1261fb37bdfc742cd42fa7d88857cdb4e9720830 on cherche mu =G*M

imaginons que nous voulions 1g a 15m de notre morceau de trou noir . on a donc la formule 
g=G*M/r² =>9,81=mu/15²   => mu= 9,81*15²=2207 (en SI, pas envie de cherche l'unité)

donc si tu veut avoir la vitesse de liberation depuis le planche de la station c'est:

Vl= racine (2*mu/r)= racine (2*2207/15)=29,7m/s


sa peux paraître peu, mais c'est logique . imagine que tu lance une balle, vu qu'elle a la même masse que sur terre (normal elle bouge jamais) et le même poids (m*g) tu aura besoin de la même force pour la lancé a la même vitesse. mais su tu réussi a la lancé a 15m de haut sur terre la force de gravité quelle subira sera quasiment identique alors que dans ta station, le R vas être double et vu qu'il est au carré, la force de gravite que subit la balle vas être divisé par 4. Donc si sur terre ta balle commence a retomber , sur ta station elle aura encore assez de vitesse pour continuer a monté et donc diminuer encore la force de gravite.


Dernière édition par phenix le Sam 2 Déc - 10:37, édité 1 fois
phenix
phenix

Messages : 2177
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 27 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


@phenix a écrit:le seul moyen que je vois,  c'est de mettre un nano morceau de trou noir au milieu de ta station.

Un nano morceau de trou noir ?    :scratch:

Ça se vend à la coupe ?

C'est le poiçonneur des lilas qui tient le magasin ?

SVP, un moyen sérieux...
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22334
Inscrit le : 15/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Gravit%C3%A9_artificielle

Voici les différents moyens sur Wikipédia. J'imagine que la plupart ne sont pas réalisable ?
avatar
Predator@Alien

Messages : 117
Inscrit le : 04/09/2016
Age : 34 Masculin
Localisation : Avesnes-en-bray

Revenir en haut Aller en bas


Ça dérive là ; une tranche de trou noir !  :scratch:
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13708
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


je ne dit pas que c'est techniquement possible. je répond juste a la question théorique "quel est la vitesse de libération si on a 1g dans un station?"
vu que la question n'est pas pertinente dans un cas de gravité par inertie (rotation ou accélération), car le simple fait de quitter la station nous ferait immédiatement s'en éloigner. Je répond pour un cas d'un champs de gravite .Aujourd'hui le seul moyen que je connaisse pour crée se champs est d'accumuler de la masse et pour mettre en avant la nécessité de mettre une forte masse (33 milliards de tonnes) dans une volume réduit ( quelque m3), j'ai fait un raccourci avec le trou noir. 
Vu que rajouté des lignes ne fait plaisirs ni a vous (plus de temps de lecture et blocage sur les fautes que je ne manque pas de faire) ni pour moi (1 a 2 minutes de relecture par ligne), je préféré économiser mes mots quit a faire des messages explicatif de temps en temps.
phenix
phenix

Messages : 2177
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 27 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


Et donc, selon les différentes façons (fictives ou non) de créer une gravité artificielle sur une station, cela pourrait convenir avec ma question ?
avatar
Predator@Alien

Messages : 117
Inscrit le : 04/09/2016
Age : 34 Masculin
Localisation : Avesnes-en-bray

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@Predator@Alien a écrit:Et donc, selon les différentes façons (fictives ou non) de créer une gravité artificielle sur une station, cela pourrait convenir avec ma question ?

quel question?

celle sur la vitesse de liberation et egale a celle de la terre, dans tout les cas non:
-soit on crée la gravité par inertie (centrifuge ou accélération) le simple fait de se detacher de la station nous en eloignerait
-soit on la crée par champs gravitationel => voir mon avant dernier message.


si c'est la question de savoir quelle méthode est réalisable, reprenons la page Wikipedia:
-Rotation: indéniablement la plus réaliste.
-L’accélération: j'y crois pas trop, on se déplace dans l'espace soit impulsion brève et puissante soit par longue poussée faible. là il faudrait un impulsion puissante et permanente, ça ferait baisser le temps de voyage, mais la consommation serait affolante.
-accumulation de masse: cas théorique présenté dans mon avant dernier message. il faudrait une masse de plusieurs milliard de tonnes, donc il faut trouver une telle masse, la placer au bonne endroit et la concentrer suffisamment , bref c'est comportementale irréaliste. hors de question de mettre cette station en orbite autour du planète elle la perturberait bien trop, de plus elle serait totalement impossible de la change d'orbite sans une consommation titanesque de carburant.
- effet de marée: ça a pas l'air très efficace, mais j'ai pas fait les calculs
-Magnétisme: je ne me prononcerait pas , je ne m'y connais pas assez dans le domaine.
-générateur de gravité: Aucune méthode n'a l'air applicable.
phenix
phenix

Messages : 2177
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 27 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


En fait ma question était double ^^' mais sans se soucier de savoir si tel ou tel moyen était possible, je voulais savoir si une simulation de 1g, dans tous ces moyens possibles, était possible d'avoir une gravité identique à celle de la Terre, et par conséquent, la même vitesse de libération ^^'
Mais alors dans les oeuvres de science-fiction, il m'est arrivé de voir que certains débris de stations restaient en orbite autour d'elle, donc si la gravité simule celle de la Terre, cela veut dire que c'est vraiment la même ou juste une simulation ? Simulation qui premettrait aux débris de rester en orbite autour d'elle ! Donc comment pourrait-on expliquer cela ? De la simple science-fiction je suppose ^^'
avatar
Predator@Alien

Messages : 117
Inscrit le : 04/09/2016
Age : 34 Masculin
Localisation : Avesnes-en-bray

Revenir en haut Aller en bas


ok, donc on parle de débris qui se détache de la station?
le moyenne d'obtenir les 1g est primordiale.

Si on a un habitat en rotation: le débris sera éjecter vers l'infini par la force centrifuge.

Si on a une accélération constante, au moment du détachement, il s’arrêtera d’accélérer alors que la station oui , donc ils éloignerons. 

Si la station a un champs de gravite du a une masse ou un générateur. il y a une vitesse de libération bien plus faible que sur terre, mais tout de même réel.  donc si un objet se détache sans vitesse il restera collé a la station. s'il a un peu de vitesse , il vas s’éloigner avant de revenir et percuter (a faible vitesse) la station. s'il vas plus vite que la vitesse de libération, il s’éloignera vers l'infini. 

Après, dans la science-fictions, on peut imaginer une gravité ne s'appliquent uniquement a l’intérieur de la station. Dans se cas un objet qui s'en détacherait resterait un long moment a coté de la station , pas a cause d'une quelconque force , mais simplement parce que lui et la station sont sur la même trajectoire.
phenix
phenix

Messages : 2177
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 27 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


Voilà c'est ce que je me disais aussi de mon côté ^^' bon bah merci pour ces réponses du coup Super
avatar
Predator@Alien

Messages : 117
Inscrit le : 04/09/2016
Age : 34 Masculin
Localisation : Avesnes-en-bray

Revenir en haut Aller en bas


Bonjour,

On sait que les lunes Triton et Phobos se rapprochent de leur planète pour finalement se détruire en formant des anneaux, sous l'effet des forces de marées. Mais, si par exemple ces satellites possèdent eux-mêmes un satellite (un satellite de satellite donc), alors que se passera-t-il pour ce dernier ?
Et une autre question pour sûrement la même réponse : si une station spatiale possède un satellite (même si c'est impossible, admettons que ça le soit), et que cette station fait une rentrée atmosphérique, que se passera-t-il donc poue le satellite ? Il subira des forces de freinage semblables à celles que reçoivent la station ? Ou alors il sera éjecté ?

Merci d'avance ;)
avatar
Predator@Alien

Messages : 117
Inscrit le : 04/09/2016
Age : 34 Masculin
Localisation : Avesnes-en-bray

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum