PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 [ISS] Expédition 30: déroulement de la mission

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Sidjay




Nombre de messages : 17120
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: [ISS] Expédition 30: déroulement de la mission   Mer 14 Mar 2012 - 23:21


********************

Daniel Burbank (USA)
*********************
Après que l'équipage ait consulté les équipes de contrôle, le commandant Dan Burbank est allé travailler à l’intérieur du PMM, afin d’y recueillir certaines affaires appartenant à son équipage (des vêtements notamment) dans l’optique de les entreposer vers un nouvel emplacement. Le but de la manip ? Créer plus d'espace libre dans le module polyvalent permanent (PMM léonardo). Il a également poursuivi les travaux en cours sur Robonaut 2 depuis hier. D’ailleurs, grâce à l’aide apporté par burbank, le robot humanoïde a une fois encore démontré toute la perfection de sa dextérité, puisque il pratiquât la langue des signes avec succès et pris même des mesures dans le laboratoire Destiny (mesure sur la vitesse de l'air notamment).


Pour rappel, R2 est fixé directement sur une plaque métallique à une des parois de Destiny.
Étant encore dans sa première phase de certification, Robonaut 2 ne devrait pour le moment ne réaliser que certaines activités depuis cette plateforme, car à bord d’ISS, les travaux de R2 ne se résument qu’a valider la capacité qu’aurait un robot habile à manipuler des outils dans un environnement de microgravité. Vraisemblablement nous sommes au point culminant de cette première phase de certification. Avant, que le robot n’effectue des tâches bien plus complexes à bord, il doit déjà savoir saisir et manipuler des outils avec ses mains. Une fois cette phase de certification 1 achevée, Robonaut 2 devrait obtenir un peu plus de liberté à bord de l’ISS. Les membres d’équipage procéderont au montage d'un appendice structurel, en guise de membres inférieurs, lui permettant de s’ancrer à une main courante disposée à l'intérieur de l’un des modules de l'ISS, dans l’objectif de réaliser des opérations dites « mobiles ». Une fois cette phase certification n°2 accompli, la phase III débutera et sera consacrée à la modernisation du Robonaut avec notamment la possibilité d'effectuer des tâches en EVA

Alors que Burbank s’apprêtait à œuvrer sur R2, l'ingénieur de vol Don Pettit pris part à une étude biomédicale qui observe comment le corps humain s'adapte à la microgravité, a procédé au nettoyage de certains filtres, pour enfin parvenir à aider son collègue Burbank sur les travaux liés au Robonaut 2. De son côté l’européen André Kuipers a passé l'intégralité de sa matinée à effectuer des travaux d'entretien et ne poursuivi les travaux de rangement entrepris par burbank qu'au cours de l'après-midi. En outre, Kuipers a téléchargé des données relatives à ses propres séances de monitoring cardiaque dans un ordinateur.

Au sein de l’équipage russe, Anton Shkaplerov pris part à une expérience russe dont l’objectif principal était d’évaluer la stabilité orthostatique d'un individus lors d’une mission dans l’espace. Il a également configuré certains équipements de communication à l'intérieur du mini module de recherches Rassvet. En position debout un individu est par définition en appui sur la plante de ses pieds. L'orthostatisme est le phénomène qui résulte de cette position debout. On parle également de position orthostatique. La position couchée est dénommée par le terme « clinostatisme ». Ce terme qualifie également les phénomènes qui en résultent.

L'ingénieur de vol Anatoly Ivanishin a quant à lui travaillé avec le système de ventilation du module de service Zvezda. Il y a réalisé un entretien préventif. Il a également nettoyé les grilles de ventilation à l'intérieur du module Zarya. Enfin, l’ingénieur de vol Oleg Kononenko a poursuivi ses travaux avec l’étude « Uragan earth imagerie program ». Uragan est un programme d’études russe qui vise à documenter les scientifiques et à prédire l'évolution des catastrophes naturelles et anthropiques sur Terre.
ISS on Orbit: (Données orbitales du 14/03/2012)
. Altitude moyenne - 390.3 km
. Apogée - 401.7 km
. Périgée - 378.4 km
. Périodicité - 92.36 min
. Inclination (équateur) - 51.64 deg.
. Excentricité -0.0017205
. Nombre d'orbites réalisées ce jour - 15.59
. Altitude perdue ce jour - 109 m


www.nasa.gov


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
nikolai39
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 7431
Age : 31
Localisation : Gien (45)
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: [ISS] Expédition 30: déroulement de la mission   Jeu 15 Mar 2012 - 19:09

Vu dans le compte-rendu NASA du 5 mars, un bel exemple de coopération internationale et de conquête pacifique de l'Univers :

Citation :
Afterwards, FE-1 & FE-2 had ~2 hrs set aside for relocating Russian
cargo items in the FGB PGO from unauthorized stowage locations (i.e.,
from locations belonging to USOS), going by an uplinked tabular listing.

Les cosmonautes russes ont dû déplacer du matériel russe qui était entreposé dans des emplacements de Zaria réservés à l'usage des États-Unis !
Desfois, je me dis que cosmonaute, ce n'est pas un si beau métier que ça en a l'air...

_________________
Kosmonavtika.com - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kosmonavtika.com
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: [ISS] Expédition 30: déroulement de la mission   Jeu 15 Mar 2012 - 22:51


********************

Donald Pettit (USA)
*********************
En ce jeudi, le commandant Dan Burbank a amassé des données scientifiques pour l'expérience « Passages », une étude qui observe l'impact de la microgravité sur l'interprétation de la perception visuelle. Les scientifiques désirent en effet mieux comprendre comment les astronautes ajustent leurs stratégies perceptives afin de s'acquitter efficacement des tâches de travail ordonnées. Le commandant a également effectué une maintenance sur des attaches/fixations « vraisemblablement » endommagées sur un des panneaux du laboratoire américain Destiny et a rassemblé du matériel en vue de travaux de câblage. Don Pettit a quant à lui poursuivi ses travaux de combustion entrepris depuis plusieurs jours déjà. Inutile de faire de la redite inutile.

De son côté l’ingénieur de vol européen, André Kuipers a effectué une maintenance auprès du Fluid Physics Experiment Facility (FPEF), un dispositif permettant la réalisation d’expériences sur fluides, intégré au rack « Ryutai » situé dans le module japonais Kibo. Le FPEF est utilisée pour étudier « l'effet Marangoni ». En mécanique des fluides, on désigne par effet Marangoni (du nom du physicien italien Carlo Marangoni ) les phénomènes de transport de matière le long d'une interface sous l'effet d'un gradient de tension superficielle. (cf.wikki)

L'ingénieur de vol et cosmonaute Oleg Kononenko a aujourd’hui travaillé sur l’étude « Relaksatsiya » qui utilise deux contacteurs installés sur la poutre Z1, permettant d’observer les rayonnements cosmiques sur l'ionosphère terrestre. Les ingénieurs de vol Anton Shkaplerov et Anatoly Ivanishin ont quant à eux travaillé dans le segment russe de la station sur la maintenance de ses systèmes de bord et l'exécution de certaines taches de maintenance dites « de routine ».

En bref, l'Agence spatiale européenne a entrepris un examen sur deux jours, en préparation directe pour le lancement de l’ATV#3 «Edoardo Amaldi ». Pour rappel, le lancement est prévue pour le 23 Mars 2012 05h34 GMT, son amarrage à la station aura lieu cinq jours plus tard, le 28 à 01h34GMT. L'autre bonne nouvelle du jour est que spaceX annonce enfin une date de lancement pour le vol de démo officieusement espéré au 30 avril. A priori, aujourd’hui, tout est en œuvre pour qu'un décollage ait lieu le 30.04.12 à 17H22GMT.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22830
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: [ISS] Expédition 30: déroulement de la mission   Ven 16 Mar 2012 - 11:33

Une bien belle image d'un Soyuz et Progress accrochés à ISS, avec la Terre et une aurore boréale derrière.
http://www.spaceref.com/news/viewsr.html?pid=40301

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: [ISS] Expédition 30: déroulement de la mission   Ven 16 Mar 2012 - 23:18


*******************

Pettit, Kuiper & burbank depuis le module cupolla
*******************
Les six membres d'équipage de l’expedition#30 en ont terminé de cette nouvelle semaine de travail.
En effet, dès demain samedi et durant tout le week-end, ils auront l’occasion d'apprécier certaines périodes de repos, de parler avec les membres de leurs familles, effectuer certaines tâches ménagères et enfin poursuivre diverses séries d'exercices d’une durée de deux heures chacune, permettant de parfaire au mieux leur condition physique en vue d’un retour sur terre plus ou moins proche.

Aujourd’hui, et comme prévu, le commandant Dan Burbank, aidé par l'ingénieur de vol Don Pettit, a passé la plupart de sa journée de travail dans le laboratoire américain Destiny, sur le routage d’un câble de communications. Le routage d’un câble supplémentaire est d’ailleurs prévu dans les semaines à venir, tout comme l'installation d'un concentrateur Ethernet amélioré, dans l’optique de la remise à niveau du système KU-band de la station. Lorsqu'il sera pleinement installé et opérationnel, le système KU de la station procurera des communications plus rapides, une bande passante améliorée, deux pistes supplémentaires de communication vocale et deux autres canaux de liaison vidéo.

En plus d'aider Burbank sur cette tâche, Pettit a également participé à plusieurs expériences biomédicales, axées sur les impacts des vols spatiaux de longue durée sur le corps humain.
Pour l'expérience Sprint il pris des mesures sur les muscles de ses jambes notamment, afin d'observer comment des exercices réalisés à haute intensité minimisent la perte de masse musculaire et osseuse, un phénomène se produisant généralement dans un environnement en apesanteur. Pettit a également pris part à l'expérience cardiovasculaire intégrée "intégrated cardiovascular experiment", mesurant principalement le taux d'atrophie du muscle cardiaque. Tout au long de la journée, l’ingénieur de vol André Kuipers poursuivi ses travaux de rangements depuis le module polyvalent permanent Léonardo. Kuipers a également pris le temps en fin de journée pour répondre à un appel radio envoyé par des étudiants de Bree en Belgique. Kuipers a répondu à une variété de questions sur sa vie de travail dans l'espace.

De leur côté, Oleg Kononenko, Anton Shkaplerov et Anatoly Ivanishin, ont aujourd’hui effectué un entretien préventif sur le système de ventilation du module de service Zvezda et ont procédé à l’enregistrement d’une vidéo conçue pour le compte d’une émission de télévision russe. Plus scientifique à présent, Oleg Kononenko a passé quelque moment sur l'expérience BAR, tandis que Shkaplerov participait à l'expérience Senneur, mise en œuvre pour l’observation des océans du globe.
ISS on Orbit: (Données orbitales du 16/03/2012)
. Altitude moyenne -389.8 km
. Apogée - 401.2 km
. Périgée - 378.3 km
. Périodicité - 92.36 min
. Inclination (équateur) - 51.64 deg.
. Excentricité -0.0016956
. Nombre d'orbites réalisées ce jour - 15.59
. Altitude perdue ce jour - 132 m



ISS on Orbite : LA SEMAINE EN IMAGES HD (Du 12/03/2012 au 16/03/2012).
Retrouvez les grandes lignes de la semaine de travail à bord de ISS en images.
ÉQUIPAGE: ISS/Expédition 30. (Burbank, Shkaplerov, Ivanishin, Kononenko, Pettit et Kuipers)

Article de référence NASA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: [ISS] Expédition 30: déroulement de la mission   Lun 19 Mar 2012 - 23:16


********************

André Kuipers (ESA)
*********************
Ouvrons cette semaine avec l’américain Donald Pettit, qui œuvra aujourd’hui encore sur l’expérimentation scientifique dénommée SLICE (the Structure and Liftoff In Combustion Experiment). SLICE étudie la nature des flammes en microgravité. On en parle souvent sur ce fil depuis quelques jours (désolé de cette petite rengaine), SLICE pourrait en effet conduire à certaines améliorations dans des technologies visant à réduire les émissions de pollution et encourageant l'amélioration du principe de combustion dans bon nombre d'industries. Prédire la forme et la température des gaz de combustion est visiblement compliqué sur terre. Les observations portées sur des flammes de gaz brûlants en microgravité aideront les scientifiques et les ingénieurs à améliorer la conception et l'efficacité des technologies de combustion. L’objectif de SLICE à bord d’ISS est d'améliorer les modèles informatiques utilisés actuellement dans bon nombre d’industries, à l'aide de données uniques pouvant n’être obtenus que dans un environnement en microgravité..

Poursuivons avec l’ingénieur européen André Kuipers qui a aujourd’hui réalisé aujourd’hui trois expériences intégrant chacune un Smartphone.
Un smartphone, ordiphone ou téléphone intelligent, est un téléphone mobile disposant aussi des fonctions d'un assistant numérique personnel. La saisie des données se fait par le biais d'un écran tactile ou d'un clavier. Il fournit des fonctionnalités basiques comme : l'agenda, le calendrier, la navigation sur le web, la consultation de courrier électronique, de messagerie instantanée, le GPS, etc…fouillez dans vos poches pour découvrir le reste des fonctionnalités propres à ce genre d’engins.
Pour en revenir à « NanoRacks Smartphone-1 », Kuipers travailla de façon à déterminer comment des smartphones puissent être utilisés dans l'espace. L'espoir de cette expérience serait d'utiliser ce type de matériel compact sur de futures expérimentations, afin d’accroître le rendement et la productivité des équipages. En compléments, il pourrait être question de deux Apple de type « IPhone4 » transférés à ISS en juillet 2011, via le dernier vol d’une navette américaine (Atlantis en l’occurrence). Kuipers a également travaillé sur le remplacement d’un filtre auprès du système de récupération d’eau (WRS / Water Recovery System (WRS) de la station, le commandant Dan Burbank, ayant préalablement prélevé des échantillons d'eau pour analyses.

Citation :
(J’avais transcrit sur le fil dédié aux préparatifs de la mission STS135)
L’i-phone d’Apple bientôt sur Orbite !
Lors de la mission finale d’Atlantis le mois prochain, le premier Smartphone i Phone de l'espace sera activé ! Rassurez-vous ce premier «Smartphone ou téléphone portable multifonction de dernière génération » de l’espace ne sera activé que pour mettre en fonction un logiciel de fonctionnement « OS » spécialement élaborée pour deux exemplaire et certifié pour du vol spatial de longue durée, qui aurait pour fonction de mesurer les niveaux de rayonnement, la position orbitale et l'altitude. Le logiciel IOS de base est appelé « Spacelab », il comportera sept applications qui seront pré-chargées sur deux i Phone 4.

En définitives, ce Test-logiciel orbitale n'est pas si critique en soit visiblement et pourra conduire à améliorer d’autres appareils terrestres qui à termes pourront être réutilisées pour l'espace dans l’avenir. «Quand Apple a ajouté un gyroscope à l'i Phone, le téléphone portable en général est soudainement devenu une petite plate-forme avionique», a déclaré Brian Rishikof, PDG de Space Odyssey, la société qui a conçu l’IOS « Spacelab ». Toutefois, placer ce gadget à bord d'une navette spatiale de la NASA, à impliqué préalablement un lourd processus de certification, émanant d’un long travail de collaboration avec la NASA qui aurait duré visiblement près de deux ans. Il est important de préciser à ce propos que les deux téléphones qui seront placés en orbite grâce à la navette Atlantis, ne devront pas contenir de gaz issus de produits chimiques dangereux et susceptibles de polluer l’air recyclé, ils ne devront pas non plus et surtout interférer avec l'électronique de bord essentielle pour l'exécution des missions. En clair ces deux petits téléphones portables, devront avoir été conçus tout spécialement pour être le plus discret possible durant leur séjour spatial.

Sans compter évidemment sur la communication sans fil propre au téléphone portable, Spacelab pourra communiquer aux astronautes leur altitude par l'analyse de la courbure de la Terre, qui devient plus prononcée avec la distance. Limb Tracker, est une application de navigation dont le rôle premier consiste à prendre des photographies de l’arc correspondant à l'horizon. En effet, des photos séquentielles de la Terre, pourront être prises par la grande fenêtre de la station spatiale, « la cupola » ce qui permettra à l’application de calculer la position orbitale et la vitesse du vaisseau spatial. Capteur Cal est un autre programme qui utilisera une série de photos de référence pour aider à calibrer les capteurs à bord de la station spatiale. État Acq, est une expérience de navigation qui utilisera une série de photos de la Terre, combinés avec l'information provenant du gyroscope à trois axes de l'i Phone et de son accéléromètre, pour estimer la latitude du vaisseau ainsi que sa longitude.

Bien que n’être destinés à être uniquement utilisé dans l'espace, une version de l'application est également disponible pour « 99 cents » sur l’App Store d'Apple.
Cette version est conçue pour simuler celle que les astronautes auront à utiliser en orbite. L’équipage de la station spatiale pourra s’amuser avec les deux téléphones jusqu'en Septembre prochain, lorsqu’un vaisseau russe Soyouz les ramènera sur Terre pour analyses. «Avec cette expérience Spacelab, nous tenterons d’exposer au monde entier comment un produit commercial que des millions de gens utilisent chaque jour puisse fonctionner lors d’un vol spatial » a déclaré Rishikof. "Une fois que vous aurez démontrés qu’un Iphone est capable de fonctionner convenablement lors d'un vol spatial de longue durée, vous pourrez commencer à vous poser des questions sur ce qui reste encore impossible à réaliser avec un tel téléphone." Néanmoins, avant que le téléphone d’Apple soit lancé en orbite, la NASA examinera en détail ce logiciel une dernière fois.

Enfin, Oleg Kononenko, a aujourd’hui pris des photographies terrestres dans le cadre de l’activité « Uragan earth imagery programm », au cours de sa journée de travail. L'ingénieur de vol Anton Shkaplerov a quant à lui effectué l'entretien de routine du système vital « Sozh environmental control and life support system » installé dans le module de service Zvezda. Leur collègue, Anatoly Ivanishin, était affecté à l'entretien du tapis roulant TVIS, l'un des tapis roulants de la station.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: [ISS] Expédition 30: déroulement de la mission   Mar 20 Mar 2012 - 22:49


*******************

Don Pettit, Dan Burbank & Anatoly Ivanishin (RUS)
********************
Les six membres d’équipage composant l’Expédition# 30, ont en ce mardi axé leurs travaux sur l’agencement du "placard" du complexe orbital, sur des expérimentations scientifiques et bio-médicales, ainsi que sur l'installation de certains équipements nécessaires à la modernisation de son système de communication.

Le commandant, Dan Burbank, a commencé sa journée sur l’installation d’un « High Rate Communication System connector panel » dans le laboratoire Destiny. Le routage d’un câble supplémentaire est d’ailleurs prévu pour dans les semaines à venir, tout comme l'installation d'un concentrateur Ethernet amélioré. L’objectif de ce travail ? La remise à niveau du système KU-band de la station. Lorsqu'il sera pleinement installé et opérationnel, le système KU de la station procurera des communications plus rapides, une bande passante améliorée, deux pistes supplémentaires de communication vocale et deux autres canaux de liaison vidéo. Le commandant a inspecté les conduites d’eau, propres à « La chasse d'eau » de l’ISS, ainsi que ses vannes, ceci afin de traquer toute source de bulles d'air dans le système.

De son côté les ingénieurs de vol Don Pettit et André Kuipers ont passé beaucoup de leur temps de travail en binôme.
D'abord, ils ont participé à une évaluation périodique concernant leur état de santé général, alternant ainsi les postes d’examinateurs et d'examinés. Les résultats de ces examens de routine seront transmis à des chercheurs pleinement impliqués dans le vol spatial habité pour analyses. Pettit et Kuipers ont poursuivi leur journée de travail dans le PMM léonardo, où ils ont déplacé et agencé certains articles du couloir du module polyvalent permanent vers leurs emplacements définitifs. Servant essentiellement de placard, Leonardo, installé à ISS depuis la mission STS-133 en Mars 2011, est surnommé « le placard de l’ISS ». Une fois le binôme éclaté, Kuipers est aller recueillir un échantillon d’eau auprès du Système de récupération de l'eau, tandis que Pettit chargeait un logiciel sur un ordinateur portable associé à un rack EXPRESS. Pettit, qui d’ailleurs a pu prendre une pause dans son travail lui permettant de rejoindre Burbank dans le laboratoire Destiny pour un live avec WVIT-TV.

En outre, tout au long de la journée, les ingénieurs de vol russes Oleg Kononenko, Anton Shkaplerov et Anatoly Ivanishin (qui travaillent essentiellement dans le segment russe de la station) ont effectué une maintenance de routine sur le système de soutien vie « Elektron » et ont mené à bien plusieurs expériences scientifiques, dont (BAR, Typology experiment et Seiner ocean observation experiment ) asse fréquemment développées sur ce fil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: [ISS] Expédition 30: déroulement de la mission   Mer 21 Mar 2012 - 22:33


********************

La terre vue d'ISS. 21.03.2012.
*********************

ATV#3, l’Europe s’apprête à décoller à destination d’ISS, l’équipage débute les préparatifs de son accueil!

Comme il l’est indiqué depuis cet après-midi sur le portail du Forum, Arianespace s'apprête en envoyer vers ISS son troisième vaisseau ravitailleur, l' ATV-3, dénommé pour cette mission « Edoardo Amaldi » en l'honneur d'un scientifique italien du 20ème siècle, connu pour son travail en physique nucléaire. Après plusieurs reports lors de sa préparation, le lancement est enfin prévu vendredi 23 mars à 4h31 GMT depuis Kourou en Guyane.
A bord, seuls les deux ingénieurs de vol Oleg Kononenko et André Kuipers ont examiné les procédures de rendez-vous et d'amarrage relative à ATV#3, puisqu’ils seront les deux membres d’équipage principalement chargés de contrôler son arrivée (le 28 mars prochain), qui je rappel, est une arrivée automatisé. Néanmoins, avant d’entreprendre ces travaux, Kuipers pris part à une expérience biomédicale observant la diminution de la pression artérielle en microgravité, tandis que Kononenko pris part à une étude qui évalue l'état mental d'un membre d'équipage et la façon dont la microgravité affecte ses performances.

De son côté, le commandant Dan Burbank pris certains échantillons scientifiques en photographies dans le cadre de l’expérimentation BCAT-5 (Binary Colloidal Alloy Test-5 experiment ) et a remplacé une pompe à eau ainsi que quelques autres pièces, sur les toilettes de l’ISS (the Waste and Hygiene Compartment). Son collègue, l'ingénieur de vol Don Pettit, a reconfigurés deux rack « EXPRESS », l'un installé dans le laboratoire nippon « Kibo », l’autre dans le laboratoire américain Destiny. Il a ensuite pris plusieurs échographies de ses jambes, pour l'expérience "Sprint", prévue pour mettre au point des contre-mesures visant à minimiser les effets négatifs des missions de longue durée dans l'espace.
Les ingénieurs Anton Shkaplerov et Anatoly Ivanishin ont passé le gros de leur matinée à mesurer le rayonnement cosmique perceptible à bord de la station, aidé par un dosimètre dénommé « Pille dosimeter ». Shkaplerov a également vérifié les équipements de protection individuelle propre à chaque membre d’équipage et mis à jour le système de gestion des stocks, tandis-qu’ Ivanishin a effectué des vérifications auprès du système de refroidissement de la station.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: [ISS] Expédition 30: déroulement de la mission   Jeu 22 Mar 2012 - 22:54


********************

André Kuipers (UE)
********************
Alors que « tous » les yeux (ou presque) sont tournés en direction de la Guyane et de l'Automated Transfer Vehicle-3 ou ATV-3 à quelques heures de son lancement en direction de la station spatiale internationale, les membres de l'équipage Expédition#30 ont aujourd’hui peaufiné les quelques divers travaux liés directement à son accueil, travaillé sur diverses expériences scientifique et ont poursuivi les travaux d’entretien essentiels au bon fonctionnement des systèmes à bord du laboratoire orbital.

Le commandant Dan Burbank, accompagné par les ingénieurs de vol Don Pettit et André Kuipers, a aujourd’hui principalement travaillé sur de la «relocalisation de cargaison » depuis l’intérieur du module permanent polyvalent (PMM), dans l’optique de faire de la place au fret qui arrivera à bord de l'ATV-3 à compter du 28 mars prochain. Suite à ces quelques travaux d’intendance, Kuipers est parti accomplir une opération de maintenance sur le système de récupération d'eau de la station, tandis-que Pettit chargeait un logiciel sur un ordinateur portable associé à un rack EXPRESS.

Après plusieurs reports validés lors de la préparation de cet ATV, son lancement est finalement prévu ce vendredi 23 mars à 4h31GMT depuis Kourou en Guyane. Lèves tôt, nous vous remercions d’avance pour votre générosité à l’égard de votre/notre passion (l'heure de tir étant "peu évidente" pour nous même ici en métropole), ainsi que pour votre éventuel suivi sur ce forum.

De leur côté, les membres d’équipage étaient plutôt axés « sciences » aujourd’hui.
L'ingénieur de vol Anatoly Ivanishin pris part à l'expérience « Pneumocard », (une étude qui observe l'adaptation du système cardiovasculaire au cours d’un missions spatiale de longue durée), tandis-que son collègue cosmonaute, l'ingénieur de vol Oleg Kononenko, prenait des photographies terrestres dans le cadre de l’expérimentation «Uragan earth imagery programm ». N’oublions surtout pas le troisième ingénieur de vol russe engagé sur cette expédition, l'ingénieur Anton Shkaplerov, qui aujourd’hui prit part à l'expérience « Typologie », qui étudie l'état psychophysique d’un membre d'équipage lors de vols spatiaux de longue durée.

ATV sera placé sur orbite par un lanceur de modèle Ariane 5 ES ayant une capacité de 21 Tonnes en LEO. L'ATV3 sera la charge utile la plus lourde jamais lancée par Ariane avec un poids total de 20,6 tonnes. Ce lancement doit amener le ravitailleur à 260 km d'altitude sur une orbite circulaire. L'ATV mettra ensuite plus de 5 jours pour rejoindre la station spatiale à 395km et s'y amarrer automatiquement le soir du 28 mars. L'ATV emportera 2200kg de vivres et de matériel d'expérimentation et de maintenance, 285kg d'eau, 860kg d'ergol pour ISS. S'ajoute les 3150 kg de carburant pour sa propulsion.

Ce 3ème ravitailleur européen restera plus de 6 mois amarré à l'ISS, et exécutera plusieurs manœuvres de "reboost" afin de remonter la station spatiale de quelques kilomètres d'altitude, cette dernière ayant tendance à descendre lentement au fil du temps à cause des minimes frottements atmosphérique. Le ravitailleur accueillera les déchets d'ISS et sera ensuite projetée dans l'atmosphère terrestre pour s'y désintégrer.





Dernière édition par Sidjay le Ven 23 Mar 2012 - 19:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: [ISS] Expédition 30: déroulement de la mission   Ven 23 Mar 2012 - 22:14


: 25.03.2012 ATTENTION PASSAGE A L'HEURE d'ETE. Dans la nuit de samedi à dimanche à 02H00 du matin il sera 03H00.


********************

Ariane 5 ES/ATV-3 le 23.03.2012 & l'équipage d'ISS
*********************
Aujourd’hui la société Arianespace a envoyé vers ISS son troisième vaisseau de ravitaillement, dénommé « Edoardo Amaldi » en l'honneur d'un scientifique italien du 20ème siècle connu pour son travail sur la physique nucléaire. Après plusieurs reports lors de sa préparation, l'ATV a finalement décollé ce vendredi 23 mars à 4h31 GMT depuis Kourou en Guyane, à bord d'un lanceur Ariane 5 ES. Les panneaux solaires (qui produisent de l'énergie de part les rayons du soleil reçus) ont été déployés à 07H10GMT permettant ainsi au cargo d’accomplir la première phase de son périple vers ISS. Arrivé à destination, ATV-3 s’amarrera automatiquement à l'arrière du module Zvezda le 28 mars prochain.

Afin de préparer au mieux l'amarrage d’ATV-3, les ingénieurs de vol André Kuipers et Oleg Kononenko ont aujourd’hui pris part à une simulation de rendez-vous dans le module de service Zvezda. Je rappelle que seuls ces deux membres d’équipage seront amenés à surveiller la progression des procédures d’accueil de ce vaisseau cargo. Egalement concernés par ATV-3, le commandant Dan Burbank et l'ingénieur de vol Don Pettit ont poursuivi les travaux d’intendance dans le module permanent polyvalent (PMM), l’objectif étant identique encore aujourd’hui, faire de la place au fret qui arrivera à bord de l'ATV-3. Subséquemment, burbank pris part à la maintenance « des 6 mois » du tapis roulant n°2 et Pettit repris ses travaux sur l’expérimentation-combustion dénommée SLICE.

Tout au long de cette journée, les trois membres de l’équipage russe, Kononenko, Shkaplerov et Ivanischin ont travaillé dans le segment russe de la station. Kononenko a également travaillé sur Relaksatsiya qui observe les rayonnements de l’ionosphère terrestre, Anton Shkaplerov sur l'expérience Pneumocard, observant l'adaptation du système cardiovasculaire au cours de missions de longue durée dans l’espace et Ivanischin a accomplis plusieurs taches de maintenance auprès de différents systèmes de bord propres à l’ISS.

Alors certes au cours du week-end, les résidents de station continueront de réaliser des travaux d'entretien, poursuivrons certaines expérimentation scientifique, ou encore s'acquitteront de leurs séries d’exercices physique routiniers, sauf que tout ce programme pourrait être amené à être modifié. En effet, depuis 17H01GMT (18H01 heure de Paris ce vendredi), le centre de contrôle de mission US a informé le commandant Dan Burbank qu'une possible conjonction orbitale, pourrait devenir « vraiment préoccupante » au cours de la matinée du samedi 24.03.2012. Étant donné qu’il est maintenant devenu trop tard pour effectuer une quelconque manœuvre d'évitement de débris, l'équipage pourrait être invité à se réfugier dans les véhicules Soyouz disponibles. Les dernières données n’indiquent toujours pas de danger potentiel, néanmoins les divers centres de contrôle restent sur le qui-vive et informeront l'équipage en cas d’évolutions (bonnes ou mauvaises). La pièce en question proviendrait d'un satellite russe et devrait réaliser une approche critique à compter de 07h38 GMT demain samedi.


ISS on Orbite : LA SEMAINE EN IMAGES HD (Du 19/03/2012 au 23/03/2012).
Retrouvez les grandes lignes de la semaine de travail à bord de ISS en images.
ÉQUIPAGE: ISS/Expédition 30. (Burbank, Shkaplerov, Ivanishin, Kononenko, Pettit et Kuipers)

Article de référence NASA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: [ISS] Expédition 30: déroulement de la mission   Sam 24 Mar 2012 - 10:39

Pour complément.
l'approche en question hier soir (débris Russe s'approchant à 14km d'ISS) a bien eu lieu à 07H38 GMT ce matin. Par précaution, les membres d'équipage furent invités à regagner leur vaisseau Soyouz respectif dans la nuit et viennent seulement d'être autorisés à en sortir. Retour à la normale donc, pour les six membres d'équipage à bord d'iss. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: [ISS] Expédition 30: déroulement de la mission   Dim 25 Mar 2012 - 21:33

André Kuipers revient « en détail » sur cette dernière conjonction orbitale, en livrant ses impressions personnelles sur son blog.

Je cite (texte traduit et retranscrit par mes soins pour FCS):

« Au cours de la journée de vendredi nous avons appris qu'un morceau de débris spatial pouvait passer très proche de l'ISS, mais que trop peu de données n'étaient disponibles pour mettre en place toutes procédures idoines à une manœuvres d'évitement. Peu après cette annonce, le débris spatial s'est avéré être issu d’un vieux satellite russe, dont l’orbite était difficile à prédire. Un facteur était cependant assuré par nos contrôleurs, il allait passer très proche de nous et à une distance d'environ 10 km, ce qui signifia alors que le « code rouge » était engagé. Nous avons dû mettre en sûreté la station spatiale, rejoindre nos vaisseaux Soyouz et attendre de voir si le débris passe sans endommager « notre maison ». Les deux vaisseaux spatiaux Soyouz fonctionnent dans ce cas là tels des embarcations de sauvetage. Si quelque chose venait à nous frapper et engendrer un lourd dommage, alors nous serions déjà en sécurité dans notre vaisseau spatial, prêts à revenir sur Terre en toute sécurité.

Samedi à quatre heures du matin nous avons été réveillés par nos contrôleurs qui nous ont sommés de fermer toutes les trappes situées dans la partie américaine de l'ISS. Nous avons l'habitude de faire cela sur l'ISS, mais ce coup là, ce n'était pas un exercice, quelque chose de dangereux devait arriver! Nous avons alors été regroupés dans le segment russe de la station et nous avons pris contact avec le centre de contrôle Russe, pour débriefer sur la situation. Nous avons ensuite pris position dans notre Soyouz à partir duquel nous avons continué à converser avec eux. Une fois la trappe nous séparant de la Station spatiale fermée, nous n’avions plus qu’à attendre un éventuel impact.

Lorsque cet objet fut passé, nous avons rouvert toutes les trappes à nouveau.
Les débris spatiaux est un problème croissant. Les vieux satellites incontrôlés, les morceaux de fusées, les petites pièces et même des mouchetures de peinture évoluent à grande vitesse une fois sur orbite. Certaines de ces pièces évoluent à la même altitude que celle où nous sommes installés. De fait, ces pièces peuvent frapper l'ISS à tout moment. Tout débris de plus de 10 centimètres est suivi par le radar. Notons que dans cette catégorie est référencé plus de 10.000 débris spatiaux au total. L'ISS peut effectuer des manœuvres d'évitement, si l'orbite des débris spatiaux est connue, mais au cas contraire, l'équipage devra se préparer, tout comme nous l'avons fait cette fois, et attendre patiemment à bord du Soyouz. Des débris spatiaux de moins de 10 centimètres peuvent également poser un risque pour les équipages à bord d’ISS, car l'énergie libérée lors d'un éventuel impact peut être phénoménale et peut également engendrer de graves dommages. Heureusement, nous sommes entraînés depuis des années sur bons nombres de scénarios d'urgence...."
André Kuipers
Récit disponible ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: [ISS] Expédition 30: déroulement de la mission   Lun 26 Mar 2012 - 23:25


********************

Ici le volcan le plus septentrional de l'île Pagan, (îles Mariannes du Nord), une image photographiée par un membre de l'équipage Expédition 30. Crédit: NASA
********************
Après un week-end plutôt «mouvementé », c’est la reprise d’une semaine de travail nominale à bord de la station spatiale internationale en ce lundi 26 mars 2012, avec un équipage toujours dans l’attente d’un ATV-3 (qui progresse bien dans son rendez-vous avec ISS). Aujourd’hui, l’ingénieur de vol européen André Kuipers a principalement travaillé sur la préparation du permanent Multi-Purpose Module (PMM) pour l’agencement de la future cargaison provenant de ce vaisseau ravitailleur et a rejoint l'ingénieur de vol Oleg Kononenko sur une revue complète de ses procédures de rendez-vous et d'amarrage (un amarrage d’ailleurs programmé pour 22H33GMT le 28 mars – 00H33 dans la nuit du 28 au 29 en heure de Paris – à suivre/vivre sur ce fil tout juste ouvert par Mustard).

En outre, et non directement concerné par l’arrivée d’Edoardo Amaldi à bord d’ISS, le commandant Dan Burbank et l'ingénieur de vol Don Pettit ont aujourd’hui pris part à la fameuse expérimentation ICE (intégrated cardiovasculary experiment), conçue pour étudier le phénomène d’atrophie cardiaque en microgravité, tout en essayant d’en identifier ses mécanismes. Peu après, c'est dans le laboratoire américain Destiny, que Pettit mis en place le matériel nécessaire pour prendre part à une expérience connue sous le nom « Burning and Suppression of Solids » ou BASS. Cette expérience étudie les caractéristiques de combustion d'une grande variété de carburant en microgravité. De leur côté, les ingénieurs de vol russes Anatoly Ivanishin et Anton Shkaplerov ont travaillé sur l’expérimentation BAR, tandis que Oleg Kononenko prenait des photographies de la Terre dans le cadre de l’activité « Uragan Earth-imaging program ».
ISS on Orbit: (Données orbitales du 26/03/2012)
. Altitude moyenne - 388.7 km
. Apogée - 399.4 km
. Périgée - 378.1 km
. Périodicité - 92.33 min
. Inclination (équateur) - 51.64 deg.
. Excentricité -0.0015748
. Nombre d'orbites réalisées ce jour - 15.59
. Altitude perdue ce jour - 122 m




www.nasa.gov

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: [ISS] Expédition 30: déroulement de la mission   Jeu 29 Mar 2012 - 22:44


********************

ATV-3 (Edoardo Amaldi) amarré au module de services ZVEZDA. 29..03.2012
********************
Et bien voilà, c’est fait, le ravitailleur automatique européen ATV-3 "Edoardo Amaldi" s'est amarré à l'ISS à 22h31 GMT le mercredi 28 mars 2012, après plusieurs phases d'approche.
L'entrée de l’équipage dans le cargo a eu lieu aujourd’hui même. Cet ATV emporte avec lui 2200kg de vivres et de matériel d'expérimentation et de maintenance, 285kg d'eau, 860kg d'ergol pour ISS. S'ajoute les 3150 kg de carburant pour sa propulsion. Ce 3ème ravitailleur européen restera plus de 6 mois amarré à l'ISS, et exécutera plusieurs manœuvres de "reboost" afin de remonter la station spatiale de quelques kilomètres d'altitude, cette dernière ayant tendance à descendre lentement au fil du temps à cause des minimes frottements atmosphérique. Le ravitailleur accueillera les déchets d'ISS et sera ensuite projetée dans l'atmosphère terrestre pour s'y désintégrer.

Hier, les six membres de l’expédition 30 ont dû ajuster leur période de sommeil spécialement pour accueillir ATV-3 et son restés éveillés jusqu'à la fin l'approche et de l'amarrage (en clair, au terme d'un grosse journée de boulot). Pour rappel, seuls les ingénieurs de vol, André Kuipers et Oleg Kononenko, ont surveillé "de très près" l’approche du cargo, en liaison direct avec les contrôleurs de vol de l'ATV basé à Toulouse. Au préalable, le commandant Dan Burbank avait pris soins de fermer les volets de la coupole afin de protéger ses fenêtres de tous panaches d'échappement pouvant provenir de l'ATV-3. Il avait également fermé temporairement le système de communication sans fil (wireless) de la station pour éviter toute interférence avec l'arrivée du cargo. Burbank a également photographié et filmé cette approche.

Aujourd’hui, et après avoir récupéré de toute la quantité de travail liée à cette arrivée, le commandant a passé quelques minutes de sa matinée sur l'expérience cardiovasculaire intégrée et a également procédé au nettoyage de certains filtres dans les toilettes (WC) de la station. De son côté, l’ingénieur de vol Don Pettit a travaillé dans le laboratoire Kibo sur des prises de mesure techniques relatives à un rack et a également travaillé dans le module Columbus pour déconnecter un câble conduisant à "Biolab" en raison d'un dysfonctionnement.

Après égalisation de la pression entre l'ATV et l'ISS et un nettoyage de l'air contenu dans ATV de par un dispositif de purification d’air russe appelé POTOK, la trappe a finalement été ouverte à 18:09 GMT. L’équipage est entré dans ATV-3 et a de suite procédé à plusieurs prélèvements d’air et à l'installation d’un épurateur d'air (Kuiper via le US Grab sample container notamment). Kononenko a quant à lui utilisé l'équipement standard dénommé (ECOSFERA) afin de procéder à un échantillonnage microbiologique de l'air. Les boites contenant les prélèvements ont ensuite été rangé dans le conteneur KRIOGEM-03. Côté russe toujours, l'ingénieur de vol Anton Shkaplerov pris part à l'expérience Uragan qui aide les scientifiques à prévoir les effets des catastrophes naturelles ou causées par l’homme. L'ingénieur de vol Anatoly Ivanishin a travaillé avec l'expérience Matreyshka qui étudie le rayonnement perçu à l'intérieur et l'extérieur de la station spatiale.
ISS on Orbit: (Données orbitales du 29/03/2012)
. Altitude moyenne - 388.7 km
. Apogée - 388.4 km
. Périgée - 378.0 km
. Périodicité - 92.33 min
. Inclination (équateur) - 51.64 deg.
. Excentricité -0.0015353
. Nombre d'orbites réalisées ce jour - 15.59
. Altitude perdue ce jour - 106 m


www.nasa.gov
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: [ISS] Expédition 30: déroulement de la mission   Sam 31 Mar 2012 - 0:41


*******************

Donald (Don) Pettit et Daniel (dan) burbank (NASA)
*******************
A bord de la Station spatiale internationale tout s’accélère depuis l’arrivée du vaisseau ravitailleur européen. L'ingénieur de vol André Kuipers est entré dans "Edoardo Amaldi" pour donner le coup d’envoi à plusieurs semaines consacrées au déchargement de toute la cargaison y étant logée à l'intérieur. L'ATV-3 restera amarré à la station jusqu'à début Septembre. Demain samedi, les propulseurs de l’atv devaient être allumés au cours de la journée pour parfaire un test du système qui permettra de mener à bien une manœuvre de rehaussement orbitale si nécessaire. A ce propos, prenez vos agendas et notez qu’un rehaussement orbital est d’ores et déjà annoncé pour jeudi prochain (05/04/12), ceci afin d’accroître l'apogée de l'orbite de la station, en vue du désamarrage du vaisseau cargo Progress ISS# 46 prévu le 19 avril prochain.

Cependant un problème électrique a été rapporté jeudi soir. Jeudi soir, les épurateurs d’atmosphère russes ont été activés afin d'assurer l'élimination de toute source de contamination provenant de l'ATV-3, pouvant avoir été libérées lorsque la soute pressurisée a été ouverte. Or, lorsque ces épurateurs d’air ont été activés, les contrôleurs de vol de l'ATV à Toulouse ont signalé une anomalie sur l'un des deux (Russian Equipment Control System channels). Un système de secours (back-up) a été testé aujourd'hui, mais n’a toujours pas été connecté aux systèmes d'alimentation de la station. Si le test prévu samedi est un succès, ce système secondaire, redondant ou dit « de secours » sera utilisé dans l’après-midi de demain pour mener à bien un test prévu sur les systèmes de rehaussement orbital de l’ATV, cas contraire ce test sera annulé. Asse complexe à traduire comme problème…référez-vous au passage que je vous ai sélectionné en spoiler sur le sujet dédié à la mission de ATV-3, mais il me semble bien que la capacité électrique de cet ATV soit remise en question ce soir....

De son côté l’agence spatiale européenne (ESA) a dit au centre de contrôle de mission de Houston, que si ces systèmes ne peuvent pas être restaurés « en config normale », les panneaux solaires du vaisseau-cargo nouvellement arrivés ne seront pas en mesure de générer suffisamment d'électricité en raison des fameux angles solaires, pour compenser le manque de puissance. Bien qu'il soit heureusement encore hautement improbable selon la NASA, la situation pourrait conduire à un appareillage programmé plus tôt que prévu pour cet ATV-3. LA NASA, l'ESA et l'agence spatiale russe sont en pleine études à cette heure-ci et tentent de mettre sur pieds des plans d'urgence permettant d'améliorer la capacité électrique de l'ATV-3. D’ailleurs, ces derniers travaillent activement sur un plan de déchargement spécial, un plan concernant uniquement que des marchandises critique, au cas où cette situation devait conduire à une, encore trop hautement hypothétique, interruption de mission.

sujet dédié à la mission de ATV#3

Néanmoins, l’ingénieur de vol Don Pettit a aujourd’hui pu prendre part à l’expérimentation BASS (Burning and Suppression of Solids experiment ), étudiant tant le principe de combustion que d’extinction sur une grande variété de carburants en microgravité. L'expérience BASS aidera à élaborer des procédures et des méthodes permettant d'éteindre d’éventuels incendies en microgravité et contribuera à la conception de nouveau systèmes de détection/ extinction d’incendies sur Terre.

De son côté le commandant Dan Burbank pris part à l’expérience connue sous l’appellation VO2 Max, observant la capacité aérobie d'un individu sur une mission spatiale de longue durée. Je vous en avais déjà écrit quelques lignes, cette expérience implique plusieurs séries d'exercice progressif en utilisant soit un tapis roulant ou vélo.
L'ingénieur de vol Anton Shkaplerov passé quelque temps sur l'expérience Rusalka, une expérimentation russe permettant de déterminer à distance le taux de méthane et de dioxyde de carbone contenu dans l'atmosphère terrestre. Il prit d’ailleurs des photos en utilisant des filtres spéciaux et envoya l’intégralité de ses informations aux scientifiques. Anatoly Ivanishin, prit des photographies de la Terre dans le cadre de l’expérimentation « Uragan earth imagering programm », , tandis qu’ Oleg Kononenko installait de nouveaux câbles de communication dans le module russe de la station.
ISS on Orbit: (Données orbitales du 30/03/2012)
. Altitude moyenne -388.3 km
. Apogée - 398.7 km
. Périgée - 377.9 km
. Périodicité - 92.36 min
. Inclination (équateur) - 51.64 deg.
. Excentricité -0.0015372
. Nombre d'orbites réalisées ce jour - 15.59
. Altitude perdue ce jour - 61 m

ISS on Orbite : LA SEMAINE EN IMAGES HD (Du 26/03/2012 au 30/03/2012).
Retrouvez les grandes lignes de la semaine de travail à bord de ISS en images.
ÉQUIPAGE: ISS/Expédition 30. (Burbank, Shkaplerov, Ivanishin, Kononenko, Pettit et Kuipers)

Article de référence NASA




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: [ISS] Expédition 30: déroulement de la mission   Lun 2 Avr 2012 - 22:51


********************

********************
Sujet dédié à la mission d'ATV#3 à bord d'ISS
Nous l’avons directement vécus sur le sujet dédié au déroulement de la mission de l’ATV-3, les membres de l'équipage Expédition-30 ont été particulièrement occupés et sollicités samedi, puisqu’une procédure de déchargement accélérée de la cargaison de «Edoardo Amaldi " a été ordonnée. Aujourd’hui lundi pour cet équipage, ce fut "journée relax". Samedi, les six membres de l’équipage ont été sommés de décharger toute cargaison jugée « prioritaire », la mission de cet ATV étant menacée purement et simplement d’interruption à cause d’un souci technique.
De fait, les six membres d'équipage se sont vus déplacer "à la hâte" de nombreux paquets considérés comme « vitaux », tels que ceux contenant des vêtements, de la nourriture ou des pièces de rechange et ont même commencé à charger des déchets dans ce véhicule de fret. La situation était réellement tendue. Arrivé le 28 mars à bord d’ISS, ATV-3 aurait pu être désamarré aujourd’hui, si les ingénieurs, européens, russes et américains, n’auraient pas réussi à connecter une ligne d’alimentation (RECS) redondante!

En travaillant de façon absolument conjointe, les contrôleurs de vol de la NASA à Houston, de l’ATV à Toulouse et du Centre de contrôle de mission de Moscou ont réussi à restaurer la capacité électrique de cet ATV en fin de journée Samedi. Les contrôleurs de ces trois centres spatiaux ont indiqué que le canal de sauvegarde (RECS) était connecté au bus d'alimentation appropriée avec tous les relais fermé à 17h03 GMT samedi. ouf!

Parce que ce raccordement électrique a été couronné de succès, deux des quatre propulseurs principaux de l'ATV-3 ont été allumés durant 6 minutes et 51 secondes, permettant ainsi de relever la périgée de l'orbite de la station d'environ deux miles (3.2 km il me semble…) et également la mise en place de l’accueil de Progress#47, le prochain vaisseau ravitailleurs prévu d'arriver le 22 avril. Ce rehaussement prépare également le complexe orbital pour le désarrimage et l'atterrissage de la mission Expedition-30. Dan Burbank et les ingénieurs de vol Anton Shkaplerov et Anatoly Ivanishin, quitteront ISS le 27 Avril, ouvrant ainsi la porte à leurs remplaçants, Gennady Padalka, Joe Acaba et Sergei Revin devant arriver le 15 mai prochain. D’ailleurs, un second « reboost » est annoncé pour jeudi, ceci afin d’élever cette fois-ci l'apogée de l'orbite de la station.

Rassurez-vous, cette anomalie électrique n'a eu aucune incidence sur les expériences scientifique en cours ou devant se dérouler prochainement à bord de la station. L'équipage a d’ailleurs passé quelques temps sur certaines expériences en ce lundi, dont l’expérimentation russe BAR. Toutefois, une activité initialement prévues pour cette semaine (Une analyse technique du robot humanoïde Robonaut) a été reconduite à la semaine du 9 Avril.
ISS on Orbit: (Données orbitales du 02/04/2012)
. Altitude moyenne - 389.8 km
. Apogée - 399.0 km
. Périgée - 380.6 km
. Périodicité - 92.35 min.
. Inclination (équateur) - 51.64 deg.
. Excentricité - 0.0013613
. Nombre d'orbites réalisées ce jour - 15.59
. Altitude perdue ce jour - 64 m


www.nasa.gov
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13621
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: [ISS] Expédition 30: déroulement de la mission   Mar 3 Avr 2012 - 19:51

Que sait-on du système de purification/filtrage russe POTOK qui pourrait être (attendons les conclusions) responsable du pépin d'alimentation électrique après l'arrivée de l'ATV-3 ?
Est-ce un système permanent ou seulement occasionnel ? Dans ce dernier cas quand et pour quel "endroit" a-t'il déjà été activé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: [ISS] Expédition 30: déroulement de la mission   Mar 3 Avr 2012 - 22:50


*******************

André Kuipers (ESA), Dan burbank (USA) et Donald Pettit (USA)
********************
Les six membres d'équipage de la Station spatiale internationale se sont remis au travail après un week-end tendu et un jour de congé. Le commandant Dan Burbank a commencé sa journée de travail par une discussion radio avec des élèves de l'école paroissiale « Saint-Antoine » de Canberra en Australie, avant de passer à un travail plus complexe auprès du « Waste and Hygiene Compartment » (les WC). Burbank y a effectué un test de conductivité électrique en raison d’une anomalie qu'il a observé dans le connecteur d'alimentation situé à l'arrière du système « Urine Monitoring System » en Mars dernier. Les contrôleurs de vol espèrent rapidement déterminer la cause de l'anomalie et faire en sorte que le connecteur soit entièrement fonctionnel.

Un peu plus tard, le commandant a fait équipe avec les ingénieurs de vol Don Pettit et André Kuipers, pour une conférence vidéo en direct avec les élèves de la « O. Henry Middle School » située à Austin (Texas), dans le laboratoire Destiny. Les trois astronautes ont répondu à une variété de questions portant essentiellement sur les conditions de vie et de travail dans l'espace. Donal Pettit a passé une partie de sa journée à effectuer des taches de nettoyages dites « de routine », ou hebdomadaires.
Après avoir déplacé un set d’expérience NanoRacks (NanoRack Plate-forme-2) d’un rack EXPRESS (ER-4 ou Express Rack4) situé dans le module japonais Kibo vers le laboratoire Destiny, Kuipers mis en place le matériel « Portable Pulmonary Function System hardware » afin de prendre part à une session d’exercices (VO2Max) que Pettit effectuera d'ailleurs dès demain mercredi. Les tests entrant dans le cadre de l’activité VO2max permettent de discerner tous changements perçus dans la capacité aérobie des équipages, au cours de vols spatiaux de longue durée.

Du côté russe, les Ingénieurs de vol Anatoly Ivanishin et Oleg Kononenko ont travaillé avec l'expérience Matryoshka, afin de mesurer l'exposition aux rayonnements ionisants auxquels les équipages sont soumis lors de missions de longue durée à bord. L'ingénieur de vol Anton Shkaplerov mis en place le matériel nécessaire pour l'expérience « Cristal Coulomb », qui recueille des données sur des particules chargées électriquement dans un environnement en apesanteur. Ce dernier participât à l’activité « Senneur », élaborée pour de l’observation océanique.

Pour Montmein: Je viens de trouver sur le web une image du comonaute Nikolaï Boudarine, ingénieur de vol russe à bord d’ISS (Expedition#6), posant près de l'équipement de purification d'air en question, le Potok 150MK, dans le module de service Zvezda. Nikolaï, tezio, des précisions peut-être? La question soulevée par Montmein m'intéresse également. Wink




www.nasa.gov
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: [ISS] Expédition 30: déroulement de la mission   Mer 4 Avr 2012 - 23:35


*******************

André Kuipers (EUR) & Dan Burbank (USA)
*******************
Demain jeudi, l’ATV "Edoardo Amaldi" devrait voir ses moteurs s’allumer pour la seconde fois de la semaine, afin d’augmenter l'orbite de la station en vue de l'amarrage d'un ravitailleur Russe, du départ du commandant Dan Burbank et des ingénieurs de vol Anton Shkaplerov et Anatoly Ivanishin, et enfin en vue de l'arrivée de l'équipage Expedition#31 (Gennady « Genna » Padalka, Joe Acaba (ex STS-119) et Sergei Revin).

Burbank et l'ingénieur de vol André Kuipers ont passé cette journée de mercredi sur le remplacement d'une unité de réception GPS défectueuse dans le laboratoire Destiny.
La nouvelle unité, une fois installée, permettra la redondance des communications lorsque la capsule Dragon (spacex) effectuera son rendez-vous inaugural avec ISS, le mois prochain. De son côté l’ingénieur de vol Don Pettit a passé "le gros" de sa journée sur diverses activité de recherche internationale. Il a d’abord commencé sa matinée en participant à l'expérience VO2Max (qui mesure entre autre la capacité d’un membre d'équipage à effectuer des tâches ardues comme une sortie extravéhiculaire (EVA) ou des procédures d'urgence critiques) et a également étudié la croissance des plantes en microgravité à l'aide des installations disposées à l'intérieur du laboratoire nippon Kibo.

Les deux cosmonautes russes Shkaplerov et Ivanishin ont quant à eux travaillé dans le segment russe de la station, pour procéder au remplaçant de certaines pièces propres au système de soutien de la vie à bord (the Environmental Control and Life Support System). Shkaplerov a également filmé une expérience de physique (krystal coulomb) qui observe la formation et l'interaction de particules électriquement chargées, alors en microgravité, tandis-qu’ Ivanishin prenait part à une activité qui observe comment les différences culturelles influent sur le comportement des équipages, au cours de missions de longue durée.

L'ingénieur de vol Oleg Kononenko a quant à lui pris part à l’expérience Pneumocard, qui analyse et suit l’adaptation du muscle cardiaque d’un membre d’équipage au cours d’une mission de longue durée. Pour cela, il a dû porter des capteurs mesurant sa respiration, sa pression artérielle et son rythme cardiaque. Les données seront comparées à des résultats pré-et post-mission. Kononenko également passé la majeure partie de son après-midi, sur du transfert de fluides provenant du vaisseau de ravitaillement Progress 46 vers ISS.

André Kuipers (ESA - Europe) dans ATV-3.

ISS on Orbit: (Données orbitales du 04/04/2012)
. Altitude moyenne - 389.6 km
. Apogée - 399.0 km
. Périgée - 380.5 km
. Périodicité - 92.35 min.
. Inclination (équateur) - 51.64 deg.
. Excentricité - 0.0013413
. Nombre d'orbites réalisées ce jour - 15.59
. Altitude perdue ce jour - 105 m


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: [ISS] Expédition 30: déroulement de la mission   Ven 6 Avr 2012 - 0:23


*******************

André kuipers (Eur)
********************
Journée de vol du 05 avril 2012, voici les principaux faits marquants.
L’actualité principale de cette journée de jeudi vient de s’achever, l’ATV "Edoardo Amaldi" a vu ses moteurs s’allumer pour la seconde fois de la semaine et a rehaussé significativement (allumage moteur de 15 minutes et 14 secondes à 19h06GMT) l'orbite de la station, en vue de l'amarrage d'un ravitailleur Russe, du départ du commandant Dan Burbank et des ingénieurs de vol Anton Shkaplerov et Anatoly Ivanishin, et enfin en vue de l'arrivée de l'équipage Expedition#31 (Gennady « Genna » Padalka, Joe Acaba (ex STS-119) et Sergei Revin.

Dan Burbank a mené à bien plusieurs taches d’inspection hebdomadaire aujourd’hui. Il a également procédé au nettoyage des filtres antibactériens disposés dans les noeud-1, 2 et3. (Des travaux de maintenance déjà entrepris antérieurement par Kuipers et lui-même en mars dernier). Par la suite, Dan bubank aprocédé au rangement de l’intégralité des équipements et outils utilisés sur le remplacement d’un récepteur appartenant au système de contrôle d'attitude GPS1, nécessaire pour le rendez-vous prochain de la capsule dragon.

Après avoir effectué une inspection visuelle de la MSG (Microgravity Science Glovebox) ainsi que son activation, Don Pettit mis en place le caméscope G1 et a aujourd’hui effectué une seconde session d’expériences sur BASS (Burning and Suppression of Solids experiment), une activité étudiant tant le principe de combustion que d’extinction sur une grande variété de carburants en microgravité. L'expérience BASS aidera à élaborer des procédures et des méthodes permettant d'éteindre d’éventuels incendies en microgravité et contribuera à la conception de nouveau systèmes de détection/ extinction d’incendies sur Terre.

Autre fait marquant du jour, Oleg Kononenko a pris part à un test médical appelé « SPRUT-2 », (à priori son 5ème) qui enquête sur la distribution et le comportement des fluides du corps humain en apesanteur. SPRUT2 est en quelques sortes un enregistrement qui prend 3-5 minutes, durant lesquelles le patient doit rester au repos complet. Pris en charge par l'ordinateur portable (RSS-Med A31P) doté de nouveaux logiciels (Vers. 1.6). SPRUT2 aura nécessité le kit Profilaktika contenant des données relatives à la physiologie de Kononenko enregistrées au préalable sur des cartes mémoire PCMCIA.

Toujours depuis le segment russe de la station, Kiononenko a travaillé sur l'expérience russe KPT-10 "Kulonovskiy Kristall" (connu aussi sous l’appellation Krystal Coulomb). [KPT-10 est une études caractéristiques dynamiques et structurales des systèmes de Coulomb formés par des macroparticules diamagnétiques chargée positivement et dispersées dans un piège magnétique.

ISS on Orbit: (Données orbitales du 05/04/2012)

. Altitude moyenne - 389.5 km
. Apogée - 398.4 km
. Périgée - 380.5 km
. Périodicité - 92.35 min.
. Inclination (équateur) - 51.64 deg.
. Excentricité - 0.001327
. Nombre d'orbites réalisées ce jour - 15.59
. Altitude perdue ce jour - 101 m




www.nasa.gov


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: [ISS] Expédition 30: déroulement de la mission   Sam 7 Avr 2012 - 0:56


********************

Daniel "Dan" bubank (USA)
********************
Force est de constater que ce mois d’avril sera ponctué d’évènements marquant à bord d’ISS, dont « la fin d’une belle aventure » pour trois membres de Exp.#30, l’accostage de la première capsule-cargo commerciale de conception 100% Américaine, celui d’un nouveau cargo Russe, une passation de commandement et indubitablement l’arrivée à bord de trois nouveaux membres d’équipage. Aujourd’hui, le « retour sur terre » pour Bubank, Ivanishin et Kononenko semble devenu asse palpable à bord, d’ailleurs, Anatoly Ivanishin pris quelques heure aujourd’hui pour travailler à l'intérieur du Soyouz qui « les ramènera sains et saufs à la maison » le 27 Avril prochain. Il a en effet installé un système téléphonique à bord du vaisseau spatial, permettant d’assurer des communications redondantes avec les équipes au sol, dans le cas peu probable qu'ils ratent leur site d'atterrissage et qu’ils soient livrés à eux même en pleine steppe kazakh dans l’attente des équipes de récupérations. Ce dernier a également inventoriés et rangés du fret à l’intérieur du véhicule de ravitaillement Progress #46 devant être désamarré à compter du 19 Avril.

Son collègue cosmonaute, l’ingénieur de vol Oleg Kononenko, a assisté Ivanishin durant l’installation du système téléphonique au cours de l'après-midi, mais a également travaillé tout au long de la journée dans le segment russe de la station sur plusieurs taches de maintenance dites « de routine » et a participé à une expérimentions qui étudie les différences culturelles perceptibles entre divers membres d'équipage. Aucune modification d’inscrite sur «la feuille de travail » de Shkaplerov qui poursuivi aujourd’hui les travaux entrepris hier sur l’expérimentation russe KPT-10 "Kulonovskiy Kristall" (connu aussi sous l’appellation Krystal Coulomb). Pour rappel, KPT-10 est une études caractéristiques dynamiques et structurales des systèmes de Coulomb formés par des macroparticules diamagnétiques chargée positivement et dispersées dans un piège magnétique. Il a également effectué certains travaux d'entretien et de vérifier les kits de protection incendie.

De leur côté, les ingénieurs de vol Don Pettit et André Kuipers ont travaillé tout au long de cette journée de vendredi sur diverses expériences scientifiques. Ils ont notamment travaillé sur différentes expériences biomédicales qui observent comment le corps humain s'adapte à la microgravité et ont également effectué des analyses sur leurs yeux. Les deux astronautes ont également également mis en place une caméra haute définition dans « la coupole ». En solo, le commandant Dan Burbank a travaillé dans le module Tranquility pour y effectuer certains travaux dits « de plomberie » aujourd’hui. Il a effectivement installé des pompes permettant de transférer des liquides entre le Système de recyclage des eaux de la station et le compartiment à déchets (les WC). Une fois sa casquette de « super mario broth » hotté de la tête, Burbank a rejoint Kuipers et Pettit pour prendre part aux balayages oculaires.
ISS on Orbite : LA SEMAINE EN IMAGES HD (Du 02/04/2012 au 06/04/2012).
Retrouvez les grandes lignes de la semaine de travail à bord de ISS en images.
ÉQUIPAGE: ISS/Expédition 30. (Burbank, Shkaplerov, Ivanishin, Kononenko, Pettit et Kuipers)




Article de référence NASA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13621
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: [ISS] Expédition 30: déroulement de la mission   Sam 7 Avr 2012 - 10:17

Citation :
le commandant Dan Burbank a travaillé dans le module Tranquility pour y effectuer certains travaux dits « de plomberie » aujourd’hui. Il a effectivement installé des pompes permettant de transférer des liquides entre le Système de recyclage des eaux de la station et le compartiment à déchets (les WC)

Cela fait un moment qu'ils travaillent sur la gestion des déchets dans le compartiment US. Le système semble avoir besoin de réparations assez conséquentes. La plomberie, les joints, les vannes, les pompes .... c'est toujours le talon d'Achille dans une installation (cf la centrale nucléaire de Penly pale )
Sait-on si leur WC est resté opérationnel, ou s'il a fallu aller "au petit coin russe" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: [ISS] Expédition 30: déroulement de la mission   Mar 10 Avr 2012 - 0:31


*******************

Daniel Burbank dans le sas US "Quest" auprès des deux EMU
*******************
En ce lundi de pâques l’ingénieur de vol Don Pettit a continué son travail (entrepris durant la semaine dernière) sur l'expérience connu sous l’acronymie (BASS). Cette étude examine les caractéristiques de combustion et d’extinction d'une grande variété d'échantillons de carburant en microgravité. L'expérience BASS aidera à élaborer des procédures et des méthodes permettant d'éteindre les incendies accidentels en microgravité, et contribuera à la conception de systèmes de détection d'incendie et d'extinction en microgravité.

Une fois avoir achevé ses travaux, Donald Pettit et André Kuipers ont entrepris plus de deux semaines de formation spécifiquement en vue de l'arrivée de la capsule Dragon conçue par la société SpaceX. Ils ont tenu une radio-conférence avec les contrôleurs de vol pour discuter de l'état des préparatifs au lancement de la capsule, devant « et ce n’est plus un scoop » décoller de Cap Canaveral Air Force Station (AFS) le 30 avril "Uniquement si GO post-FRR", ainsi que de la suite des activités de formation à bord qui s'annoncent maintenant pour eux. Ils devront être suffisamment formés et alaise avec les systèmes de préhension et d’amarrage pour le 3 mai (jours où la capsule doit-être arrimée manuellement (berthing) au noeud Harmony (harmony nod) équipé d’un système d’amarrage CBM (comon berthing méchanism) .

En vue du départ du vaisseau ravitailleur russe Progress#46, les ingénieurs de vol Anatoly Ivanishin et Oleg Kononenko ont aujourd’hui testé le système de rendez-vous TORU (telerobotically operated rendezvous system), dans le module de service Zvezda. Ivanishin a subséquemment pris des photos de la Terre dans le cadre l’étude russe «Uragan » et l'ingénieur de vol Anton Shkaplerov poursuivi ses travaux sur l'expérience KPT-10 "Kulonovskiy Kristall" (connu aussi sous l’appellation Krystal Coulomb), une études caractéristiques dynamiques et structurales des systèmes de Coulomb formés par des macroparticules diamagnétiques chargée positivement et dispersées dans un piège magnétique. Anton Shkaplerov fut également sollicité pour ranger certains articles inutiles à bord du Progress 46 et a pris des mesures afin de détecter certains éventuels contaminants à bord de Zvezda.

De son côté le commandant Dan Burbank a passé du temps sur la désinstallation de certaines unités propres au rack de combustion intégré, « Combustion Integrated Rack » et a également procédé au nettoyage périodique des systèmes de refroidissement des combinaisons américaines logées dans le sas Quest. Avec toujours un oeil braqué sur leur départ à bord du Soyouz TMA-22, Burbank, Shkaplerov et Ivanishin ont aujourd’hui effectué les vérifications de leurs sièges désignés à bord du Soyouz. L'atterrissage terminant ainsi officiellement l’Expédition 30 est prévu au nord-nord-est de la ville de Arkalyk au Kazakhstan le 27 avril.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Sidjay




Masculin Nombre de messages : 17120
Age : 35
Localisation : R.P
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: [ISS] Expédition 30: déroulement de la mission   Mar 10 Avr 2012 - 22:40


********************

André Kuipers (ESA) depuis ATV-3
**********************
Aujourd’hui encore, le commandant d’ISS Dan Burbank a passé une grande partie de sa journée de travail auprès du rack de combustion intégré (Combustion Integrated Rack) afin de procéder au remplacement du (Fluid and Combustion Facility display and control module). Ce Rack comprend également un banc optique, une chambre de combustion, un système de contrôle-comburant (fuel and oxidizer control module), ainsi que cinq caméras. CIR permet de soutenir une variété d'expériences de combustion pouvant être exécutées de façon sûre à bord de la station spatiale.
Le commandant a également mis en place le matériel en préparation pour son travail sur l’étude « Amine Swingbed » prévue pour demain mercredi. Cette étude met à l'essai une technologie devant permettre l’élaboration d’un système plus efficace pour éliminer le dioxyde de carbone dans l'atmosphère intérieure des futurs engins spatiaux.

De son côté l’ingénieur de vol Donald Pettit a commencé sa journée de travail sur la collecte et le rangement de sang et d’échantillons d’urine et poursuivi sa journée avec la mise en place d’une caméra « HDTV Super Sensitive » dans l’un des plus beaux poste d'observation de la station, cupola. André Kuipers a débuter sa journée en remplaçant certains supports et attaches sur le rack « Ryutai » disposé dans le module japonais Kibo. Le reste de la journée Kuipers a essentiellement procédé au déchargement de cargaison depuis ATV-3 et a aidé Kononenko à ranger certains articles inutiles dans le vaisseau progress devant appareiller prochainement.

Conjointement, les ingénieurs de vol Anton Shkaplerov et Anatoly Ivanishin ont travaillé sur l'expérience BAR, qui permet de mettre en pratique les méthodes et instruments idoines pour détecter l'emplacement d'une perte de pression à bord de la station. Ivanishin pris part à l’activité d’observation océanique « Senneur », une fois avoir achevé ses travaux précédents en compagnie de Shkaplerov. Peu après, Kononenko, Shkaplerov et Ivanishin ont participé à des tests axés sur leur stabilité orthostatiques (déjà développé plus haut) en utilisant le dispositif « Lower Body Negative Pressure », qui simule la gravité en tirant les fluides du corps vers les pieds.

Parallèlement au Centre de contrôle de mission de Houston, les contrôleurs de vol ont commandés « à distance » le bras robotisé de la station (Canadarm2) au travers de toute une série de manipulations complèxes, afin de le conduire au module Harmony. Une fois-là, il restera en attente, prêt à la préhension (berthing) et à l'amarrage du vaisseau spatial dragon, prévu début mai.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discoverytransitionretierment.blogspot.fr/
Martien31




Masculin Nombre de messages : 475
Age : 58
Localisation : ALBI
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: [ISS] Expédition 30: déroulement de la mission   Mer 11 Avr 2012 - 19:47

Quelle patience et passion pour relater au jour le jour cette aventure iss qui n'intéresse pas grand monde et dont on ne voit pas finalement la finalité faute de programme à long terme . chapeau !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22830
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: [ISS] Expédition 30: déroulement de la mission   Mer 11 Avr 2012 - 20:43

Martien31 a écrit:
Quelle patience et passion pour relater au jour le jour cette aventure iss qui n'intéresse pas grand monde et dont on ne voit pas finalement la finalité faute de programme à long terme . chapeau !!

Je ne suis pas trop d'accord. Certes l'avenir actuel de l'astronautique est dans un brouillard absolue, ce qui ne veut pas dire qu'il n'y aura rien dans 10, 15, 20, 30 ans.
Cela dit, si un jour on fait le choix d'un vol habité vers Mars ou établir une base sur la Lune, que dirait nos successeurs s'il n'y avait pas eu ISS pour apprendre à vivre dans l'espace ? "Bon on a décidé d'aller sur Mars ... ah par contre y a un problème, on ne sait pas vivre longtemps dans l'espace, on n'a pas l'expérience ni le matériel pour vivre en autarcie dans l'espace"

Bon c'est sûr ISS fait un peu office de programme chaloupe en ce moment, mais je n'irai pas jusqu'à dire qu'elle ne sert à rien.


Dernière édition par Mustard le Mer 11 Avr 2012 - 21:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
 
[ISS] Expédition 30: déroulement de la mission
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: ISS-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit